Mairie de la commune I du district de Bamako : Oumarou Togo, un exemple parmi les maires

0

Les maires et les préfets sont reconnus depuis un certain temps au Mali dans la spéculation foncière, des ventes multiples d’une même parcelle, le morcellement des espaces publics, des titres fonciers et toutes autres. Contrairement à ceux-ci, le maire de la Commune I, Oumarou Togo prouve le contraire sur le cas spécifique du marché de Sikoro.

 

Certains élus communaux en complicité avec certains agents de la mairie et commerçant détaillant de Sikoro avaient convaincu le maire de la commune I pour la vente de la rue Ouest qui sépare le marché aux logements. Le dossier était avancé à travers la modification du plan du marché insérant la rue à l’insu du maire. Le maire ayant confiance à ses collaborateurs avait établi les contrats de bail.

Lorsque la population s’est mobilisée pour la cause d’utilité publique concerna la rue Ouest du marché, le maire Oumarou Togo par sa modeste personne a effectué le déplacement le vendredi 19 mars 2021 sur ledit marché. Surpris par les réalités du terrain, s’exprime ainsi « j’ai échappé à une erreur qui aurait marqué ma conscience durant le reste de ma vie.

L’argent est utile mais la sécurité, la stabilité et le bien-être de ma population est plus important que l’argent. Je suis élu par la confiance de la population et je dois préserver leur intérêt fin de citation ». Arrivé à la mairie, Oumarou Togo a instruit à ses agents de prendre des mesures dès le lundi 22 mars 2021 pour annuler tous les contrats de bail qu’il avait établi.

Il vient de renoncer à des millions pour sa population pendant que certains de ses collaborateurs s’entête en disant que le technicien affirme la faisabilité.

 

Oumar Korkosse

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here