Mars 1991-mars 2015 : Le peuple malien se souvient de ses martyrs

5
Monument des Martyrs
Monument des Martyrs

Pour commémorer les événements de mars 1991, et rendre hommage des acteurs tombés sous les balles assassines du régime dictatorial du parti-Etat UDPM, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a déposé le jeudi 26 mars 2015, une gerbe de fleurs en la mémoire de ceux qui ont perdu la vie lors de cette période tragique de l’histoire du Mali. C’était au monument des martyrs, en présence des présidents des institutions nationales et internationales, des membres du gouvernement, des ambassadeurs, des acteurs du mouvement démocratique (AMS-UNEEM, AEEM, ADVR…)   

Tombés sous les balles assassines du régime militaire et dictatorial pour avoir réclamé une vie meilleure pour le peuple malien, les martyrs de mars 1991, 24 ans après le sacrifice consenti, ont reçu hier jeudi,  un  hommage  de la part de l’ensemble des Maliens et des pays amis. Une journée pas comme les autres. Vers 8 heures, les membres du gouvernement et les représentations diplomatiques étaient présents. Les acteurs du mouvement démocratique, les forces de l’ordre et la commission d’organisation étaient déjà sur place. Et une heure plus tard, ce fut le tour d’une centaine d’étudiants de battre le pavé du palais de la culture au monument des martyrs, en passant par le pont des martyrs. Quelques minutes après, arrive l’escorte présidentielle. Une fois descendu de son véhicule, après l’exécution de l’hymne national,  le Président de la République a passé en revue les troupes. Ensuite, il avança de quelques pas vers le monument, sous le rythme du clairon, pour déposer  la gerbe de fleurs et se recueillir devant la mémoire des victimes. Concernant le symbolique de son geste, le Président de la République a déclaré « Beaucoup d’émotion le 26 mars, toutes ces victimes innocentes mortes pour avoir voulu le meilleur pour le Mali. C’est ça ma boussole. Je n’en ai pas d’autre. Ce n’est pas pour moi un rituel banal. C’est un rituel plein de signification.  Beaucoup de nos êtres chers sont partis. Ça c’est une émotion qui restera à vie, indélébile. Et c’est ça notre aiguillon, c’est ça notre guide au quotidien. Ce Mali dont ces jeunes pour la plupart ont rêvé. Nous avons le devoir et la mission aujourd’hui de réaliser ce Mali avec l’aide de tous».

le président IBK a fait savoir que si pendant des mois, le gouvernement a été presque amputé de cinq éléments pour les négociations d’Alger, c’était de faire en sorte que le pays se retrouve, se réconcilie avec lui-même… Enfin, le Président IBK a souhaité à ce que tous les cœurs se tournent vers leur souvenir. Le Pr. Ali Nouhou Diallo a fait savoir que c’est un jour de silence et de méditation. Après avoir remercié les autorités pour la commémoration de cette journée, le coordinateur de l’AEEM a déclaré qu’ils sont venus rendre un grand hommage aux victimes qui se sont sacrifiés pour que le Mali puisse avoir un régime démocratique.

Ousmane Baba Dramé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. S’il restait encore une once de logique à IBK , il ne se serait pas présenté encore pour commémorer la date du 26 Mars. IBK a qualifié Moussa Traore de » grand republicain » le jour de sa prise de pouvoir au CICB devant le monde entier abasourdi ! C’est vrai que ce jour là, il était dans un état second c’est à dire dans ses moments de » gueule de bois », pendant lesquels il lui est difficile de faire la part des choses. Comme disent les bambara » a kun baa kono » c’est à dire « c’était dans son ventre » ,jetant du coup l’anathème sur l’ensemble des compagnons de Modibo Keita et les Martyrs du 26 Mars 1991.Pour rappel, c’est GMT, le sanguinaire et le traitre à la patrie qui a :
    – violé la 1 ère constitution de la Rep en procédant à un coup d’état
    – emprisonné pendant 7 ans sans jugement le père de la femme actuelle ,de IBK Ami maiga
    – envoyé au bagne de Taoudenit de ses camarades ayant participant au coup d’état de 1968
    – emprisonné pendant 9 ans le père de l’ancien premier ministre TATAM LY
    – emprisonné pendant 7 ans le père de l’ancien ministre Cheik Omar Diarra
    – liquider les 42 usines et sociétés construites par le régime socialiste de Modibo
    – tué 87 officiers de l’armée malienne surtout ceux qui ont combattu la rébellion de 1962
    -instauré la dictature des militaires à tous les niveaux de commandements civils et militaires….
    Le regime de Moussa Traoré a été le regime de toutes les calamités comme l’a affirmé une célèbre magistrate : inondations, accidents de train, d’avions , sècheresse ,sautereaux, guerres, pour finir sur la tuerie du 26 mars. c’est vrai que quand on boit, on peut avoir:
    – le caractère du chien qui aboie et urine partout et quelque fois chie
    -du porc qui se vautre par terre
    -de la chèvre qui bêle…..

    Répondre

  2. ” Beaucoup d’émotion le 26 mars, toutes ces victimes innocentes mortes pour avoir voulu le meilleur pour le Mali.”

    Ah bon?

    Innocentes victimes de qui?
    D’un Grand Républicain peut-être?

    Comment se fait-il qu’Ibk n’ait pas invité GMT?
    Ce crétin l’avait pourtant bien invité (et de façon très officielle!) à son investiture! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 C’est surement un oubli de sa part :mrgreen:

  3. C’est dommage de voir que la situation actuelle ne soit pas honorable pour les victimes du 26 mars

Comments are closed.