44ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord : Le Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) des groupes armés reste toujours à être parachevé

2

La 44ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord (CSA) s’est tenue, hier, mardi 27 juillet 2021 au quartier général de la MINUSMA à Bamako. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour dont l’opérationnalisation des bataillons reconstitués de Gao, de Tombouctou et de Kidal ; l’examen de l’opportunité de la relance du DDR (Désarmement, Démobilisation-Réinsertion) accéléré pour atteindre l’objectif de 3000 combattants ; la relance des consultations dans la perspective de l’adoption du projet de loi sur la police territoriale ; l’initiation de concertations de fond sur les réformes institutionnelles et politiques découlant de l’Accord. Au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, Colonel-Major Ismaël Wagué, a fait savoir que le «gouvernement est disposé à faire tout ce qui est de son pouvoir pour faire avancer le processus de paix en comptant sur le précieux apport de tous, notamment les mouvements signataires et nos partenaires».

Les travaux de cette session étaient placés sous la présidence du président du CSA, Boualem Chebihi, Ambassadeur de l’Algérie au Mali, en présence du Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali, El-Ghassim WANE, Chef de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali); de toutes les parties à l’accord (Gouvernement-CMA-Plateforme-Médiation), des diplomates accrédités au Mali et d’autres personnalités.

Selon le président du CSA, Boualem Chebihi, cette session est l’occasion de faire le point sur les derniers développements dans la mise en œuvre de l’accord. Avant de mettre l’accent sur les points inscrits à l’ordre dont : l’opérationnalisation des bataillons reconstitués de Gao, de Tombouctou et de Kidal ; l’examen de l’opportunité de la relance, dans l’intervalle du CSA et avec l’appui de la MINUSMA, du DDR (Désarmement, Démobilisation-Réinsertion) accéléré pour atteindre l’objectif de 3000 combattants évoqué à différentes occasions ; la relance des consultations dans la perspective de l’adoption du projet de loi sur la police territoriale ; l’initiation de concertations de fond sur les réformes institutionnelles et politiques découlant de l’Accord ; la relance des consultations en vue de l’adoption du texte de loi du rôle des Cadis ; le renforcement de la participation des femmes dans les organes de l’Accord ; le renforcement et la structuration du Cadre de concertation inter-malien ; l’intensification des activités de communication autour de l’Accord. En outre, il a informé les membres du CSA de la nomination du nouveau chef de file de la Médiation en la personne de Ramtane Lamamra qui vient de reprendre la direction de la diplomatie algérienne.

Pour sa part, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, Colonel-Major Ismaël Wagué, a fait savoir que la mise en œuvre de l’accord requiert l’engagement de toutes les parties. Selon lui, cette session se tient au moment où le gouvernement valide le programme d’action gouvernementale 2021-2022 intégrant les volets de l’accord. « Le gouvernement est disposé à faire tout ce qui est de son pouvoir pour faire avancer le processus de paix en comptant sur le précieux apport de tous, notamment les mouvements signataires et nos partenaires », a déclaré le ministre Wagué. Il a sollicité l’engagement plus accru des partenaires pour la réalisation des projets structurants sans les lesquels les dividendes de l’accord ne seront pas au rendez-vous.

Selon lui, cela permettra d’amoindrir la souffrance des populations en cette période de transition. A noter qu’au cours de cette session à huis clos, le secrétaire général du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, Attaher Iknane, a fait le point de l’état de mise en œuvre.

Après les travaux à huis clos, un point de presse a été animé par les parties. Au cours de ce point de presse, le président du CSA aussi bien que le chef de la Minusma ont souhaité l’accélération du processus de DDR, l’accélération de la mise en œuvre de l’accord. « Le désarmement est une composante essentielle de l’accord.

En ce qui concerne en particulier le désarmement accéléré, nous avons été unanimes au niveau de la Médiation à souligner que le processus qui a été entamé doit être parachevé dans le plus bref délai possible… », a conclu El Ghassim Wane.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité

    *Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbable

    LES ANCIENS ET ANCIENNES QUI AVAIENT UN SENS AIGU DE L’OBSERVATION NOUS ONT ENSEIGNÉ TARD LA NUIT

    Que L’Erreur Est Humaine Mais Persister Dans L’Erreur Est Diabolique

    Que S’aimer Comme Il Faut C’est Aimer La Vertu L’honnêteté

    *Ainsi Assimi Goïta Ismaël Wagué Malick Diaw (Officier En Période De Guerre Porteur De Grands Boubous De Bonnets De Chéchias De Babouches Identiques à Ceux de L’Imam De La Mosquée De Fan Hock Et Qui Refuse Avec Force Et Énergie D’être En Treillis)

    NE SOYEZ PAS DES DIABOLIQUES à savoir se soumettre aux dictas des diaboliques machiavéliques soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres Organisations

    DE S’AIMER COMME IL FAUT

    *Ainsi Vous devez dire Non Aux Dictas

    Vous Devez Le Faire Savoir Vous Devez Le Faire Entendre Aux Diaboliques Machiavéliques soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs les Autres Organisations

    QUE LA KIDALI-SATION NE SE FERA PAS

    *Assimi Goïta Ismaël Wagué Malick Diaw (Officier En Période De Guerre Porteur De Grands Boubous De Bonnets De Chéchias De Babouches Identiques à Ceux de L’Imam De La Mosquée De Fan Hock Et Qui Refuse Avec Force Et Énergie D’être En Treillis)

    Si Vous Avez Un Amour Profond Pour Votre Mali

    Si Vous Vous Êtes Engagés De Votre Propre Gré Dans Les Forces De Défense Et De Sécurité De Votre Mali

    *Si Vous N’Êtes Pas Issus De Ces Façonnables Pétrissables Malléables Tribus Peulhs

    Dite Non Et Non Et Refuser Avec Énergie Et Force Les Dictas Des Soi-Disant Amis Ennemis Les Autres Anciens Colonisateurs Les Autres Pays-Au-Dessus De Kidal Et Les Autres Organisations

    A La Mise En Place De Cette Soi-Disant Police Territoriale De Cette Soi-Disant Armée Reconstituée De Kidal

    *Les Soi-Disant Amis Ennemis Les Autres Anciens Colonisateurs Les Autres Pays Au-Dessus Kidal Veulent A Tout Prix Créer Le Pays Kidal

    Aux fins D’Exploiter Uniquement à Leur Compte le Gaz le Pétrole les Terres Rares Qui S’Y Trouvent

    Et Cela Après S’Être Débarrasser Secondairement Des Tribus Habitant Kidal En Les Infestant Avec Les Virus Du Covit Du Sida De Lassa De La Peste De La Varicelle de La Variole Mutés

    Et les Rares Survivants Addictés à La Drogue Et à L’Alcool seront Cloitrés Encloitrés Dans Une Reserve Pour Un Circuit Touristique

    *Ainsi les 3000 Soi-Disant Ex-Combattants Dont Les 2/3 Surement Certainement Convoyés Aéroportés de Syrie

    DEVRONT PORTER MAINS FORTES POUR LA BASSIN-KIDAL-TAOUDÉNI-GAO-MOPTI-SATION DU MALI

    *Il Faut Se Mémoriser Des Paroles Du Président Turque du 11 novembre 2019 Qui Disait Qu’Il Y A Dans Ses Prisons Plus 1600 djihadistes qui étaient en Syrie

    Et qu’il avait déjà envoyé 260 djihadistes vers leur pays qui est le pays des Diaboliques Machiavéliques soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs du Mali

    Ces 260 djihadistes Ont Été Probablement Ont Été Surement Ont Été Certainement Convoyés Transportés Catapultés Aéroportés au Pays-Kidal

    Ainsi Que Les 1340 Qui Restaient

    Car Il N’Y A Point Trace De Leur Présence Au Pays des Cyniques Sataniques Iblistiques Shaytaniques Seitaniques Diaboliques Machiavéliques soi-disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs du Mali

    *Nous sommes dans une compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal pour détruire asservir soumettre déposséder l’Autre

    Et où il n’y a pas de place pour les influençables les contrôlables les manœuvrables les ductiles les dociles façonnables les pliables les pétrissables les cloches les maniables les flexibles les collabos les manipulables les gueux les lazzarones les mendiants les courbés les penchés les rampants les quémandeurs les esclaves les sans-dents les soumis les bêtes les complexés les couards les cupides les fainéants les farfelus les idiots les insouciants les laxistes les médiocres les naïfs les peureux les paresseux les pleurnichards les rêveurs les sentimentaux les sybarites les tarés

  2. LES NOIRS AFRICAINS SONT LES PROPRIETAIRES DES TERRES DE LA MEDITERRANEE JUSQU AU CAP SUD , DU YEMEN AUX CARIBES!

    …ILS SIMPOSENT, LES OCCUPANTS DE NOS TERRES S IMPOSENT! POUR EUX L ARMEE SERA UN CHEMIN RAPIDE POUR LE POUVOIR QU ILS VEULENT EXERCER SUR LES NOIRS, FILS DES FAAROHW, KAAFRIHW…

Répondre à Koumba Sacko Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here