Suite à la publication des résultats des audits sur l’achat de l’avion présidentiel et le contrat de 69 milliards F CFA passé avec Guo Star : “Le FMI attend maintenant le rapport des sanctions prises à l’encontre des personnes impliquées…Ceci est un préalable au dégel des subventions”

13
Le chef de la mission d'évaluation du FMI l'a déclaré hier à la presse
Le Chef de la mission d’évaluation du FMI (C) (photo archives)

 

– Une dizaine de ministres et de hauts cadres bientôt limogés et mis à la disposition de la justice

 

C’est au cours d’une conférence-débat qu’il a animée à la Maison de la presse, le samedi 8 novembre dernier, que le Représentant-résident du Fonds monétaire international (FMI) au Mali, Anton Op De Beke, a fait cette déclaration. La publication de ce rapport dit des sanctions, que les autorités maliennes se sont engagées à prendre à l’encontre de toutes les personnes impliquées dans ces deux dossiers de détournement présumé de deniers publics, est le préalable, selon le diplomate onusien, au dégel des subventions du FMI à notre pays. C’est dire combien le temps presse et les autorités maliennes n’ont que 20 jours pour prendre des sanctions administratives en l’encontre des ministres et autres cadres impliqués dans cette affaire de détournement de deniers publics, de faux et usage de faux, de délit de favoritisme…de fraude fiscale, selon les qualificatifs du Bureau du Vérificateur Général (BVG).

‘est lors d’une conférence-débat organisée par l’Initiative pour le Changement au Mali et en Afrique (ICMA), un observatoire de la bonne gouvernance, que le Représentant-résident du FMI au Mali, Anton Op De Beke, a eu à faire un commentaire sur les rapports d’audit du Vérificateur Général et de la Cour Suprême. Selon lui, la mission du FMI, qui a séjourné dans notre pays en septembre dernier, a été ” impressionnée par la qualité des rapports du BVG et de la Cour Suprême qui ont d’ailleurs eu à découvrir d’autres faiblesses “.

Il a rappelé que c’est en décembre 2013 que le FMI a commencé à appuyer notre pays à travers la Facilité élargie de crédit (FEC). Un processus qui a été interrompu à la suite de la découverte d’une dépense hors budget relative à l’achat d’un avion de commandement pour le président de la République d’un coût de 20 milliards FCFA. C’est ainsi que cette situation a retardé la revue qui devait se tenir en juin 2014 et conduit au gel des subventions que l’institution de Bretton Woods accorde au Mali. Les autres bailleurs de fonds internationaux avaient suivi le FMI dans sa démarche en gelant eux aussi leurs aides à notre pays en attendant les résultats des audits que le Mali et le FMI ont convenu de confier au Bureau du Vérificateur Général (BVG) et à la Cour Suprême du Mali.

 

” Payer le contrat Guo Star au prix fournisseur…

D’après Anton Op De Beke, ces audits faisaient partie d’un ensemble de mesures que les autorités maliennes s’étaient engagées à mettre en œuvre. Cet engagement se déclinait comme suit : publication des deux – celui du BVG et de la Cour des comptes – rapports indépendants d’audit sur les transactions relatives à l’achat de l’aéronef présidentiel et du contrat de matériels militaires ; communication relative aux processus de sanctions ; application de contrôles rigoureux aux futurs marchés militaires et incorporation de toutes les dépenses extrabudgétaires au budget de l’Etat et leur élimination à l’avenir.

Le Mali a mis en œuvre toutes ces recommandations à part celle concernant la communication sur les sanctions prises en l’encontre des personnes impliquées dans ces deux opérations controversées. D’après le Représentant-résident du FMI au Mali, ce dernier rapport relatif aux sanctions prises doit être impérativement communiqué au FMI avant son Conseil d’administration prévu le 1er décembre prochain à Washington. C’est dire combien le temps presse. Quant au gouvernement du Mali, il donne l’impression de maîtriser la situation alors qu’il a le couteau sous la gorge. Quand le président de la République va-t-il alors se défaire des ministres et autres hauts cadres encombrants qui ont trempé dans la soupe de la corruption dans ces deux affaires nauséabondes ? Ne cesse de s’interroger le contribuable lambda.

 

…et non au prix gonflé “

Pour Anton Op De Beke, il faut ” payer le contrat Guo Star au prix fournisseur, pas au prix gonflé “. Cette société, aux dires du Représentant-résident du FMI, a acheté en Chine des chaussettes au prix de 1 745 FCFA la paire pour ensuite la revendre à 10 000F CFA au ministère de la Défense. Un contrat sur lequel Guo Star s’est octroyé une marge bénéficiaire de 29 milliards F CFA au détriment de l’Etat du Mali, selon le rapport d’audit du BVG.

Le Représentant-résident du FMI a, en outre, souligné que son institution attend maintenant ” le rapport des sanctions administratives et pénales contre les personnes impliquées ” dans l’affaire de l’avion présidentiel et du fameux contrat de 69 milliards FCFA signé entre le ministère de la Défense et Guo Star dès le 13 novembre 2013, soit moins de trois mois après l’accession d’IBK à la magistrature suprême du pays. En ce qui concerne les achats sous le couvert du ” secret défense “, l’orateur dira qu’ils devront dorénavant ” respecter les règles de base des finances publiques “. Le gouvernement est appelé à mettre fin à l’impunité ; un climat de transparence est nécessaire, a conclu Anton Op De Beke.

Une dizaine de ministres et hauts cadres sont concernés par ce dernier volet des exigences du FMI.

 

Mamadou FOFANA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Je pense que You a tout résumer,dans cette scandale pure que tout les mot le seul coupable ce IBK MANDE ZONKEBA, c’est lui et lui tout seul qui est responsable de la désastre que nous vivons ils doit DÉGAGER point. MINISTRE ou cadre et quoi d’autres tout ce homme et femme ont agir pour faire plaisir a IBK MANDE ZONKEBA,

  2. Pourquoi des dizaines de ministres et de hauts cadres bientôt limogés mais pas IBK lui même à partir du moment où Boubeye a soutenu que IBK était tenu informer à tout moment de la procédure des achats et qu’il a toujours donné son accord.IBK connaissait pertinemment les prix d’achat de l’aeronef et des materiels militaires.
    Donc, il est le premeir à être interpelé pour une bonne administration de la justice qui est égale à tout le monde.
    Lui qui dit tout le temps Inchallah! Dieu s’est fâché contre lui.

  3. Ibk est le seul responsable de cette affaire,donc pas de sanction.Au Mali pour avoir une place il vaut voler et voler beaucoup.

  4. Je demande aux bailleurs de fond,de bien veiller à l’apllication des sanctions contre ses voleurs, brigans,criminels encouragé par un régime Mafieux de la République du Mali.
    Il est temps que la Cour Pénale Internationale envisage une section pour les crimes économiques.

  5. Ca c’est la belle face visible de l’iceberg alias chicago boys.
    Maintenant c’est la course contre la montre, mais comment? En avant ou en arriere, ou encore en avant mais
    cette fois en ‘ TREBUCHEMENT ‘.
    Et quand on est dans ce stade de TREBUCHEMENT la tout peut arriver, tu peux meme casser le pot de cristaline de la belle mere et etre pradone avec honneur et elle se presse meme pour te soutirer les debris.
    Donc si trebuchement est dangereux imagine un peu un trebuchement volontaire et collectifs en desordre.
    Des mises ou c’est le desordre qui gagne.

  6. Et dire que tous ces milliards VOLES dont on parle ne relevent a present que d’un seul ministere, celui de la defense 😯 . Si jamais on devait voir de plus pres ce que la MAFIA au sommet de notre pays manigance dans les autres departements ministeriels, les maliens vont faire de MANDE ZONKEBA et son ZON GRIN des brochettes gratuites 😆 . Espece de VOLEURS!

    Quelle honte!!!

  7. Avec le coup du Boeing et celui du marché Kagnassy, Ibk a tenté de prendre les gens du FMI pour des cons comme aucun autre chef d’état au monde n’aurait osé! 😀 😀 😀
    Du coup, le F.M.I vexé d’avoir été à ce point pris pour des cons s’est vengé au centuple en mettant dans les mains d’Ibk le “marché” suivant:

    “Comme tu es SOUVERAIN, on te laisse TOI-MEME traduire tes voyous en justice, et si tu ne le fais pas, on ne te file plus franc et on te laisse expliquer à ton peuple pourquoi le Mali est en faillite! :mrgreen:

    Comme tu vois: ON TE LAISSE LE CHOIX!” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    A mon avis, Ibk doit commencer à se dire que le Boeing le marché Kagnassy et les 38 milliards, finalement, c’était pas une très bonne idée! 😆 😆 😆 😆

    On lui met un pistolet dans la main et on lui dit: “Vas-y, maintenant tire toi toi-même dans le pied!” 😆 😆 😆 😆

  8. JE DISAIS A DES AMIS APRES LA CHUTE DE L’IM/BECILE DU BURKINA QUE LE MALI n’ALLAIT PAS AVOIR LA PAIX ET QU’AU CONTRAIRE LES PRESSIONS S’ACCENTUERONT EN ATTENDANT QUE LE MNLA SE REORGANISE ET TROUVE UN AUTRE I.DIOT UTILE DE PARRAIN.
    IBK ON T’EN VEUT PARCE QUE TU REFUSES DE CEDER UNE PARTIE DU MALI. COURAGE, MAIS N’OUBLIES PAS LES SANCTIONS CONTRE LES GENS QUI CE SONT CUCRES SUR TON DOS.

  9. J’ESPÈRE QUE SES SANCTIONS EXIGES PAR LE FMI SERA LE DÉBUT DU COMMENCEMENT DE LA LUTTE IMPLACABLE CONTRE LA DÉLINQUANCE FINANCIÈRE AU MALI , CONTRE LES GRANDS VOLEURS DE L’ETAT OU (LES ALCAPONES DU MALI). PUISQU’ON A JAMAIS SANCTIONNER AU MALI DEPUIS QUE LE VEGAL A COMMENCE SON BOULOT DANS NOTRE PAYS. TOUT LES DOSSIERS SONT RANGER DANS LES TIROIRS DE LA JUSTICES. . JE NE COMPRENDS JUSQU’À PRÉSENT PAS COMMENT ON PEUT DÉTOURNER DES MILLIARD DANS UN PAYS OU LA MAJORITÉ DES CITOYENS NE TROUVE A PEINE A MANGER UN REPAS SOLIDE DANS LA JOURNÉE. LA SITUATION EST TRÈS CRITIQUE….

  10. J’ESPÈRE QUE CA SERA LE DÉBUT DE LA LUTTE IMPLACADES SANCTION PUISQU’ON A JAMAIS SANCTIONNER AU MALI DPUIS QUE LE VEGAL A COMMENCE SON BOULOT DANS NOTRE PAYS. TOUT LES DOSSIERS SONT RANGER DANS LES TIROIRES DE LA JUSTICES. PEUT ETRE QUE SESANCTIONS EXIGES PAR LE FMI SERA LE DEBUT DU COMMENCEMENT DE LA LUTTE CONTRE LES GRANDS VOLEURS DE L’ETAT OU (LES ALCAPONES DU MALI). JE NE COMPRENDS JUSQU’A PRESENT PAS COMMENT ON PEUT DETOURNER DES MILLIARD DANS UN PAYS OU LA MAJORITE DE CITOYEN TROUVE A PEINE A MANGER UN REPAS SOLIDE DANS LA JOURNEE. LA SITUATION A TRES CRITIQUE….

  11. Hola Hola Hola. Le FMI en fait trop ! :mrgreen:

    On ne tire pas sur une ambulance… M’enfin ! 🙁

    Nos dignes fils désarmés ont été égorgés :mrgreen:
    Nous avons été humiliés militairement :mrgreen:
    nous avons été défaits militairement à Kidal sans l’aide de Minusma :mrgreen:

    Nos gouvernants ont été pris en flagrant délit de vol qualifié ! :mrgreen: Nos complices mafieux Tomi & Co ont été démasqués

    Bref ! nous sommes traumatisés et tentons difficilement de nous relever :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Dans ces moments de faiblesse, étalés par terre, désarmés, le traitre FMI nous assène encore… et encore… des coups mortels !

    Trop, c’est trop. 😈 😈 😈

    Broulayi … qui n’aime pas l’injustice va devoir sortir de sa réserve contre les FMI… les Banques Mondiales… les Ongés… les Foudkgés… les kinguirankés… et toutes ces espèces de créééééétins qui viennent cracher sur notre pays… 🙁

    Broulayi qui déteste le FMI… :mrgreen:

  12. LES MALIENS DOIVENT DESCENDRE DANS LA RUE POUR RÉCLAMER DES SANCTIONS CONTRE LES VOLEURS, BRIGANDS DE LA RÉPUBLIQUE, SANS CA, IBK NE FERA RIEN, CAR IL EST LUI MÊME LE CHEF D’ORCHESTRE DE CETTE MALVERSATION MACHIAVÉLIQUE.

  13. HAYIWAAA AMA GNENEBO FOLODEHHHH 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Comment se tirer soi-meme dans les pattes? Comment se sanctionner soi-meme? Parce qu’en somme c’est ce que veut cette organisation de HASSIDI qu’est le FMI. 😆 😆 😆

    Mais Insha Allah, le cas de MANDE ZONKEBA va etre une lecon pour tous ceux qui s’entetent a diriger leur pays tout en positionnant leurs familles proches des postes CLES de ces pays.

    “ALLAH KA TOUGNA DEMEI” on disait non! 😯

    Quelle honte!!!

Comments are closed.