Arrestations de Dramane Dembélé : Le Réseau alternatif pour un Mali débout demande la libération de Dramane Dembélé

5

Le Réseau alternatif pour un Mali débout a organisé, le mardi 24 avril 2012, un point de presse suite à l’arrestation de Dramane Dembélé, ex directeur de la géologie et des mines et non moins membre du bureau exécutif de l’Adema PASJ dans la nuit du samedi au dimanche dernier. Objectif : prendre à témoin les hommes de média afin d’informer l’opinion nationale et internationale sur le processus de son arrestation. La conférence était co-animée par Abdoul Kader Maiga et Adama B. Coulibaly.

Selon les conférenciers,  Dramane Dembélé a été victime d’enlèvement par deux hommes habillés en tenue civile au bord d’un véhicule de marque Toyota 4×4 non immatriculé (ch : 4678) dans la nuit du samedi à dimanche, le 21 avril 2012, devant son domicile. « Nous étions assis en pleine causerie la nuit devant le portail, deux inconnus sont arrivés aux environs de 21 heures sans se présenter, l’un s’est aussitôt s’adresser à Dramane Dembélé comme s’il se connaissant auparavant en disant « Dramane tu ne me reconnais pas ? » La question lui a semblé bizarre mais Dramane lui a tout de même répondu par non. C’est ainsi qu’ils se sont dirigés vers la station non loin du domicile de Dramane Dembélé. Quelques 5 minutes après, deux autres ont pointé, toujours des inconnus. Cette vague s’est mit à poser la question suivante : « Quelles sont les nouvelles du pays Dramane ? » Dramane lui a également répondu en ces termes : je n’ai pas de nouvelles sur le pays. Ils arrivent se voir à côté mais je les ai poursuivis car se sont des inconnus. Donc, il s’est gêné de poser d’autres questions.    C’est ainsi qu’ils l’ont arrêté. »  a témoigné Addoul Kader Maiga. Et d’ajouter qu’après 24 heures de son arrestation, personne ne savait où il était précisément et qui étaient ces hommes réellement parce qu’ils n’ont pas présenté de pièces justificatives. « Aussitôt, nous nous sommes rendus à la direction de la Sécurité d’Etat pour information mais elle était inaccessible. Les investigations des agents de la police du commissariat du 2e Arrondissement ont permis de nous orienter un peu » a-t-il signalé. A les croire, c’est seulement avant-hier matin qu’il a été transféré à la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) où il a eu la visite d’un groupe d’avocats de la part de l’instance exécutif du parti de l’abeille. Mais qu’ils ne savent pas s’ils étaient partis dans le contexte judiciaire ou tout simplement lui rendre une visite de courtoisie. Pour Abdoul Kader Maiga, l’accès audit détenu est un parcourt de combattant mais il affirme l’avoir vu à travers la visite de propre ami avocat dont il n’a pas voulu dévoiler son nom. Selon lui, Dramane Dembélé se porte bien il n’a ni été frappé ni été blessé.

Parlant des raisons de son arrestation, les conférenciers diront que rien ne lui a été reproché pour le moment et que les auditions n’ont pas encore été enregistrées pour l’instant. « Tout ce que je sais c’est qu’il n’a pas été arrêté pour un cas vol ni pour un cas de mauvaise gestion au niveau de son service » a affirmé Abdoul Kader Maiga.   Pour ce qui concerne sa libération, il dira que le Réseau alternatif pour un Mali débout demande sa libération immédiate pour quelques soient les raisons de son arrestation. Selon lui, le Mali n’a pas besoin de ces enlèvements en cette période où le pays traverse de multiples crises.  Donc, le Malien doit avoir d’autres priorités d’abord qui entre autres l’assurance de l’autosuffisance alimentaire, avoir l’électricité et l’eau potable,  les menaces de la partition du pays. La famille de Dramane Dembélé et ses amis ont adressé une déclaration qui condamne la procédure de ses arrestations aux autorités compétentes notamment, la présidence de la République, la primature, l’AMDH (Association malienne des droits de l’homme), et l’Ordre national des avocats du Mali. Rappelons que le Réseau alternatif pour un Mali débout est un regroupement d’associations qui a milité aux côtés de l’Adema PASJ pour soutenir la candidature du Pr. Dioncounda Traoré, président de la République par intérim.

Moussa Dagnoko

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. MOUSSABLEN UN PEU DE RETENU.A TU DES PREUVES POUR TRAITER CE MONSIEUR DE VOLEUR?

    • je pense que le Mali devient un pays de reglement de compte .les aigris qui sont dans la societé pensent les uns et les autrse sont la cause de leur situation sociale degradante.
      Si un Moussablen qualifie un responsable digne et competant de voleur,
      Moussa avec tout mon respect pour toi ,je pense que tu devrais etre fier de presenter une excuse plubique à Mr Dembelé

    • tu te crois a labri dans ce pays de gangster quant ça va péter généralement les genres comme vs sont les première victime continue et rassure toi ton tour viendra

Comments are closed.