Kati: Meeting de soutien de ‘’Yerewolo débout sur les remparts’’ à la prolongation de la transition

2

L’organisation de la société civile, Yerewolo débout sur les remparts, connue pour  son soutien à une intervention Russe, a tenu  à nouveau un meeting pour réaffirmer son soutien à une prolongation de la transition. C’est la place publique de la ville garnison de la ville de Kati située à une dizaine de Km de la capitale malienne qui a servi de cadre à ce meeting. «Nous sommes entrain de réussir  notre combat de prolonger la transition  pour les militaires et le premier ministre au pouvoir continuent à résister à la pression de la France et  à tourner vers la Russie »,a introduit Pape Diallo, membre influent de cette organisation de la société civile  qui  se définisse  comme un rempart  à «  l’impérialisme et au néocolonialisme »  que l’ex-puissance coloniale souhaite perpétré au Mali.

A Kati, de nombreuses épouses, proches et amis des militaires  avaient fait le déplacement pour écouter le message des responsables de  Yeréwolo debout sur les Remparts. Plusieurs slogans hostiles à la présence Française  et d’autres favorables au Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, ont été tenus lors du meeting par les manifestants. Certains affichaient sur les pancartes des messages suivants : ‘’dégage la France’’ ‘’ vive la prolongation de la transition’’ ‘’ vive Assimi Goïta’’.

Les organisateurs du meeting soufflant dans la même trompette que  les autorités de la transition  soulignent que  les conditions sont loin d’être réunies pour aller aux élections en février 2022. Ils motivent leur décision  par la dégradation de la situation sécuritaire au centre et dans le nord du Mali. « Comment peut-on tenir aux élections crédibles dans ces conditions ?», s’interroge Adama Diarra alias Ben le Cerveau, membre de cette organisation et du conseil national de la transition.  En tout cas, le soutien aux autorités de la transition face à la pression de la France et à la prolongation de la transition est devenu l’expression en mode au Mali. Toutes les organisations et partis politiques proches des militaires sont entrain de préparer les esprits à un projet de prolongation du délai de la transition qui arrive à échéance en avril 2022.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net    

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Les vrais yerewolo, ne restent pas à piailler dans les rues et ne réclament de l’aide lorsqu’ils sont les premiers sur les fronts , des alimentaires sans vergogne, pauvres apatrides laissez nous en paix. Les russes ne sont ils pas hommes comme vous , Un yerewolo n’accepte pas de telle choses.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here