Réparation des tuyaux défectueux : La Somagep et la Somapep étalent leur incompétence

0

La Société malienne pour la gestion de l’eau potable (Somagep) et la Société malienne de patrimoine de l’eau (Somapep) étalent leur incompétence vis-à-vis  de la satisfaction des besoins des Maliens en eau potable.  Au moment où les citoyens sont confrontés à une pénurie d’eau, surtout en cette période de canicule, ces deux structures en charge de la promotion  du service d’accès à l’eau potable et de sa commercialisation, laissent couler de milliers de litres  d’eau  dans les rues de la capitale.

 Depuis plus d’un mois maintenant, un tuyau a éclaté au niveau du rond-point «Les chasseurs», en allant vers le quartier Sans Fil. Face à l’ampleur  et la quantité d’eau qui coule, les habitants ont immédiatement alerté la Somagep. Peine perdue, car aucun agent n’a fait le déplacement pour venir constater les dégâts.

Au même moment, des milliers de personnes souffrent de pénurie d’eau dans certaines localités de la ville de Bamako. Le cas du quartier Sans Fil est un exemple parmi tant d’autres. Chaque fois qu’il y a cette situation, l’intervention de la Somagep et la Somapep se fait toujours attendre pendant des semaines.

Cette situation, qui agace bon nombre de Maliens, est devenue incompréhensible quand on sait que le gouvernement a récemment augmenté le capital  de la Société malienne de patrimoine de l’eau (Somapep) de 100 millions à 5 milliards de Fcfa, pour qu’elle fasse la rénovation des infrastructures à Bamako et dans d’autres villes du Mali.

Et pourtant, l’information a passé partout, même sur une radio privée bien écoutée de la place, lors d’une émission. Mais il semble que les multiples appels sont tombés dans les oreilles d’un sourd.

En tout cas, au moment où nous mettions sous presse cette information, l’eau continuait  toujours à inonder le quartier Sans Fil et ses riverains.

 Affaire à suivre !

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER