Inondation à Bamako: 15 morts 02 blessés et d’importants dégâts matériels

3

Une pluie torrentielle s’est abattue sur la ville de Bamako, ce jeudi 16 mai. Le bilan provisoire des inondations survenues font état de nombreuses pertes en vies humaines, des blessés et d’importants dégâts matériels.

-Maliweb.net- Suite à la catastrophe, le ministère de la Sécurité et  de la Protection civile vient de rendre public un communiqué. Le document annonce 15 personnes décédées dont 06 à Niamakoro, 06 à Kalaban-Coro, 02 à Missabougou et 01 à Faladiè. A cela s’ajoute : 02 blessés. Le communiqué indique que des quartiers sont toujours submergés. Il s’agit entre autres, de Banconi, Daoudabougou, Bacodjicoroni, Tièbani et Kabala, Yirimadio, Kalaban-Coura et Sotuba.

Le ministère de la Sécurité et  de la Protection civile a aussi annoncé que des équipes de recherche et de sauvetage sont toujours sur le terrain. Une réunion d’urgence de la Plateforme nationale de Réduction des Risques de Catastrophes a été tenue, sous la coprésidence des Ministres de la Sécurité et de la Protection civile; de la Solidarité et de Lutte contre la Pauvreté ; de la Santé et des Affaires sociales; de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable.

De son côté, l’Agence Mali Météo révèle que les quantités de pluie recueillies sont énormes.Entre 03h30 et 08h,les résultats suivants ont enregistré : 58,1mm pour le centre-ville de Bamako, 138,3mm à Sotuba en commune I, 48mm à Sénou, et à Katibougou il a été enregistré 23,2mm.

Mamadou TOGOLA/-Maliweb.net-

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Tellement triste de voir nos concitoyens périr par dizaine dans toutes sortes de banalités, comme si les attaques terroristes ne suffisaient plus. Comment une pluie du mois de mai a pu faire tant de victimes ? Est-ce en rapport au changement climatique, au mauvais entretien des caniveaux ou à l’occupation des zones innombrables par les populations ? Je n’en reviens pas…

  2. Il faut interpeler les maires et revoir le schéma directeur de la ville de Bamako et veiller a don stricte respect .plus maison sur les voies de ruissellement des eaux de pluie .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here