Instant cuisine : le tô, un mets très prisé au Mali

0

Le tô (ou too) est un mets typique du pays mandingue. Au Mali, sa préparation varie selon les régions. Mais cet aliment se cuisine toujours à base de pâte de céréales, de préférence accompagnée de sauce gombo.

Le tô est un aliment très prisé au Mali. Très facile à digérer selon plus d’un, le tô est fait à base de céréales. La sauce qui l’accompagne est faite de gombo ou de feuille de plante. « Il n’y pas trop d’huile ni de produits chimiques et le temps qu’on utilise pour la cuisson permet de tuer tous les microbes contrairement au riz » soutient un client rencontré dans un restaurant à Bamako.

Très fin, le tô est prisé pour sa vertu laxative. Du moins, c’est l’avis de Mohamed Touré, cadre au ministère de l’Education nationale, qui affirme aimer le tô pour trois raisons principales. « D’abord, il est peu solide. Ensuite, les sauces qui l’accompagnent sont faites à base de feuilles de plante. Enfin, le plus important, le tô est facile à digérer » soutient-il. Il a indiqué qu’après avoir mangé du riz, qu’on ne peut faire cinq à six heures sans prendre autre chose. « Tel n’est pas le cas du tô » assure M. Touré.

Pour sa part, Guissé Mah Koné, vendeuse de tô à Bamako-Coura, affirme que le tô est très bénéfique pour les vielles personnes. Une information confirmée par un médecin qui estime que le tô facilite plus la digestion que le riz. C’est pourquoi il est recommandé par les agents de santé.

Cet avis n’est pas partagé par tout le monde. Certains à l’image de la ménagère Fatoumata Ballo pensent que le tô n’a pas de vitamine à cause du potassium dont on l’assaisonne. Pour autant, Fatoumata Ballo reconnaît que le tô est plus digeste.  

Fatim B. Tounkara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here