CSDM : Baïdi Dramé aux commandes…

0

Il a été élu nouveau président du Conseil supérieur de la Diaspora malienne (CSDM) lors du Conseil d’administration extraordinaire tenu le weenk-end dernier. Ainsi, il remplace Mohamed Chérif Haidara à la tête de l’organisation

Ce sont les locaux du mémorial Modibo Keita qui ont servi de cadre le samedi 29 mai dernier aux travaux du Conseil d’administration extraordinaire du Conseil supérieur de la Diaspora du Mali. Les travaux se sont déroulés en présence de plusieurs personnalités de la Diaspora, dont Mountaga Bah, un des membres fondateurs, Youma Sissoko de France, Koita Djilla de la Guinée, Mme Caravelo de France, Kandé Sylla de France, Cheik Oumar Tall et Idrissa Sangaré.

L’ordre du jour portait, entre autres points, sur la relecture des Statuts et Règlements de l’organisation et la mise en place d’un nouveau bureau consensuel. Ce nouveau est désormais dirigé par Baïdi Dramé de France pour un mandat de 3 ans. Il remplace ainsi Mohamed Chérif Haidara à la tête de l’organisation.

Au total, 35 délégués, venus des différents pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique pour installer un nouveau bureau du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne, ont pris part aux travaux de ce Conseil d’administration. La présidente de la séance, Mme Youma Sissoko de France a laissé entendre, qu’il s’agissait pour ses compatriotes à l’étranger d’insuffler une dynamique nouvelle, un nouveau départ au Conseil de la Diaspora. Ce après avoir observé une minute de silence à la mémoire du père fondateur du CSDM, feu Mahamane Hamidou Touré dit Lamine.

A cette occasion, le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla, a dit avoir pris acte, non sans exprimer sa satisfaction, du fait que des compatriotes établis à l’extérieur qui se reconnaissent à travers la structure originelle du Conseil supérieur de la Diaspora malienne, ont décidé de porter à la tête de leur bureau national, Baïdi Dramé (président du CSDM France). En tant que président de la structure Fédérative, le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), Habib Sylla, a indiqué que sa structure est le fruit de la volonté du peuple malien, à la Conférence Nationale de 1991. Il s’est félicité de voir que le CSDM représenté par Baïdi Dramé (membre fondateur du HCME au demeurant) soit composé de femmes et d’hommes qui se battent sans relâche pour venir en aide, à travers le monde, ait choisi de leur tendre la main plutôt que de se voir en adversaires. Il a fait savoir qu’en choisissant M. Dramé à la tête de cette importante délégation, des pays présents et représentants du CSDM ont mis en avant un militant de la cause des Maliens établis en France et en Europe qui a consacré 32 ans de sa vie à cette cause.

Selon lui, les conseils de base affiliés au HCME se font un honneur de conjuguer leurs efforts avec leurs partenaires du CSDM dans l’intérêt supérieur de nos compatriotes établis à l’étranger.

AMTouré

…La réplique du camp Mohamed Chérif Haïdara

Exclu du Conseil supérieur de la diaspora malienne de France (CSDMF) le 22 septembre 2019, Baidy Dramé refuse de se résigner

Encore Baidy Dramé, dans ses multiples tentatives de déstabiliser le bureau légal du CSDM que dirige Mohamed Chérif Haïdara dont le mandat est en cours, jusqu’à 2025, a organisé le.week-end dernier, un prétendu congrès électif de la faîtière. M. Dramé et ses complices dans leur forfaiture, ont mis en place un bureau de 63 dont lui-même est le président.

Cette assemblée  organisée en porte à faux avec  textes qui régissent le CSDM, n’a pas eu les résultats souhaités. Puisque, les autorités administratives légales ont brillé par leur absence à ce congrès. Celles-ci ont jugé illégale et inopportune la démarche de Baidy Dramé et ses acolytes. Les autorités administratives compétentes en la matière auraient catégoriquement refusé de donner leur accord pour la tenue de ce congrès.

En réponse aux agissements anormaux du clan Baidy Dramé, le bureau légal que dirige Mohamed Chérif Haïdara a animé une conférence de presse pour dénoncer le congrès organisé par Baidy Dramé et ses complices pour informer l’opinion nationale et internationale. De nombreux médias ont répondu à l’appel du Président Haïdara qui avait à ses côtés pour la circonstance Bams Cissé, membre du CNT, le vice-président du CSDM et une forte délégation du CSDM de la France conduite par sa présidente.

Les conférenciers ont déploré le fait que le CSDM a constaté avec désolation une connivence entre M. Baidy Dramé et un parti politique moribond à la veille des élections annoncées pour 2022. Aussi, il a regretté que Baidy Dramé et cette formation politique en mort cérébrale tentent, par monts et vaux, à s’accaparer le CSDM en vue de marchander la Diaspora malienne auprès des candidats à l’élection présidentielle de 2022, attitude à laquelle le CSDM s’est toujours opposé.

De plus, il y a 4 ans de cela le CSDM s’est opposé à M. Dramé en raison de sa gestion et surtout de certaines décisions qu’il a prises quand il était encore membre du démembrement en France et quand il avait été mandaté pour installer le bureau du CSDM en France et en Europe.

Mais à la surprise générale du bureau exécutif du CSDM M. Baidy DRAME était en train d’associer les activités du CSDM à des activités politiques de la section d’un parti en décomposition en France en considérant les membres du CSDM comme des militants dudit parti. C’est ce qui a conduit les membres du bureau à exclure M. Dramé de tous les organes et instances du CSDM France, le 22 septembre 2019, à Paris, à l’issue d’une réunion convoquée par Mme Diabaté Mariétou Diallo, Vice-présidente du CSDM France.

Rappelons que M. DRAME a été éjecté du Bureau du CSDM France par une assemblée générale extraordinaire en bonne et due forme, le 22 septembre 2019, pour des raisons disciplinaires et statutaires. Dès lors, M. Dramé n’a plus le droit d’agir au nom du CSDM.  C’est ce qui justifierait ses agissements injustifiés contre le président légitimement élu du CSDM, Mohamed Chérif Haïdara.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here