Ras Bath et Clément Dembélé : Qui a dit que loup ne mange pas loup

12

Entre Ras Bath et  Clément Dembélé  une guerre de positionnement est désormais  ouverte ! Le premier fait l’effort de ne pas disparaitre et le second  cherche à s’imposer.  Pourtant ils prêchent tous les deux le même message et ont la même seule cible : Séduire  un peuple assoiffé de justice sociale.

C’est Ras bath qui a ouvert le bal. En perte de popularité et par crainte de ne pas être  détrôné, le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily n’a trouvé autre cible que Clément Dembélé, le prophète anti-corruption,  celui-là même  avec qui  Ras Bath devait  en réalité faire chemin au lieu de chercher à le destituer.

L’émission  ‘’Grands Dossiers’’ de Ras Bath qui porte sur Clément Dembélé date du mercredi 25 septembre. La seule enregistrée sur le sujet jusqu’à la date d’aujourd’hui. Dans cette sortie, le chroniqueur met en cause la crédibilité de Clément Dembélé qui, dit-il avec factures à l’appui, a dispensé   à coût de millions dans le passé une formation à l’endroit du personnel des aéroports du Mali. Il estime  que le coût de la prestation est trop élevé au regard du service et que celui  qui prétend avoir de la bonne gouvernance ne doit pas se retrouver au cœur de telles pratiques.

le professeur Clément Dembélé, potentiel candidat à la présidentielle de 2018 : " Le Mali ne s'en sortira jamais avec les partis politiques… Partout au Mali, je peux apporter l'électricité "
Clément Dembélé

En clair Ras Bath accuse Clément Dembélé d’avoir signé trois contrats de formations avec les aéroports du Mali à de montants exorbitants. Le premier contrat, dit-il, a été signé le 1er mars 2019  pour une  formation  de 5  jours (4 au 8  mars)  à l’endroit de 20 agents des aéroports du Mali sur la  Culture d’entreprise et l’esprit d’’équipe. Le coût de ce premier contrat est de 9.900 millions  Fcfa  tout comme celui du deuxième contrat signé le 15  mars 2019 pour la  formation de 20 autres agents pendant la période du 18 au 22 mars 2019. Soit 20 jours également.

Le 3ème contrat,  toujours selon Ras Bath,  a porté sur la formation de 94 agents des aéroports du Mali pendant la période du 10 juin au 10 juillet 2019, soit un mois net. Et ajoute-t-il la facture  a coûté 46 millions FCFA, soit un total de 66. 360 millions Fcfa pour les trois factures.

En réponse, Clément Dembélé dans une sortie sur les réseaux sociaux ne nie pas les faits mais récuse les accusations avançant qu’il est venu au secours des aéroports du Mali qui étaient sur le point d’envoyer son personnel à l’étranger pour suivre ladite formation.  Il ajoute même  qu’il a des impayées envers les aéroports du Mali donnant quelque part raison à Ras Bath

Ras Bath dans sa sortie avait précisé que les deux premiers contrats de Clément Dembélé n’avaient pas été numérotés et avaient été payés par voie de chèques. Le troisième contrat précise-t-il, reste encore dans l’instance de payement.

Deux oiseaux de mêmes plumages

Les accusations contre Clément Dembélé sont d’une extrême gravité pour celui qui prétend instaurer la bonne gouvernance en minimisant les dépenses publiques. 9 millions Fcfa pour une formation de 5 Jours ? C’est trop et n’en faisons point un débat. Mais c’est aussi  sans chercher à savoir comment le chroniqueur  Ras Bath jusque-là sans emploi vit comme un roi, dans un luxe parfait.

Et en conclusion il faudrait tout simplement  que ni l’un ni l’autre des deux figures, n’est un modèle dans la quête d’une bonne gouvernance au Mali. C’est à la jeunesse de comprendre cela.

Abdourahmane Doucouré

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Ras bath est en perte de la popularité car les maliens ont compris que ras bath est un agent français un vrai corrompu comment un sans travail arrive à parcourir le monde comme il fait ??

  2. ” … Entre Ras Bath et Clément Dembélé une guerre de positionnement est désormais ouverte !… ” … Clément Dembélé…, ne nie pas les faits mais récuse les accusations avançant qu’il est venu au secours des aéroports du Mali qui étaient sur le point d’envoyer son personnel à l’étranger pour suivre ladite formation. …. /// …

    :
    Comme c’est dommage… !

    La formation de 20 Personnes du Personnel des Aéroports du Mali, à l’ETRANGER aurait-elle coûté moins cher… ? Le saurait-on… ?

    Toujours est-il que si les Acteurs de la lutte contre la corruption jouent à se discréditer les UNS – les AUTRES…
    Ce sont les corrupteurs et les corrompus qui vont se frotter les mains.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. Je pense qu’il est tps que le ministre de l’enseignement supérieur porte plainte sur ce Clément abadon de poste simplement. Le messieur est payé pour dispenser des cours aux étudiants mais ne se présente et continue à nous bassiner sur la corruption. S’il commençait à expliquer aux uns et aux autres pourquoi il a fui la france avant de monter sur son cheval blanc avec ses habits de zorro

  4. bjr à tous
    Je voudrais aussi vous dire que RAS Bath ne sais pas ou à oublier, ou à refuser d’ajouter que le faux Pr, Mr Clément est un fonctionnaire. Il est enseignant/chercheur à l’IPR/IFRA depuis 2014. Il ne vient jamais donner ces cours, et prend ses salaires gratuitement. Cela aussi, c’est de la corruption.

    Il est plus dangereux que ceux qu’il dénonce.
    Je termine par cet adage Français ‘Bonnet blanc est égal Bonnet rouge”. Ras Bath est égal à Clément. Ce sont tous des menteurs, assoiffés de notoriété, malhonnête, et des comédiens, etc.

    Wa Salam

  5. Au début des années 1990,un français a voulu s’associer avec SALIF KEITA premier ballon d’or africain afin de créer un centre de football.
    Domingo a senti l’escroquerie.
    Il a arrêté toute collaboration, le monsieur est allé au Burkina où on a découvert l’escroquerie du monsieur.
    Et pourtant l’homme a été traité de toutes les qualifications ignominieuses dans les radios privées.
    SALIF KEITA se soucie, s’est soucié de sa crédibilité.
    C’est important et très compréhensible
    RAS BATH se trouve dans la même position.
    Trop de personnes veulent profiter de l’aura de l’homme,certains s’approchent de lui pour l’anéantir.
    Il montre à chaque cas qu’il est un homme averti car l’homme est dans les activités associatives depuis le très jeune âge.
    IL A CERTAINEMENT CONNU DES DÉCEPTIONS DE COLLABORATION.
    Il continue en avoir avec certains des maliens de l’extérieur.
    Pourquoi faire exception avec un jeune qu’on a connu qu’à travers les élections, qui a préféré s’associer au pouvoir malgré ses dérives du premier quinquennat ?
    L’affaire révélée par RAS BATH montre clairement qu’il a eu raison de prendre sa distance.
    CLÉMENT DEMBELE FAIT PARTIE DE CETTE NOUVELLE GÉNÉRATION SANS CONVICTION RÉELLE VOUÉE À SATISFAIRE LEURS INTÉRÊTS PERSONNELS.
    En ce qui concerne RAS BATH, jusqu’à preuve du contraire, il n’est victime que de délations de ceux qui, après avoir collaboré avec lui, se sont faits retourner par les lobbies proches du pouvoir.
    On peut ne pas apprécier certaines positions de RAS BATH comme son souhait de participer au dialogue national sans garantie de l’application de ses résolutions, mais on peut difficilement lui contester une force de conviction inébranlable pour la satisfaction de l’intérêt général.
    Il en tire là sa popularité.
    Ses adversaires perdent leur temps.
    Il a suffisamment d’expériences de la pratique des hommes tordus pour tomber dans leurs pièges.
    On peut ternir son image pour un temps, mais on ne peut pas l’anéantir car animé d’une conviction réelle pour l’intérêt général.
    La FLAMME DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL est plus forte que tout.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. La formation a été bien donné ou pas? Les aéroports ont ils économisé en l’organisant à Bko. Clément a-t-il enregistré le contrat aux impôts ? Ce sont là les vrais questions.

    • Une autre question, est ce que les Aeroports du Mali ont enregistre’ le dit contract au niveau des impots pour prelevement sur revenue.

  7. La lutte contre la corruption n’est pas le monopole d’une personne , au lieu de faire cause commune de combattre ce fléau ,non on va se perdre dans des futilités de notoriétés

  8. 1- Qui a dit que loup ne mange pas loup…vrai que quand les loups sont sur leurs pattes, autrement dit dans la prison centrale de Bamako un loup est en phase d’ingurgitation …Quoique que!

    2- Ras bath a ouvert le bal. . .faute d’avoir trouvé la voie d’un véritable épanouissement populaire hors des sentiers balisés par la corruption, cet art de s’approcher de quelque chose sans se rendre compte et changer sa nature sans s’en apercevoir…!

    3- Ras Bath en perte de popularité. . . et par crainte de ne pas être détrôné. . .” aura donc à emporter juste avec lui portes et palais sacrés, toutes pièces à conviction d’une lutte ou du moins d’une révolution avec à la clé un nouvent sentiment anti-corruption qui détrône le point d’honneur défendu par la vieille noblesse guerrière, point d’honneur qui n’était qu’un analogon de la corruption vraie!

    4- L’émission ‘’Grands Dossiers’’ de Ras Bath qui porte sur Clément Dembélé…Mais ce fameux “Grand Dossier” à la une, une émissions de pivot, une émissions des débats: difficile de s’en moquer quand même! Une émission où on s’adresse aux cerveaux des gens, à leur intelligence, à leur culture à leur savoir, à leur désir d’apprendre plutôt qu’à leurs émotions, à leurs trippes, à la grossièreté ou à la vulgarité comme ce spectable dans cette presse-ci écrite supposée libre, souhaitant peut-être des enquêtes qui seraient menées en amont sur la déontologie journalistique, amenant à faire un travail qui sera un travail de journaliste et non un travail de lecture de journaux____________________! Un clou chasse l’autre, dira-t-on!

    5- En clair Ras Bath accuse Clément Dembélé d’avoir signé trois contrats de formations, mais récuse les accusations avançant qu’il est venu au secours des aéroports du Mali qui étaient sur le point d’envoyer son personnel à l’étranger pour suivre ladite formation…”, à quoi l’on ajoute, sur le même principe – paralogismes, rhétoriques spécieuses et déni – une série de causes triviales pour s’y opposer. A titre d’exemple: on peut euthanasier à cause du manque de lits, ou pour le confort des familles, ou afin d’en finir avec un patient récalcitrant, comme on peut le constater chaque jours dans nos hôpitaux!

    6- “… 9 millions Fcfa pour une formation de 5 Jours ? C’est trop et n’en faisons point un débat. Mais c’est aussi sans chercher à savoir comment le chroniqueur Ras Bath jusque-là sans emploi vit comme un roi, dans un luxe parfait… le réel n’a donc pas eu lieu! Le violeur n’a pas violé, le voleur n’a pas volé, et il y a eu ni 9 millions, ni une formation!

    En tant que Journaliste on a vraiment le droit de faire aussi de la litière pour chats. . .!!!!!!!!!!!

  9. De toutes les manières le malien vrai et avertis a très bien compris le jeux de l’un et de l’autre. et leurs agissements le fait sourire
    Ce qui est sur. Tout le monde sera rattraper par ces actes et verbe. Inch Allah.
    Wait and see.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here