CA�lA�bration du 1et mai : Les acquis et les futures batailles de la��UNTM

0

A la��occasion de la cA�lA�bration de la fA?te du Travail (1erA�mai), la��Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) a organisA� un point de presse, le lundiA�A� 29 avril dernier, A� la Bourse du Travail. Au menuA�? La��A�tat da��exA�cution du protocole da��accords signA� entre le gouvernement, le patronatA� et la��UNTM A�le 21 janvier 2019. Au-delA�, la��organisation syndicale a tracA� le cadre de ses futures batailles, en vue da��obtenir la��amA�lioration des conditions de travail et de vie des travailleurs maliens. Reportage.

Le secrA�taire gA�nA�ral de la centrale syndicale, Yacouba KatilA�, a rappelA� qua��il est de tradition pour son organisation, A� la��occasion de chaque 1erA�mai, fA?te Internationale des travailleurs, de marquer un arrA?t sur ce qui a A�tA� fait et de dA�gager les actions du A�combat syndical A� mener pour la��amA�lioration des conditions de travail et de vie des travailleurs maliens.. A�A�La��annA�eA� 2018 a surtoutA� A�tA� marquA�e par la signature A�da��unA� protocole da��accordA� entre la centrale syndicale et le gouvernement en janvier dernier suite A� une grA?ve gA�nA�rale de 72 heures (9, 10, 11 janvier 2019 sur la��ensemble du territoireA� belize drug stores viga pills, belize drug stores viga pills, belize drug stores viga pills, belize drug stores viga pills, belize drug stores viga pills, belize drug stores viga pills. A� a t- il dA�clarA�

Avant da��expliquerA� queA� la signature de cet accord a permis aux travailleurs da��obtenir d certains rA�sultats.

M KatilA� a A�numA�rA� entre autres, la��augmentation de la valeur du point da��indices, la diminution du taux de la��ITS, le relA?vement du salaire minimum interprofessionnel garanti et la��augmentation du taux des allocations familiales. Il faut y ajouter a, la fixation et la��application des primes de zone, la��amA�lioration des primes et indemnitA�s aux cadres de la��Etat A�ainsi qua��aux chauffeurs, la rA�vision de certaines conventions collectives, les mesures de renforcement et de relance de la��activitA� postale, la��accord sur la rA�vision du code minier.

Se prononA�ant sur les conditions des travailleurs maliens, Yacouba KatilA� a A�dA�clarA� que le minimum de 12 heures de travail est imposA� dans les minesA� de mA?me que dans certaines industries et services. Le pire, a-t-il insistA�,A� est que ce systA?me est instaurA� par les employeurs A�trangers.

Pour le patron de la��UNTM, le manque de transport urbain organisA� et la��absence de la��Etat dans ce secteur impactent sur le temps de repos, le loisir et la ponctualitA� des travailleurs des grandes villes du pays. En outre, M, KatilA� a estimA� que tous ces phA�nomA?nes sa��inscrivent dans le registre du 1er mai parce que les travailleurs ne rA�clament que la��amA�lioration de leurs conditions de vie et de travail qui intA?grent le temps mis pour aller au service et retourner au domicileA�A�

Il a A�galement assurA� que la��UNTM a�?jouera toute saA� partitiona��a�� en vue de donner A� notre pays son lustre da��antan. A ce titre, il a promis que les syndicalistes rencontreront le gouvernement pour faire le point des dolA�ances de la centrale.

A�La dA�mocratie a donnA� la voie A� toutes les turpitudes, nos rA�alisations industrielles, techniques et scientifiques ont A�tA� accaparA�es de 1992 A� nos jours. La��UNTM concourt A� la rA�cupA�ration de nos entreprises dA?s lors qua��elles ont A�tA� mal privatisA�esA�, A�dira Yacouba KatilA� avant da��ajouter que le cas le plus typique est celui de la��Huicoma.

Debi Elisabeth SamakA�

(Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here