Interdiction de la Chicha au Mali : Des jeunes réagissent

0

Dans un communiqué en date du 15 août 2022,  l’Etat a interdit l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha (Narguilé) ou autre appareil similaire au Mali. Depuis l’annonce, les réactions ne se sont pas faites attendre à Bamako, que ce soit les consommateurs, les vendeurs, les responsables de chicha club.

Ali Sidibé : «La mesure est plus populiste qu’utile»

Le tabac tue plus que la chicha. Je n’ai personnellement vu aucune étude portant sur sa nocivité plus que le tabac. La mesure est plus populiste qu’utile. C’est grave. Et nos weekends dans la chicha club ? Personnellement, je ne peux faire une journée entière sans chicha, c’est m’arracher une grande partie de ma vie.

Mahamadou Traore: « C’est une bonne initiative »

Puisque une majorité n’est pas d’accord avec la décision du gouvernement, les consommateurs ont le droit de protester. Mais, en âme et conscience, c’est une bonne initiative que le gouvernement ait pris pour non seulement préserver la santé de la jeunesse, mais aussi de leur permettre d’avoir une longue vie. On peut dire ‘’Alhamdoulila’’ pour l’interdiction de la chicha au Mali.

Modibo van Koné : «Que vont-ils faire, sans accompagnement ?»

Les propriétaires des chichas club sont des Maliens. L’Etat doit les accompagner, ce sont des chefs de famille qui viennent en aide à leur famille grâce à ce commerce. Que vont-ils faire, sans accompagnement ?

Ismaël Coulibaly : «  La décision est à saluer»

Quand j’attends dans les rues que sans chicha, le Mali n’est doux, je dis UE c’est du n’importe quoi. Le Mali n’est pas né avec la chicha, il est importé. S’il vous plaît, réveillons-nous et arrêtons de dire n’importe quoi. Tous les jeunes sont malades de nos jours par la consommation massive de la chicha. La décision est à saluer et encourage.

Selon les spécialistes, une seule bouffée de chicha contient autant de fumée qu’une cigarette entière. Une séance de chicha revient ainsi à fumer entre 20 et 30 cigarettes ! Et les risques pour la santé sont les mêmes que pour la cigarette : problèmes cardio-vasculaires, respiratoires, digestifs, risques de cancers. Une cinquantaine de bouffées de chicha sur une durée moyenne d’une heure est équivalente à deux paquets de cigarettes.

Le 17 août 2022, le collectif des distributeurs de la chicha au Mali a convoqué une rencontre avec les consommateurs pour trouver ensemble des solutions.

Propos recueillis par Hawa Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here