Salon des Forces Spéciales Françaises : Le Mali y a pris part

4
Foncier au Mali : Une nouvelle réforme pour mieux protéger le domaine
Tieman Hubert Coulibaly, ministre de la Dafense

D’autre part, le Ministre de la défense Tieman Hubert Coulibaly également invité s’es fait représenté par le Chef d’Etat Major adjoint des Forces Armées , le Général Didier Dacko accompagné du directeur de la sécurité militaire ainsi que du Lieutnant Colonel Abbas Dembélé actuellement à l’école de guerre à Paris . Rappelons que le Lieutnant Colonel Dembélé avait été le premier à monter un embryon d’unité de forces spéciales lors de la récupération des régions du nord (excepté Kidal) au coté de l’opération «SERVAL».

Les trois commandants d’unité accompagnant l’honorable Kéita sont revenus très satisfaits de leurséjour Bordelais, cependantnous ne pourrons divulguer ni leurs photos ni leurs noms pour des raisons de sécurité et secret défense.

Le président de la commission défense répondait à l’invitation personnelle du commandant en chef des Forces Spéciales Française, le général Grégoire de Saint-Quentin, bien connu ici au Mali puisqu’il fut le commandant en chef de l’opération «SERVAL».

Pour l’honorable Kéita «le plus importants pour ce genre d’évènement, c’est qu’au delà de ma personne, ce soit ceux-là qui tous les jours mettent leur vie en danger pour nous, puissent avoir l’occasion de s’enrichir de diverses expériences et tester les matériels spécifiques tels que les armes, les moyens de communications, bref tout ce que la technologie offre de plus sophistiquée pour accomplir leurs missions dans les meilleurs conditions». C’est donc dans cet esprit qu’avec l’accord de leurs différenteshiérarchies, nos trois commandants d’unités spéciales ont été invités et pris en charge par le député Keita.

Le Salon qui se déroulait sur trois jours, du 14 au 16 Avril 2015 à Bordeaux, plus précisément au camp de Souge, offrait aux participants divers ateliers de présentations de produits tels que les tenues de camouflages, les matériels de transmission mais aussi des démonstrations tactiques en plein air de jour comme de nuit avec simulation de libération d’otages par les forces spéciales parachutés sur terre ou sur mer comme lors de la démonstration dans la baie d’Arcachon. La délégation a été surtout impressionné par les démonstrations de nuit avec un appui aérien dans un noir complet, d’où l’urgence pour elle d’équiper au plus vite nos unités spéciales de casques avec vision nocturnes ainsi que du vecteur aérien tels les hélicoptères de combat et de transport de troupes.

La Délégation a eu un entretien formel avec le GCOS Grégoire de Saint-Quentin qui était ému de retrouver ses frères d’arme Maliens, le général Dacko et le lieutnant Colonel Dembélé, collaborateurs parmis tant d’autres au moment de l’opération «SERVAL». Le général de Saint-quentin a offert au président de la Commission Défense l’emblème du COS (Commandement des Opérations Spéciales) et la délégation Malienne lui a en retour offert un hippopotame sculpté en bois en reconnaissance du travail accompli par l’opération «SERVAL» mais aussi pour toutes les opérations que le COS continue de mener à travers l’opération «BARKHANE» dans la lutte contre le terrorisme.

Commission Défense de l’AN

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. à ce salon des troupes spéciales , participaient les forces spéciales de 39 pays avec de l’argent plein les poches pour acheter les dernières nouveautés (meme les américains ) voilà un domaine ou la France est la première dans ce domaine !!
    Mais que vient foutre le Mali là dedans à part venir se promener , vous n’avez meme pas les moyens d’acheter un couteau de cuisine 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Tu ses blanche neige même si le mali acheté des armes nos soldats ne serons pas capable de les utilisés et sa finira dans la mains des rebelles comme d habitude

  2. Et les Berets Rouges? Ils les ignorent siamment. Parce que ils etaient opposes au CNDRE qui a soutenu IBK pour arriver au pouvoir.
    Il y a deja des gens qui sont formes, prets a se battre et dont on a besoin de renforcer les capacities de facon continuelle et en fonctions des realites sur le terrain.
    Je ne fais pas de comparaison entre nos corps d’armees. Mais nous nous souvenons que la seule bataille gagnee jusque la par l’armee malienne est celle de ANEFIS par les Berets Rouges. La bataille de Kidal a ete menee par les Berets Rouges. Mais on les ignorent royalement. On les eparpille dans les autres unites comme les GTIA qui n’ont jamais servis a quelque chose depuis leur creation. Fuite toujours, surtout a Kidal.
    L’armee Malienne de fin 2012 vaut mieux que celle de 2015. Rien n’est fait. La division continue en son sein par les hautes autorites qui ont ete installees par les voyous de Kati. Honte au government IBK et a sa politique de ” ma famille d’abord”. Qu’est ce que un Karim a a voir dans un salon de forces speciales. HONTE, APPROBE!

  3. Donc il a fallu vous rendre à ce show pour découvrir en 2015 qu’il serait bon que les soldats maliens soient dotés des meilleurs équipements

    Je m’étais dit dès 2012 que le Mali aurait pensé que des helicos,avions de combats ou forces spéciales ne seraient pas de trop

    ….. Mais bon je dois être un génie précoce

Comments are closed.