Réduction de la mortalité maternelle : La star Babani Koné sur le front de l’humanitaire

La diva Babani Koné au centre
La diva Babani Koné au centre

L’artiste-ambassadrice de la campagne “Tous et chacun”, Babani Koné, a organisé le samedi dernier une grande soirée salsa au CICB. L’objectif de cette soirée, selon les organisateurs, était de profiter des fêtes de fin d’année pour d’informer et sensibiliser la population du Mali sur la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile.

Décorée ambassadrice de la campagne Tous chacun depuis octobre 2012 par des organisations comme Save the Children, Unicef, Plan-Mali, World Vision, la fondation orange pour ne citer que ceux-ci, Babani Koné, pour mériter de ce titre, s’est inscrite dans l’organisation d’une soirée salsa chaque 24 décembre. Mais la 5e édition de la soirée Salsa de la native de Ségou a été décalée à ce 2 janvier à cause des festivités du Maouloud.

Nombreux étaient les hommes et les femmes de cœur qui ont répondu à l’appel de la diva. Avec un programme riche varié qui a tourné autour de la prestation de la star Babani, des sketchs et jeux concours portant sur le thème de la soirée, à travers ces séquences, les messages pouvant faire en sorte qu’aucune femme ne meurt en donnant une vie ont été distillés. Le thème était “la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile”.

Elle a surtout invité les femmes à pratiquer les soins de santé essentielle, qu’elles soient assistées du début jusqu’à l’accouchement. Elle a aussi invité les femmes à allaiter leurs enfants dès les 30 minutes qui suivent la naissance et cela jusqu’à six mois. “Pratiquons le lavage des mains au savon pendant les moments critiques, dormons sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide, prenons en charge la diarrhée et l’allaitement exclusif”, a-t-elle conseillé.

En citant le célèbre Pr. Dolo qui disait “une femme enceinte a un pied dans le tombeau, aidons là à regagner le pied qui se trouve dehors”, elle dira que fort de ce message, elle a accepté d’être ambassadrice de cette campagne pour, dira-t-elle, sauver des vies humaines.

Organisée à coût de 22 millions de F CFA, Babani Koné a pris l’engagement de reverser les fonds récoltés au cours de la soirée dans la prise en charge des femmes enceintes en finançant certains Cscom.

En plus de Babani Koné, le flambeau de cette campagne “Tous et chacun” est porté par d’autres ambassadeurs comme Nafy Diabaté, Oumou Sangaré, Toumani Diabaté et autres Ousmane Chérif Madani Haïdara.

Oumar B. Sidibé

PARTAGER