Mali: Et si nous étions victimes de nos propres choix

11

Tous les présidents de la troisième République ont été sélectionnés non pas sur la base de leur aptitude à gouverner, mais sur leurs capacités à se faire élire. Dans notre système démocratique, il n’a été donné aux électeurs que de juger un futur président sur son « charisme », son « apparence », son « éloquence », mais ils ne pourront le juger sur ses « compétences et son intégrité », car avant d’être élu l’électorat dans son ensemble ne sait pas si ce futur président est compétent ou non. En gros, nous jugeons les candidats à une élection présidentielle sur du superficiel et non du concret.

Une fois au pouvoir… Et bien, c’est fini. Tout le monde rentre chez soi et attend. On attend une mauvaise décision pour râler ou une bonne décision qui ne viendra jamais. On attend les promesses qui tardent ou ne sont pas assez satisfaisantes ; on attend longtemps… C’est long, cinq ans… Et pendant tout ce temps, le gouvernement fait des réformes, de nouvelles lois, décide des budgets, fait des économies, parfois même signe des accords… sans nous demander notre avis, car maintenant, c’est trop tard. Ils sont élus et si le peuple est mécontent il peut toujours faire grève ou manifester dans la rue et se faire frapper par des policiers qui sont censés le protéger.

Une frustration qui monte, année après année, président après président, les gens se rendent compte de l’impuissance totale des citoyens devant un tel système ou le peuple est censé être souverain. En réalité, il ne l’est absolument pas. Au final, sa seule contribution est un vote dénaturé de sens (voter pour une personne sans connaître ses compétences et la laisser gouverner à notre place en pensant qu’elle sera bien plus compétente que nous). Sans parler des conflits d’intérêts récurrents liés au financement des campagnes présidentielles.

Eh oui, ils devront « rendre » d’une manière ou d’une autre ce financement à leurs « prêteurs » (banques, multinationales, partis politiques étrangers, etc.). Il y a aussi l’implication des groupes de pression sur les masses populaires, très amis avec la classe politique – étrangement – et bien évidemment les banques privées qui depuis un certain temps dictent la politique intérieure du pays sous menace de sanctions (augmentation de taux d’intérêt, etc.) Tout ceci crée notre impuissance totale, voire même notre soumission à ce système verrouillé. Peu importe le parti politique, les choses se passeront de la même manière, en plus ou moins grave, selon les époques et la situation économique du pays. Le pouvoir les attire et tous les moyens sont bons pour le garder entre leurs mains, quitte à faire croire n’importe quoi aux citoyens.

Une question simple: comment des gens qui n’ont rien à voir avec le peuple peuvent prétendre « comprendre le peuple » et « savoir ce qu’il désire » pour se permettre de « décider à sa place »? A vrai dire, ils ne le peuvent pas et ne le font pas, car leurs intérêts sont tout autre. S’ils étaient si préoccupés de l’avis et du bien-être des citoyens, ils nous demanderaient notre avis.

Ina Maïga

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. le vrai problème au mali réside dans la non reddition des comptes.
    personne n’est responsable de rien.
    on peut élire, hélas, ça arrive partout au monde, un mauvais président, mais donnons-nous les moyens de le sanctionner.
    dans une république où la femme du président, ses enfants, etc appellent pour donner instruction aux ministres, lesquels obtempèrent, n’est pas une république.
    une république en crise où le président, à peine élu, s’en presse de s’acheter un avion, qui n’est pas dans le budget.
    au mali, le président est plus qu’un roi.
    pour moi, qu’importe la forme du pays, pourvu la gestion soit rigoureuse.
    dans tous les pays où il y a élection, les présidents font comme bon leur semble.

  2. FAAROH NOIR...LE MONOHEISME EST CONTRAIRE A LA DEMOCRATIE, LE POLYTHEISME EST DEMOCRATIE EN SON ESSENCE MEME, CHOIX ET INTELLECT DANS SON CODE....

    ….CHERS MALIENS, SI PARLER FRANCAIS ET PRIER EN ARABE SONT VOS PREMIERES PRIORITES ET VOTRE DESSEIN ALORS ECARTEZ VOUS DES CHOIX QUE DOIVENT FAIRE CEUX LA QUI NE SONT NI FRANCISES NI ARABO-ISLAMISES….

    ….LE PEUPLE MALIEN A 905 NON FRANCO-ARABISE N A RIEN A FAIRE DES CIRCONCIS PAR LES ABRAHAMIQUES-FAUX-FRANCAIS ET DES ECERVELLES PAR LES CINQ-PRIERES-EN-ARABE INVENTEES PAR LES AUTRES COUSINS-AUX-ABRAHAMIQUES-FRANCAIS LES ARAES (ARABE=EBREUX=ARABE ISLAM=CHRETIENNETE=JUDAISM) LES RELIGIONS D ALLIENATION DE COMBATS ET DE DESTRUCTION DES PEUPLES, SACHEZ AUSSI QUE LE MONOTHEISME DANS SA SOUCHE N A RIEN A FOUTRE AVEC LA DEMOCRATIE PLURALISTE DONT LE PERE EST L ANIMISME POLYTHEISTE- AFRICAIN EXPORTE EN GRECE ALORS AFRICAINE….

    …..EN POLITIQUE LES ISLAMISES CHRISTIANISE ET FRANCISES SONT DES CASTRES DES DEUX TESTICULES ET EN SURPLUS DES HOMMES DEVENUS ANIMAUX, CEUX LA NE PEUVENT PAS FAIRE DE CHOIX, DES POULES DES COQ DES CABRIS DES MOUTONS NE PEUVENT PAS FAIRE DE CHOIX….

    LIBEREZ VOUS RE-APPROPRIEZ VOUS DE VOS CODES SAVAMENT CACHES PAR DES AUTRES QUI N ONT AUTRES DESSEINS QUE VOUS DETRUIRE ET S ACCAPARER DE VOS TERRES DU NORD AU SUD DE L AFRIQUE COMME EN AMERIQUE….

  3. FAAROH NOIR ! COMBATS IDEOLOGIQUES ! FAAROH FIN LAH AUX FILS DES FAAROHS !...LE CHOIX, DONC L INTELLECT C EST SURTOUT UNE QUESTION DE CODES, QUI SONT MAITRISES OU PAS

    …AU LARBIN FILS DE LARBINS NFP…

    INTELLECT VEUT BIEN DIRE ”CAPACITE DE FAIRE DES CHOIX”

    DE LA EN TOUTE LOGIQUE, CELUI QUI CREE TON INTELLECT CREE AUSSI TON CHOIX, POURQUOI? FILS DE LARBINS!?… TU NE COMPRENDRAS PAS, TROP FORT POUR LA CERVELLE LARBINISEE ET LE Q-TOUJOURS OCCUPE PAR LA CHOSE FRANCAISE…. C EST AUSSI LE CAS DES PRECHEURS ET DES PSEUDO-INTELLO FRANCISES….

    LE CHOIX, DONC L INTELLECT C EST SURTOUT UNE QUESTION DE CODES, QUI SONT MAITRISES OU PAS

  4. “Et si nous étions victimes de nos propres choix?”

    IMPOSSIBLE !

    Ina, tu as oublié LES REGLES DE BASE😁 du Mali actuel, à savoir :

    – Soit nos PROPRES CHOIX s’avèrent ensuite être les bons (chose rarissime ces dernières années 😎) et là, ce sont…. NOS PROPRES CHOIX,

    – Soit nos PROPRES CHOIX s’avèrent ensuite mauvais, erronés, voire catastrophiques (chose quasi systématique ces dernières années 😎), et là, ils deviennent subitement des choix QUI NOUS ETE SOURNOISEMENT IMPOSES EN SOUS-MAIN PAR “D’AUTRES” par pure malveillance, par pur calcul géostratégique, par basses convoitise minière, etc !!!😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Conclusion Ina:
    Quand nos choix s’averent judicieux, CE SONT LES NOTRES (mais ca n’arrive pas…)
    Et quand au contraire nos choix s’avèrent stupides ou irresponsables (a peu près tous…😎), CE SONT DES CHOIX…… “IMPOSES PAR D’AUTRES” !😁😁😁😁😁

    C’est pourtant simple non?😂

    Exemples:
    Quand en 2013, nous avons NOUS-MÊMES eu la bêtise de choisir un vulgaire bon à rien acheteur-de-boeing en guise de president, et que nous avons NOUS-MÊMES dit OUI dans les urnes à 77,4% (!!!…), notre brillant théoricien😁 sangare nous explique que c’est la France qui nous “imposé Ibk en sous-main” !😁😁😁😁😁

    Quand NOTRE gouvernement irresponsable choisit de favoriser les milices civiles armées dans le centre, dès que ce choix stupide et inconscient tourne (bien évidemment !) au bain de sang inter-ethnique, là encore, c’est la France et les Nations unies “QUI SONT DERRIERE” ces horreurs!😎😎😎

    Ina, retiens bien ceci :
    Par définition, UN DIGNE FILS DE SOUNDIATA NE PEUT PAS ÊTRE VICTIME DE SON PROPRE CHOIX.
    JAMAIS!…

    En revanche, UN DIGNE FILS DE SOUNDIATA EST FORCÉMENT VICTIME DE CHOIX “IMPOSES PAR D’AUTRES”.
    TOUJOURS!…

    C’est pourtant simple, Non?😁😁😁

  5. ...SILAMEYA KERA MOLOBALIYA YE MALI KONO... ...L ISLAM EST NATURELLEMENT DEVENU L ARROGANCE AU MALI... ...L ISLAM N A PAS CONSTRUIT LE MALI, L ISLAM L A DETRUIT (HISTOIRE), L ISLAM NE VA PAS CONSTRUIRE LE MALI MODERNE....

    …DIONCOUNDA? OU EST LA GUEULE DE DIONCOUNDA?….

    QUI RETIENT AMADOU AYA SAMOGO ?

  6. FAAROH NOIR....LES IDIOTS DES FRANCAIS ET LES IDIOTS DES ARABES NE MENERONT CE PAYS QU A L ESCLAVAGE ARABO ET FRANCO ABRAHAMIQUE ! ILS PRIENT EN ARABE ET PERCOIVENT LE MONDE EN FRANCAIS!

    ….IL FAUT QU U/FEMME N HOMME DU VILLAGE , NON FRANCO-IDIOTISE ET NON-ARABO-CASTRE, DEVIENNE PRESIDENT-ROI-FAAMA POUR QUE LE MALI RENAISSE,….

  7. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. It is very powerful observation to perceive presidents have been elected on basis of their charisma instead of their ability to govern. When such conditions come about application of checks plus balances of government are important beyond belief. In Mali we have been victims of electing politicians that for few riches will not employ necessary checks plus balances despite knowing their failure will cause catastrophe. Those politicians have proven we must be more willing to remove politicians by way of vote when they fail to demonstrate what people best interests are plus protect them. Thereof is due protection against charm of incompetent politicians.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  8. C’est dommage et regrettable pour les maliens, ce trio est à la base de la souffrance des maliens d’aujourd’hui, seul Allah les punira à juste titre. Le dernier est appelé à achever le Mali qui agonisait sous le premier et le deuxième, en 2023, le Mali serait entièrement enterré.

  9. ” … Dans notre système démocratique, il n’a été donné aux électeurs que de juger un futur président sur son « charisme », son « apparence », son « éloquence », mais ils ne pourront le juger sur ses « compétences et son intégrité »,… ” … /// …
    :

    De l’esbroufe quoi… !
    Pourtant à y voir de près…, on constaterait que les Maliens dans l’ensemble ne se laissent pas séduire, quant on en juge par les taux d’abstention à chacune de ces élections présidentielles. Jamais ce taux n’a même atteint 50% des électeurs. C’est dire qu’ils ne se sont jamais laissés séduire par l’esbroufe, pas plus qu’ils ne croient dans les promesses électorales.

    Vivement la Démocratie vraie au Mali.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  10. ” … Dans notre système démocratique, il n’a été donné aux électeurs que de juger un futur président sur son « charisme », son « apparence », son « éloquence », mais ils ne pourront le juger sur ses « compétences et son intégrité »,… ” … /// …
    :

    De l’esbroufe quoi… !
    Pourtant à y voir de près…, on constaterait que les Maliens dans l’ensemble ne se laissent pas séduire, quant on en juge par les taux d’abstention à chacune de ces élections présidentielles. Jamais ce taux n’a même atteint 50% des électeurs. C’est dire qu’ils ne se sont jamais laissés séduire par l’esbroufe, pas plus qu’ils ne croient dans promesses électorales.

    Vivement la Démocratie vraie au Mali.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here