Mali: l’ONU dénonce “l’impunité généralisée” des violations des droits de l’Homme

4

“L’impunité généralisée” des violations des droits humains au Mali constitue un risque grave pour la protection des civils, a prévenu mardi le bureau de la Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, déplorant la détérioration de la situation.

“J’exhorte à nouveau les autorités maliennes à briser le cycle de l’impunité et à mener des enquêtes rapides, approfondies, impartiales et efficaces sur toutes les allégations de violations des droits de l’Homme et atteintes à ces droits, y compris celles commises par l’armée.

L’obligation de rendre des comptes doit prévaloir pour garantir la paix”, a souligné Michelle Bachelet, dans un communiqué.”Je note que le Premier ministre malien a récemment déclaré qu’il s’engageait à mettre fin à l’impunité et j’appelle donc le gouvernement à traduire cet engagement en actes sans délai”, a-t-elle ajouté.

La haute responsable onusienne juge “profondément préoccupante” l’augmentation des violations des droits humains depuis août 2020 au Mali. Elle souligne les victimes civiles provoquées par des attaques répétées au cours des six derniers mois de jihadistes tels que ceux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM ou Jnim en arabe), lié à Al-Qaïda, ou du groupe Etat islamique au grand Sahara” (EIGS), ainsi que par les violences intercommunautaires.

La Division des droits de l’Homme et de la protection de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a ainsi enregistré 617 atteintes aux droits humains commis par des groupes armés entre janvier et juin 2021, dont 165 homicides (147 hommes, neuf femmes, sept garçons et deux filles). Cela représente une augmentation de quelque 37% par rapport aux faits documentés d’août à décembre 2020, indique le Haut-Commissariat.

Le communiqué indique qu’un exemple frappant de la détérioration de la situation des droits humains est la forte augmentation des enlèvements, principalement par des groupes armés communautaires et des milices dans le centre du pays, notamment la milice dogon Dan Nan Ambassagou, mais aussi par des groupes armés tels le GSIM.- Augmentation forte -Au cours des six premiers mois de 2021, la Minusma a recensé au moins 328 enlèvements (307 hommes, 11 garçons, neuf femmes et une fille), soit nettement plus que les 187 enregistrés en 2020 et quatre fois plus qu’en 2019, rapporte le Haut-Commissariat.

En outre, la Minusma a relevé une forte augmentation des violations commises par des acteurs étatiques au cours du premier semestre 2021 – passant de 53 violations enregistrées entre août et décembre 2020 à 213 entre janvier et juin de cette année.Parmi celles-ci, 155 violations ont été perpétrées par les Forces de défense et de sécurité maliennes, dont les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires de 44 civils. Ces 155 violations représentent environ 73% de celles commises par des acteurs étatiques.Depuis 2012 et le déclenchement de rébellions indépendantiste et jihadiste dans le Nord, le Mali est plongé dans une tourmente multiforme qui a fait des milliers de morts, civils et combattants, malgré le soutien de la communauté internationale et l’intervention de forces de l’ONU, françaises et africaines.

Après plus de huit ans d’engagement, le président Emmanuel Macron a annoncé en juin une réduction future de la présence militaire française au Sahel, avec la fermeture de bases et une ré-articulation de la lutte antijihadiste autour d’une alliance internationale associant des pays européens.

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. L’impunité a tellement galopé au Mali qu’on peut peut se permettre de lancer une roquette sur les gens au milieu d’une cérémonie de mariage et ça passe au nom d’un accord signé. Des enquêtes sont menée et les coupables ne peuvent pas êtres sanctionnés car ils ne sont pas sanctionnables. Les coupables c’est eux qui peuvent choisir qui sanctionner. Les coupables c’est eux qui choisissent qui doit être tué. C’est eux qui imposent et financent les guerres

  2. La violation des droits de l’homme si elle est commise par les groupes armés Madame ONU amené nous les coupables on va les juger!!! Si on pouvait les appréhender facilement la MINUSMA ne serait pas là ainsi que les autres forces. L’armée serait entrain de s’occuper d’autres choses! Conflits ou pas nous autres maliens vivons l’impunité ici mais celà ne semblait pas déranger l’ONU. Occupez vous des vrais problèmes au lieu de semer la graine de la discorde et en empêchant les uns de faire leur travail au quotidien.

  3. L’impunité se généralise au Mali. Certaines catégories socio-professionnelles abusent de leur fonction et se permettent même de “torturer” des citoyens. Les citoyens maliens ne sont pas égaux devant la loi. Les preuves sont nombreuses pour justifier cette affirmation.
    Au regard de l’état délétère de notre pays, nous avons besoin d'”un autoritarisme vertueux”. Les décideurs du jour doivent donner l’exemple à suivre.
    Salam

  4. Nous disons et rappelons la vérité

    *Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbable

    *Les Agriculteurs et Chasseurs Dogons Si Vous Êtes Attaqués par les pétrissables malléables façonnables arabo-poulo-touaregs sous les ordres de leurs maitres et commanditaires de soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    Il faudra les tuer les trucider les fusiller les zigouiller sans aucun état d’âme

    Aux Fins De Réduire le Nombre des Façonnables Malléables Pétrissables arabo-poulo-touaregs de Collabos Impénitents Notoires Des Ennemis De Leur Mali

    * Assimi Goïta Wagué les Membres du CNT et les Forces de Défense du Mali

    Appliquer Sans Aucun État d’Âme le Droit Humanitaire le Droit de l’Homme et la Convention de Genève Asymétrique

    *Les suppôts de Satan les Satan fait humains fidèles de Dajal ou Antéchrist de voyous de fameux terroristes faux djihadistes faux islamistes maintenant Extrémistes Violents de Satan pour l’Avènement de leur Nouvel Ordre Mondial Satanique et Membres de leur Faux État Islamique ou État Satanique ou ES Des arabo-berbèro-poulo-touaregs tel Amadou Kouffa tel Iyag Ag Ghali etc

    Les bras armés exécuteurs exécutants lyncheurs fusilleurs bourreaux égorgeurs tortionnaires exploseurs meurtriers assassins handicapeurs bouchers

    De leurs maitres et commanditaires de soi-disant ami ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    *Á l’initiative et sous les ordres de leurs maitres et commanditaires

    Ont instauré ont mis en place un type de guerre appelé selon leurs maitres et commanditaires la Guerre Asymétrique

    DANS CETTE GUERRE ASYMÉTRIQUE

    *Les combattants se cofondent se mélangent se mêlent se fondent se fusionnent s’assimilent aux populations locales dont ils sont le plus généralement originaires et ou dont ils ont le même morphotype

    *Les combattants et leurs complices leurs acolytes leurs compères leurs comparses leurs alter-egos au sein des populations

    Bafouent se raillent se moquent des Droits de l’Homme du Droit Humanitaire de la Convention de Genève du 27 juillet 1929

    Et cela avec la complicité de leurs maitres et commanditaires leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    En tuant massacrant explosant braisant trucidant zigouillant saignant bousillant refroidissant cadavérisant butant nettoyant fusillant flinguant étripant estropiant mutilant éclopant esquintant amochant défigurant handicapant meurtrissant violant rendant culs-de-jatte

    De pauvres citoyens et citoyennes lambdas les fonctionnaires les forces de défense et de sécurités

    Dans les zones et régions convoitées par leurs maitres et commanditaires leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    Et cela à la Grande Joie au Grand Bonheur au Grand Enchantement au Grand Enthousiasme de leurs maitres et commanditaires

    *C’est une guerre basée sur l’apologie de la terreur

    Elle consiste à terrifier l’adversaire en usant de tous les procédés et techniques de terreur

    DANS UNE GUERRE CONVENTIONNELLE

    *Les Droits de l’Homme sont respectés dans la mesure du possible

    Et les soldats ennemis capturés sont gardés en prison tout en respectant la Convention de Genève du 27 juillet 1929

    AINSI DONC DANS UNE GUERRE ASYMÉTRIQUE

    C’est le Droit de l’Homme Asymétrique c’est le Droit Humanitaire Asymétrique c’est la Convention de Genève Asymétrique du 27 juillet 1929 c’est la Charia Asymétrique

    Qui doivent être réservées aux suppôts de Satan les Satan fait humains fidèles de Dajal ou Antéchrist de voyous de fameux terroristes faux djihadistes faux islamistes maintenant Extrémistes Violents de Satan pour l’Avènement de leur Nouvel Ordre Mondial Sataniques et Membres de leur Faux État Islamique ou État Satanique tel Amadou Kouffa tel Iyad Ag Ghali et leurs combattants etc

    Ainsi qu’à leurs complices leurs acolytes leurs compères leurs comparses leurs alter-egos au sein des populations

    *Á savoir les tuer les massacrer les buter les faire passer de vie à trépas sans aucun état d’âme

    *Á savoir les combattants leurs complices leurs acolytes leurs compères leurs comparses leurs alter-egos capturés

    Sont vite interrogés et dans les 12 heures après leurs interrogatoires les faire passer de vie à trépas

    Aux fins qu’ils ne s’évadent ou que les compagnons ne tentent de les libérer ou que leurs commanditaires et maitres ne tentent de les échanger contre de soi-disant otages ou qu’on ne les nourrisse aux frais des citoyens et citoyennes lambdas qu’ils tuent sans aucun état d’âmes

    Aux fins que plus jamais des complices des acolytes des comparses des alter-egos ne surgissent n’éclosent ne germent n’émergent de nouveau au sein des populations

    Aux fins de réduire leur nombre sur le terrain des hostilités

    *Pour faire passer de vie à trépas un combattant ou un complice prisonnier après les 12 heures de sa capture et interrogatoire

    On l’amène sur un champ de tir et on lui introduit dans la bouche ou dans l’anus ou on lui attache sur la tête ou entre les jambes un explosif et on déclenche sa mise à feu

    Comme ils aiment se faire exploser ainsi ils rejoindront le plus rapidement possible l’Enfer leur habitat naturel qu’ils considèrent comme leur Paradis

    Ou on leur coupe les deux bras au niveau des coudes et les deux jambes au niveau des genoux et on les laisse en plein raz-campagne ainsi ils sauront comment c’est méchant et satanique de cul-de-jatte un tiers

    C’est cela le Droit de l’Homme Asymétrique c’est cela le Droit Humanitaire Asymétrique c’est cela la Convention de Genève Asymétrique du 27 juillet 1929 c’est cela la Charia Asymétrique

    *Il revient et convient donc à Assimi Goïta à Wagué au CNT et aux forces de défense et de sécurité du Mali après capture de combattants et de complices et dans les 12 heures après interrogatoire

    De leur appliquer le Droit de l’Homme Asymétrique le Droit Humanitaire Asymétrique la Convention de Genève Asymétrique du 27 juillet 1929 la Charia Asymétrique

    *Cela sans aucun état d’âme et au Grand-Dam et à la Grande-Rage de leurs maitres et commanditaires leurs soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres et Organisations

    Qui sont en Grande-Joie en Grand-Bonheur lorsque leurs combattants et leurs complices appliquent la guerre asymétrique contre les pauvres populations et les forces de défenses et de sécurité des territoires qu’ils convoitent tel le Mali

    *Nous sommes dans cette compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre

    Et où il n’y a pas de place pour les flexibles les malléables les pétrissables les façonnables les cloches les gueux les lazzarones les mendiants les courbés les penchés les agenouillés les rampants les quémandeurs les esclaves les bêtes les idiots les soumis les sans-dents les couards les complexés les médiocre les naïfs les paresseux les peureux les pleurnichards les rêveurs les sentimentaux les sybarites les tarés

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here