Situation sécuritaire à Tombouctou : Deux talibés morts, un autre amputé d’une main et d’une jambe

11

La débandade de l’armée et le pillage du camp militaire, Cheick Sidi Elbakaye de Tombouctou par la milice arabe et certains jeunes de la ville, suivis de l’annexion de la Cité des 333 saints par le MNLA et Ansardine, y ont provoqué une situation d’insécurité sans précédent.

En effet, des armes et des explosifs trainent un peu partout dans la ville. Certaines sont dissimulées et d’autres visibles au grand jour. C’est dans cette atmosphère que des jeunes talibés, de 13 à 14 ans, en congé cet après-midi du mercredi 11 avril, s’amusaient, comme d’habitude, dans le quartier historique de Djingareïber, non loin du camp militaire. Soudainement un engin explose: trois d’entre eux se retrouvent à terre. Rapidement, ils ont été transportés à l’hôpital régional de Tombouctou, et, aux environs de 18 h 30, c’est un des médecins de cette structure qui nous a donné l’information. Une heure plus tard, le même Docteur  nous enverra un SMS pour nous dire que deux des trois talibés étaient décédés et que le dernier avait dû être amputé d’une jambe et d’une main. Quelle horreur! C’est la stupéfaction partout dans la ville. Que Dieu ait pitié de leur âme! A suivre.
Chahana Takiou 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. vous avez tous dit mr rien na rajouté si se n’est que de dire que ceux qui les soutiennent pour leurs interet personnelle apres que notre pays est emputé de sa moitié facilement a cause ce coup d’etat ignoble ce trompe .ils faut banir completement les coups de forces. notre parlement peut destituer un président dans certaines conditions comme celui ci mais comme att a dit ne pas se presnté cela a peut être jouer dans ce sans

  2. Foutez la paix à CHAHANA, il nous informe de la situation du nord du pays un point,parlez bien ou mauvais de la langue française ne nous concerne pas du tout,car nous nous débrouillons tous,l’essentiel est déjà compris.

  3. Tous ceux qui protege Ces apatrides la vont me connaitre.
    Soyer maudit bande de diable

  4. Ce Chahana est là à donner des laisons de morale aux autres seulement. Avant d’aller au nord, qu’il améliore son français. Quand je le vois débattre sur AFRICABLE TV, c’est le comble de la honte. Des gens qui ont du mal à s’exprimer et qui se disent journaliste. Un débat à la TV n’est pas une causerie dans un bar. Mais je comprend Chahana, c’est un produit de l’école malienne. Dommage.

    • Tu dois le suivre egalement.Mais il se debrouille mieux que toi,hahahaha!Regarde comment tu as ecris ” des laisons ” Il vaut mieux que toi,vaurien.hahahahahahaha

    • Je ne comprends pas le sens de “laisons”, est-ce du français? Des gens qui se disent ” journaliste”, je “comprend”. Taisez-vous Monsieur! Pour l’instant, c’est vous qui avez besoin urgemment des leçons de grammaire et non le journaliste.

  5. Chachana pourqoui vous journaliste Malien vous vous contentez de autre presse et vous ne partez-pas sur le terrain.Honte à vous.
    C’est votre métier allez sur le terrrain.Toujours capture d’écran,autre presse.Sans certains journaliste internationale,nous serons pas informer.

  6. La loi est claire et il faut l’appliquer

    Il faudrait être très  clair avec la junte que le Mali ne toléra aucun autre manquement à la loi et une autre atteinte à sa constitution.

    La constitution de février 1992 est le résultat de la volonté du peuple malien à travers son oui au référendum constitutionnel.

    Le pouvoir déchu d’ATT est une autre émanation du peuple malien à travers son vote du premier tour des élections présidentielles de 2007.

    La constitution accorde un mandat de cinq ans et non un mandat de cinq ans moins deux moins au président élu au suffrage universel direct à deux tours.

    La constitution interdit toute prise de pouvoir par la force autre que par la voie des urnes.

    Si un dirigeant politique ou un homme d’état enfreint à la loi ou devient auteur d’une infraction pénale, c’est la justice qui doit lui sanctionner.

    Au Mali, le pouvoir judiciaire n’est pas assuré par l’armée parce qu’elle n’a ni le mandat constitutionnel ni la compétence juridique pour le faire.

    En s’attaquant à la république le 22 mars 2012, le CNRDRE a commis le pire crime qui puisse exister au Mali.

    Avec la médiation des pays frères du Burkina Fasso et de la Côte d’Ivoire, la représentation nationale à l’assemblée nationale a accordé une amnistie aux membres du CNDRE pour qu’ils s’écartent du pouvoir sans être inquiétés de leurs forfaits du 22 mars 2012.

    Leur mise à l’écart permet le retour à l’ordre constitutionnel normal  dont le Mali a besoin pour bénéficier de l’aide de la communauté internationale.

    Ce retour ce manifeste par une présidence intérimaire de 40 jours et au delà une éventuelle  transition.

    Cette transition doit regrouper les forces vives de la nation autour de la classe politique et dans le cas d’espèce elle sera ni plus ni moins qu’une prolongation de la présidence intérimaire du Pr Dioncounda.

    En clair, le Président Dioncounda Traoré conduit le Mali jusqu’à élection du futur président que ça soit avec un gouvernement  intérimaire ou en transition.

    Le CNRDR est une organisation illégale du point de vue de la constitution de février 1992.

    Pire il n’a aucune légitimité  ni auprès du peuple malien ni dans l’armée malienne.

    A ce titre il ne peut ni imposer au peuple malien sa participation aux instances intérimaires et transitoires du Mali, ni imposer son existence à la république du Mali.

    Dès l’investiture du président intérimaire il faut publier un décret d’interdiction du CNDRE purement et simplement.

    Le CNDRE n’a aucun pouvoir en dehors des actes où il terrorise de paisibles citoyens depuis le 22 mars 2012.

    Alors je dis, au président du CNDRE, dès, l’instant où le président intérimaire sera investi, il aura plein pouvoir pour appliquer la loi au Mali.

    Si par malheur les membres du CNDRE s’interfèrent aux affaires de la république en seconde violation de la loi malienne, le Mali n’aura aucun mal de lever leur amnistie et de les poursuivre devant les juridictions compétentes.

    A bon entendeur salut!

    • Merci kassim! tel est pris qui croyait prendre! A presentla liberation du nord cher capitaine.Si tu le reussis reviens nous en civil tu seras elu.

Comments are closed.