DIRPA : Les FAMa ont été très dynamiques en ce mois d’août

1

La Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) a organisé sa traditionnelle conférence de presse mensuelle ce lundi 05 septembre 2022 dans la salle de conférence de ladite direction. Elle était co-animée par le directeur adjoint de la DIRPA, le Colonel Mariam Sagara et le Colonel Souleymane Dembélé son directeur.

Il s’agissait lors de cette conférence menstruelle de communiquer et d’informer la population malienne, sur le point de la situation sécuritaire du mois d’août dans les différents théâtres des opérations, les activités du ministre de la Défense et des Anciens Combattants et le Chef d’Etat-major général des Armées.

Parlant des opérations, le colonel Mariam Sagara a fait savoir que la situation sécuritaire du pays dans la période du 10 au 29 août 2022 qui a été marquée par des attaques contre les FAMa dans les emprises ou en mouvement (embuscade et poses d’EEI).

Ainsi dans le théâtre Centre de l’opération Maliko, les FAMa ont mené plusieurs reconnaissances offensives contre des positions terroristes au cours desquelles presque 90 terroristes ont été neutralisés et 41 blessés. 2 véhicules, 48 motos, 200 moutons, 15 armes à feu ont été récupérés et 15 EEI détruits. Selon le Colonel Sagara, plusieurs proches des chefs terroristes ont été mis hors d’état de combat. Il s’agit notamment de 10 combattants proches du terroriste Oumar Ongoïba y compris une grande figure recherchée du nom de Aboura Ongoiba alias Ouzeïfa.

En ce qui concerne le théâtre-est de l’opération Maliko, des frappes aériennes ont ciblé les terroristes auteurs de l’attaque de Tessit dans le secteur de Tin Djarane (Tessit) avec des dégâts matériels importants. Près de 47 terroristes ont trouvé la mort, plusieurs motos incendiées et d’importantes quantités d’armes et de munitions récupérées, a soutenu le directeur adjoint. Et d’ajouter que deux (02) chefs terroristes ont également été neutralisés lors des combats entre Lelehoye et Tessit. Il s’agit de Youssouf Ibrahim, chef de Markaz dans la localité de Tin-Onor, (Tessit) et Hamadou Argaya originaire du village de Founi (Ansongo).

Des frappes aériennes ont été effectuées dans le secteur sud pour viser les terroristes auteurs de l’embuscade contre la relève de la police de Sona dans le secteur de Tandjo et Karagana dans le secteur de Yorosso région de Koutiala.

A en croire le directeur adjoint de la DIRPA, la consolidation de ces acquis opérationnels a été vivement saluée par le CEMGA, le général de division Oumar Diarra, lors de ses visites d’autorités en mi- août, dans tous les secteurs opérationnels de la région de Ségou, Sévaré, Gao, Bourem, Bamba et Tombouctou. Une manière pour le CEMGA d’assister inlassablement les FAMa et les chefs militaires sur les théâtres d’opération. Toutes choses qui permettent de transmettre le message du MDAC et du Chef suprême des armées aux hommes tout en les galvanisant le moral.

Selon les précisions du directeur de la DIRPA, les Forces armées, malgré la situation de l’hivernage, n’ont pas baissé les bras.  Avant, les FAMa étaient confrontées a un problème de mobilité, parce qu’elles ne disposaient que des engins lourds et les terroristes circulaient en motos. ‘’Mais cette année, avec les opérations aéroportées, les FAMa ont été plus robustes. La campagne agricole 2022 ne sera pas comme celles des années précédentes. Contrairement aux autres années, les FAMa ont été très dynamiques cette année”.

Brehima DIALLO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bravo les Fama ! Je m’attendais à un mot sur la libération de la route de GAO, mais apparemment cela n’est pas une affaire qui regarde les Fama.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here