Finale coupe Boubacar Diakité sarr : FC Teriya succède à lui même

0

Le FC Teriya de Magnan-City  a remporté pour la seconde fois successive la 10è édition de la Coupe  Boubacar Diakité dit Sarr, en battant dans la série des tirs aux buts (5-4) le Brésil de Daoudabougou, après un score de 2 buts partout à l’issue du temps réglementaire. C’était le mercredi 30 décembre 2015 au terrain de Magnambougou en commune VI du district de Bamako en présence de plusieurs responsables politiques et sportifs.

 

Depuis quelques années notre confrère Boubacar Diakité alias Sarr, journaliste au  «Les Echos» organise un tournoi de football entre les jeunes du district dont la marraine est la ministre Mme Alwata Ichata Sahi. L’édition de 2015 a regroupée 16 équipes au départ qui se sont affrontées en élimination directe.

A l’arrivée le Teriya FC de Magnan-City et le Brésil FC de Daoudabougou se sont rencontrées pour le bouquet final. Deux équipes qui se connaissent parfaitement pour avoir disputé la finale de la précédente édition. Les acteurs rentrent timidement dans le match. Les tentatives de part et d’autre n’ont rien donné. La mi-temps intervient sur un score vierge de  0-0.  A la reprise, Teriya ouvre le score avant que Brésil n’égalise. Le Brésil prend l’avance et Teriya égalise ensuite.  Aux tirs aux buts, Teriya s’impose 5-4 pour son second trophée consécutif. En plus du trophée, le vainqueur a reçu une enveloppe, un jet de maillots et un ballon contre une enveloppe et un ballon pour le vaincu. Les demi-finalistes malheureux, le FC Djiguiya et le Centre Kalilou Berthé, ont eu droit à un ballon. A noter que plusieurs joueurs dont des internationaux sont passés par cette compétition tels que: Abdoulaye Sissoko, Issaka Samaké et Cheick Mohamed Cherif Doumbia dit Makoun du Stade; Boubacar Bangoura et Issa Mamoutou Traoré du Djoliba et Aboubacar Koné du Réal. Des responsables sportifs dont Salaha Baby, Yéli Sissoko, Fanyeri Diarra, les journalistes sportifs  dont le Doyen Mamadou Diarra, des amis  de Sarr notamment Ahmadou I. Sangho, ancien chef de cabinet d’Ousmane Issoufi Maïga, ont massivement effectué le déplacement.

H.B.Fofana

PARTAGER