Mali : La Minusma salue les efforts déployés par les autorités de la Transition

10

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a publié, mercredi 22 mars, sa note trimestrielle sur les tendances des violations et atteintes au droit international des droits de l’homme et au droit international humanitaire au Mali.

Le document, qui couvre la période du 1er octobre au 31 décembre 2022, relève 347 violations et atteintes au droit international des droits de l’Homme et violations du droit international humanitaire. « Les violences à l’encontre des civils ont été perpétrées majoritairement par l’Etat islamique dans le Grand Sahara (EIGS), le Groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (Jama’a Nusrat ul-Islam wa al-Muslimin-JNIM) et autres groupes similaires, lesquels sont responsables de 64 pour cent des violations et atteintes aux droits de l’homme documentées », renseigne la Mission.

Sur le plan géographique, précise la même source, les régions de Bandiagara (103), Gao (80) et Ségou (46) ont enregistré le plus grand nombre de violations et atteintes aux droits de l’homme, suivies notamment par celles de Ménaka (43), Mopti (42), San (12), Douentza (9) et Tombouctou (8).

La Minusma salue les efforts déployés par les autorités de la Transition en matière de lutte contre l’impunité. Elle relève, en particulier, la signature, le 23 novembre 2022, par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, du décret fixant les modalités d’application de la loi sur la réparation des préjudices causés par les violations graves des droits de l’homme. Ainsi que la conclusion, le 31 décembre 2022, des travaux de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation.

La Mission réaffirme son engagement à continuer à travailler avec les autorités de la Transition dans un esprit de partenariat et de transparence et à appuyer les efforts qu’elles déploient en vue de relever les défis existants et d’assurer une application plus effective des instruments juridiques internationaux pertinents auxquels le Mali est partie.

Souleymane SIDIBE

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. De toutes les façons, il est temps et grand temps qu’elle fasse cette appréciation fallacieuse si elle veut encore rester quelques années encore; sinon les pays qui composent cette mission ne peuvent pas aimer la manière dont les choses se déroulent actuellement au Mali, car ils étaient prêts à diviser le Mali sous la bannière du maillon faible de notre pays appelé “Touaregs des Ifogas”. Cette fameuse mission est composée des pays d’Europe et des USA qui sont tous focalisés sur les ressources se trouvant sur le sol de Kidal, à cet titre ils ne veulent pas que la paix revienne dans cette partie du territoire malien, plus il y a des troubles là, plus ils trouvent qu’ils ont la chance de bien manipuler les Touaregs pour avoir ces richesses à vil prix, quel comportement éhonté, indigne et inhumain? Nous sommes fasse à des diables personnifiés capables de manger crue la chaire humaine.
    Le Mali est dans un grand complot compris actuellement par nos autorités, les orientations actuelles prouvent à suffisance que ce complot est totalement déjoué.
    « Que cette journée de jumma commence avec pleine de bonheur et d’espoir. Qu’Allah nous donne plus de foi et de force pour l’adorer plus et espérer ses bénédictions. Allah protège nous et nos familles des épreuves de l’existence. Allah donne nous la baraka de nous entraider dans l’accomplissement des bonnes œuvres, de la piété et de ne pas nous entraider dans les pêchés et transgression. Meilleure santé aux malades. Repos éternel aux défunts. Paix au Mali. Acar TOURE

  2. Proper application of Sovereignty as fitting for total circumstance should have dynamic role in determining government decision plus how plus when it should be implemented. Mere fact AZAWAD agreement was with terrorists wearing cloak for terrorists of name of violent perpetrators known as rebels void Algiers agreement being spirit existing at that time of void treaty plus now prohibit Malian government from making treaty with terrorists beyond terrorists unconditional surrender. In short Algiers agreement foreigners hope to use as right to plunder North Mali is void. We do not intend to honor that illegal plus void treaty. Only a stupid Negroid African would do so.
    Thank you for your approval of Malian government action MINUSMA.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Y en a marre avec la MINUSMA, combien de fois il faut les chasser cette force maudite? Adieu a la maudite MUNISMA, degage!

    • Tellement facile de critiquer installé confortablement devant son écran… Pourquoi ne pas intéger les FAMAs plutôt ? Plus les troupes seront nombreuses et moins le Mali aura besoin d’aide extérieure !
      Encore faut-il en avoir le courage, plutôt que de maudire et d’insulter tout le monde à partir de sa chaise, ce qui est beaucoup plus facile, certes, mais d’une utilité proche de zéro…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!