2e édition de la semaine made in Mali (SEMAMA) : faire la promotion et la valorisation du consommé malien

0

En prélude à la 2e édition de la  semaine made in Mali (SEMAMA), qui se déroulera du 13 au 19 avril sur la place du cinquantenaire, ses organisateurs étaient face à la presse, le samedi 11 janvier dans la salle de conférence de l’Impact Hub. C’était sous l’égide de la directrice du projet, Oumou Konaté.

Organisé par l’Agence Mandé, une agence de communication et d’évènementielle,  la 2e édition de la semaine made in Mali (SEMAMA) a pour thème « Consommer local, quel défis pour les entrepreneurs maliens ? ». La semaine prendra en compte la valorisation de tous les secteurs d’activité sans distinction et verra la participation de toutes les régions du Mali.

Son objectif est de mettre en exergue l’entrepreneur malien à travers son produit afin d’inciter le consommateur de mettre en avant d’abord le fabriqué malien. Cette démarche entreprise par l’Agence Mandé permettra, selon ses initiateurs, aux entrepreneurs de soigner l’image du secteur privé pour enfin promouvoir les produits à l’échelle internationale.

Unique en son genre, la SEMAMA selon sa Directrice du projet, Oumou Konaté,  est un espace de valorisation et de promotion du fabriqué et du consommé malien. Cela à travers une semaine de campagne, de vente, d’information et de consommation sur les unités maliennes de transformation et ou de fabrication.

Elle a indiqué que cette initiative permet de renforcer des entreprises maliennes pour qu’elles deviennent très compétitives. La Directrice du projet est convaincue que grâce à de telle activité, les entreprises maliennes pourront étendre leurs compétences à l’échelle africaine, voir mondiale.

Ce d’autant que, selon elle, si les entreprises nationales sont mises au premier plan, le gros souci des entrepreneurs se limitera à seulement produire gros afin de satisfaire le consommateur qui est lui-même, sa propre population.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here