Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (Fare) : Le budget 2016 adopté

0

Le Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (Fare), a tenu  dans ses locaux, les travaux de la 34ème  session ordinaire de sa session budgétaire. Les documents soumis à l’examen des administrateurs portaient sur l’examen et l’adoption du projet de budget et du projet de programme d’activités au titre de l’exercice 2016.

Les travaux étaient présidés par M. Ibrahim Ag Nock Directeur général de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE). C’était en présence de Mme Mahamane Touré, Directeur du Fare et devant les autres administrateurs de ladite structure. Le Président du Conseil d’Administration, M.Ibrahim Ag Nock, a affirmé dans son allocution d’ouverture que “le Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (Fare), dont on ne soulignera jamais assez les progrès accomplis en une vingtaine d’années d’existence, poursuit son expansion.

A l’analyse du point d’exécution du budget 2015, on constate un dépassement de 4% des prévisions de recettes”. Il estime que “ces résultats sont à rapporter à la bonne politique de gestion qui se traduit par les efforts inlassables d’amélioration des recettes et de rigueur en matière de dépenses menées par la Direction exécutive de notre association”.

Cette session est traditionnellement réservée à l’examen et à l’adoption du budget, support du programme d’activités, y afférent au titre de l’exercice 2016 de même que l’examen du point d’exécution du budget. De l’analyse du point d’exécution du budget 2015, on constate la réalisation d’un ratio de 67% de recettes sur les prévisionnels. Des efforts supplémentaires, à la conclusion des cadres du FARE, doivent être faits par la direction exécutive afin de redoubler
d’efforts dans la mobilisation des ressources pérennes. Aussi, le conseil d’administration a invité la direction à poursuivre ses efforts inlassables tant pour améliorer les recettes que pour maîtriser les charges.

Dans son adresse le président du Conseil d’administration, dira que le programme d’activités 2016 soumis à l’appréciation du personnel vise non seulement à consolider les acquis mais aussi et surtout à développer les actions de promotion de l’auto emploi à travers l’appui à la création des PME et le renforcement des entreprises existantes.
L’assistance offerte par FARE a pour objectif de constituer une réponse face aux problèmes de financement que rencontrent les jeunes créateurs d’entreprises et de permettre leur insertion dans la vie active en créant leur propre affaire.

il ajoutera que  le programme d’activité 2016, FARE s’engage à mettre en œuvre une politique soutenue, d’encadrement et de promotion des PME qui est son essence et sa raison d’être étant entendu que l’économie nationale, au titre de la création d’emploi, est à forte influence PME/PMI/TPE. En 2016, il est attendu l’accompagnement de 150 commerçants détaillants  pour un coût total de 300.000 000 FCFA à travers la garantie des prêts qui leur seront accordés pour le
développement de leur activité. Cette intervention permettra de pérenniser 150 emplois permanents. Quant au projet de budget prévisionnel 2016 du Fare, qui est la traduction financière des activités programmées pour l’exercice concernée, M. Arouna Modibo Touré, a indiqué que “le programme d’activités 2015 vise non seulement à consolider les acquis, mais aussi et surtout à développer des
actions, notamment la promotion de l’auto-emploi à travers l’appui à la création des Petites et Moyennes Entreprises (Pme) et la promotion des entreprises existantes, qui semble être la réponse effective et durable au défi du chômage des jeunes.

Mah Traoré

PARTAGER