Quand Bocar Moussa Diarra suscite, de nouveau, la colère de l’UNTM

2
Moussa Bocar Diarra, président
Moussa Bocar Diarra, président

L’Union Nationale des travailleurs du Mali (UNTM) dénonce l’immixion de Bocar Moussa Diarra, ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, dans les « affaires syndicales ».

En effet, dans une lettre à lui adressée, le 18 novembre dernier, le secrétaire général de l’UNTM s’insurge contre le lobbying entrepris par Bocar Moussa Diarra au profit de certains syndicats. Notamment, la confédération Malienne des Travailleurs du Mali (CMT) et la confédération Démocratique des Travailleurs du Mali(CDMT). Deux syndicats, qui ne semblent pas mobiliser grand monde. C’était au séminaire sur le « Renforcement des capacités des organisations syndicales au Mali sur les principes et droits fondamentaux au travail et la gouvernance pour la participation des travailleurs dans la mise en œuvre du PPTD au Mali », tenu le 18 novembre à la Maison du Partenariat à Bamako.

« Comment donc avez-vous osé, en interrompant votre discours d’ouverture du séminaire, faire le plaidoyer pour des centrales que vous entretenez nuit et jour, sous prétexte que leurs initiatrices ont un certificat de conformité de la justice ? Comment pouvez –vous ignorer que la représentativité des syndicats au plan de l’entreprise, comme au plan national, en dehors des élections professionnelles, est déterminée par des critères, auxquels vos protégés ne répondent pas ? », s’interrogent Yacouba Katilé, secrétaire général de l’UNTM, dans la correspondance adressée au ministre du travail, de la Fonction Publique et des Relations avec les Institutions.

Avant de lui lancer une mise en garde : « l’UNTM vous fait remarquer qu’elle ne saurait admettre vos empiètements répétés, les violations du droit syndical que votre ministre abrite à longueur de semaines ».

Et le secrétaire général de l’UNTM de conclure : « L’UNTM s’abstient, pour le moment, de toute plainte contre le gouvernement auprès de l’Organisation Internationale du Travail, sachant bien que vous agissez en fonction de vos propres ressentiments, tout en profitant de votre position… cette interférence pourrait avoir de très graves répercussions ».

Oumar Babi

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.