Festival international des grands orateurs : TechnoLAB-ISTA à la tête du peloton gagnant

0

Samedi 24 et dimanche 25 février 2018, le Palais de la Culture de Bamako a abrité le Festival des Grands Orateurs du Mali (FESTIGO – MALI). 

Ce festival organisé par Move Together Mali (MT – Mali) mettait aux prises les lycéens dans un concours de poésie et un concours de lecture, et les universitaires dans un concours d’éloquence et un concours de débat, tous sanctionnés par un trophée, donc quatre trophées au total. La journée de samedi a été consacrée aux finales des concours de lecture et de poésie. Celle du dimanche aux finales d’éloquence (neuf admis) et de débat (quatre équipes admises de trois éléments chacune). TechnoLAB-ISTA s’est adjugé le trophée des débats, et quatre des neuf places finalistes au concours d’éloquence sur la quarantaine d’inscrits à ce concours. Soulignons que le thème du débat était : ” Les réseaux sociaux, fléau ou opportunité socio-économique ? “. Le thème des autres compétions était “ la paix en Afrique particulièrement au Mali “.

TechnoLAB en vedette

Le clou du TESTIGO était dimanche à l’occasion des confrontations interuniversitaires. Pour sa première participation à cette compétition qui est à sa quatrième édition, TechnoLAB a présenté quatre candidats (deux garçons et deux filles) qui ont tous accédé à la finale, même si ce trophée a été remporté par une candidate bien rodée dans la compétition, une étudiante de la Faculté de Psychologie, qui a détrôné celui qui a remporté le plus grand nombre de concours parmi les candidats. Ce dernier fut d’ailleurs le meilleur débatteur, alors que l’équipe de TechnoLAB remportait le trophée des débats. Tout simplement, parce qu’un débat se joue sur des critères d’ensemble où un seul homme ne saurait tenir la parole et la prestance de groupe. Ainsi, par la cohérence du groupe, le niveau élevé de leurs discours, la gestuelle, les étudiants de TechnoLAB, élevés au grade de groupe de l’éloquence à la demi-finale pour avoir bien défendu ” les réseaux sociaux, opportunités socioéconomique pour la jeunesse malienne ” avant de se classer en tête en défendant ” les réseaux sociaux, fléau “.

Vivement la prochaine édition !

Ousmane COULIBALY

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER