4ème édition du Festival Africain d’images virtuelles itinérant : L’art et la culture au service de la paix sociale

0

Du 18 au 30 novembre, notre pays abritera la 4ème édition du Festival africain d’images virtuelles itinérant (FAIVA). La cérémonie de lancement, qui s’est tenue au monument de l’Obélisque,  était présidée par le Secrétaire général du ministère de la Culture, Mme Haïdara Aminata. Elle avait à ses côtés le responsable du projet, Hama Gouro.

Le 18 novembre, c’est une foule nombreuse composée d’artistes, d’experts culturels, de professeurs et de journalistes en plus des autorités politiques et administratives de la communes IV qui avait pris d’assaut le monument de l’Obélisque, pour assister au le lancement de la 4ème édition du Festival africain d’images virtuelles.

On notait surtout la présence des  artistes africains. A savoir, 9 Maliennes, une Sénégalaise, deux Béninoises et deux Tunisiennes dont, Houda Ghorbel, lauréate du prix  Centre Soleil d’Afrique pendant la biennale de Dakar 2014.

Pour cette 4ème édition, le Centre Soleil d’Afrique a mis en place un programme de sensibilisation, d’éducation, de divertissement et de lobbying  auprès de la population civile, des autorités publiques et religieuses, compte tenu des maux dont souffre notre pays ces dernières années. Aussi, une caravane composée d’une cinquantaine d’artistes, d’experts culturels, de professeurs et de journalistes ira-t-elle de Bamako à Mopti en passant par Sikasso et Ségou.

Dans chacune de ces villes, de nombreuses activités seront organisées dans des espaces publics. Il s’agit des expositions thématiques, des ateliers avec public et artistes, des sketchs théâtraux, des causeries-débats, des projections vidéo et des assurées animations musicales par des groupes locaux.

Pierre Fo’o Medjo   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER