Attaque meurtrière de Dioura : La thèse de la complicité de la CMA !

5

Le 17 mars 2019 à l’aube, la compagnie renforcée de Dioura  (cercle de Ténenkou) a été attaquée par une colonne armée de djihadistes. Le bilan est lourd: plus de 20 FAMa morts, une vingtaine d’autres portés disparus, un nombre indéterminé de blessés, 8 véhicules brûlés dont des citernes et 8 véhicules équipés d’armes de guerre emportés par les assaillants. Le camp militaire détruit. Le bilan de cette attaque est le plus meurtrier depuis la guerre de Kidal du 21 mai 2014. Cette sanglante attaque, perpétrée par Ba Ag Moussa, un déserteur de l’armée malienne, proche de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA) et officier clé de Iyad Ag Aghaly, serait tout sauf une coïncidence au moment où le gouvernement est en pleine dissension politique avec la CMA.

Le gouvernement du Mali va-t-il céder à cette intimidation de la CMA via sa cellule terroriste dirigée par Ba Ag Moussa ? Le projet portant de création d’une cellule antiterroriste qui dérange la CMA serait-elle la cause de cette attaque ? Voilà autant de questions qui ont leur pesant d’or vu que cette attaque meurtrière intervient seulement après la diffusion d’un communiqué laconique de la CMA sur sa suspension des travaux de la mise en œuvre de l’Accord. Et selon plusieurs observateurs avertis, la CMA passe des simples communiqués à l’action. Cette attaque de Dioura intervient également après que la CMA a été sommée par la communauté internationale de mettre fin à l’imposition des exigences sécessionnistes à Kidal. Cette coordination qui regroupe en son sein des mouvements terroristes avait posé la vraie pierre pour créer un État souverain.

La CMA, une coordination terroriste !

La thèse de la complicité de la CMA dans l’attaque odieuse, barbare et lâche du camp des FAMa de Dioura n’est pas du coup à écarter. Puisque le meneur de cette attaque, Ba Ag Moussa, est un déserteur de l’armée malienne, proche de la CMA qui n’est qu’une des tentacules des groupes djihadistes. Il n’est surprenant pour personne que la CMA collabore avec des groupes terroristes. Faut-il rappeler que la CMA  est  constituée du Haut Conseil pour l’Unicité de l’Azawad (Hcua), du Mouvement Arabe de l’Azawad (Maa) et  du Mouvement national de libération de l’Azawad (Mnla). Nous savons que le Haut Conseil pour l’Unicité de l’Azawad (Hcua), membre fondateur de la CMA, est affilé au groupe  djihadiste Ansar Dine d’Iyad Ag Agaly qui attaque constamment les positions des forces armées maliennes et de la Minusma au centre comme au Nord du Mali. Le Mnla et le groupe djihadiste Ansar Dine militent tous deux au sein de la même organisation qu’est la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) ce, à travers le Haut Conseil pour l’Unicité de l’Azawad (Hcua). En clair, les combattants sont les mêmes. Et cette phrase du SG des Nations Unies : « Certains groupes armés signataires de l’accord d’Alger changent de couleur. Le jour, ils sont pour la paix et pacifistes, la nuit ils enfilent la chemise des terroristes…» en dit en long sur la complicité qui existe entre les membres de la CMA et les terroristes.

Tientigui

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Il faut arreter de penser que les populations de Dioura sont complices.Pourtant ce sont elles qui ont sauvé les blesses et autres fuyards.
    Ils faut seulement rendre hommage aux victimes militaires.
    Les autres doivent rendre compte de leur lâcheté.Comment comprendre que 40 terroristes puissent faire autant de carnage face a un bataillon de plus 200 militaires.
    Au Mali ,il est temps d arreter la complaisance dans le jugement sinon nous allons toujours assister malheureusement à de tels sinistres.
    Chercher des boucs emissaires n’honore pas les vaillants et patriotes militaires qui se sacrifient pour le pays.

  2. effectivement le ministre de la défense et le chef d’état major doivent vraiment démissionner car c’est incompréhensible qu’un petit groupe de 40 personnes cause ce dégât dans un camp de 200 militaires surarmés jusqu’au dent avec des équipements performant cela ne se comprend pas les responsabilités doivent être situer rapidement et sanctionner les coupables sinon le président a tout donné à l’armée vous voulez qu’il aille sur le front de bataille. Et il faut envoyer tous ces généraux couteux et colonels sur le terrain pour diriger ces jeunes inexpérimentés sur le front de bataille.

  3. LE monde sait que la CMA est pire que les terroristes, le gouvernement doit sanctionner la population de DIOURA pour leur complicité car ils étaient au courant et ils ont fermer les yeux donc ils ont pas prévenus les force de sécurité,SI on ferme les yeux quand on finir avec ces voyous ? .

  4. Primo: l ‘armée malienne doit se réveiller et redoubler de vigilance : c’est pratiquement toujours le même scénario de surprises de nos forces a 5h DU MATIN DEPUIS 2012 on se fait toujours surprendre a 5h du matin il faut que cela cesse une horde de 40 terroristes ne doit en aucun cas venir a bout d une compagnie de 200 militaires et de surcroît en position défensive IL FAUT SITUER LES RESPONSABILITÉS ET SANCTIONNER LES FAUTIFS A COMMENCER PAR LE MINISTRE DE LA DÉFENSE ET LE CHEF ETAT MAJOR DES ARMES QUI DOIVENT ETRE DEMIS IMMÉDIATEMENT S ILS N ONT PAS LA DIGNITÉ DE DEMISSSiONER D ‘EUX MEME; IL FAUT SONNER LA FIN DE LA RECRÉATION

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here