Paix et réconciliation : Un Forum pour booster le processus

0

C’est en principe ce matin que démarreront les travaux de cette importante rencontre au CICB. Initiée par la Société Civile (Mouvement Patriotique pour le Mali (MPM) de l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani, la Plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’Unité nationale, Global Mali 20125, le Réseau Joko Ni Maaya, etc., cette rencontre se voudrait un espace d’échanges sur l’état de mise en œuvre de l’Accord de Paix, les progrès réalisés, les obstacles rencontres et les mesures pour endiguer les difficultés. Car, indique t – on, tout porterait à croire que les groupes armés et la médiation piloteraient le processus à leur guise. D’où l’alerte !

 

Les attaques perpétrées sur l’ensemble du territoire malgré la signature de l’Accord de Paix et de Réconciliation Nationale n’incitent guère à l’optimisme. La région de Kidal échappe toujours au contrôle de l’Etat central.

Et il est dangereux de s’aventurer hors de Gao et Tombouctou sans escorte militaire solide. Tout cela se passe au vu et au su des forces onusiennes et françaises. Suite logique, les groupes armés pro et anti – gouvernemental font régner leurs lois. Que fait alors ce gouvernement ?

N’a t- il pas de moyens pour exercer son autorité en tout lieu et en toute circonstance ?

Des questions qui trouveront probablement des réponses lors de l’important forum qui s’ouvre en principe ce matin au Centre International de Conférences de Bamako, CICB.

Selon les documents à notre disposition, c’est l’ensemble de la Société civile de notre pays qui y prendra part.

Mais l’initiative provient du Mouvement Patriotique pour le Mali (MPM) de l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani, du Réseau Joko Ni Maaya, Global Mali 2025, de la Plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’Unité nationale,… Durant deux jours, 18 – 19 avril, les acteurs devront avoir des réflexions avec les autres composantes de la Société Civile pour une participation efficace de celle – ci à la mise en œuvre de l’Accord de Paix.

Des questions d’ordre politique et institutionnel, de défense et de sécurité, de développement, de garanties, d’accompagnement seront débattues en plus des principes et fondements de la Réconciliation. Mais, rapporte – on, les initiateurs du forum voudraient ainsi interpeller le gouvernement sur sa façon de faire. Car, ajoute t -on, tout porterait à croire que les groupes armés, surtout ceux de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), et les médiateurs internationaux piloteraient le processus à leur guise. Etant entendu que le gouvernement aurait bien sûr épuisé toutes ses batteries.

Bref, l’on part du constat que l’Accord de Paix signé le 15 mai et parachevé le 20 juin de l’année 2015 se trouverait malade à tout point de vue. Le forum en question se voudrait donc en Médecin pour lui prodiguer des soins.

B. Koné

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER