27ème Sommet Afrique-France : Une rencontre des Francs-maçons

2
Discours d'ouverture de Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP

Notre pays a abrité le sommet Afrique-France, du 13 au 14 janvier 2017, pour la seconde fois à Bamako (2005 et 2017). C’était prévisible que la tenue de ce sommet soit confiée au Mali pour des raisons que le peuple malien ignore. Depuis 2009 où a eu lieu la tenue d’un congrès entre Gomorrhe et Sodome à l’hôtel Olympe à Bamako, notre pays est devenu le terrain de prédilection des initiateurs du PACS. La même année notre pays optait pour la mise en application d’un nouveau code de la famille depuis cette date, le Mali connaît une crise de société. Si les conservateurs et remparts de nos us et coutumes ne songent pas à mettre fin à la destruction de notre société on va vers sa perte. L’organisation de ce 27ème sommet Afrique-France a été confiée à un des leurs, les différents prix leur ont été décernés. Le Mali ne mérite pas un tel sort.

Les portes du 27ème sommet Afrique se sont ouvertes à Bamako, les 13 et 14 janvier 2017. Placée sous la présidence d’Ibrahim Boubacar Kéita, président du Mali et sous la bénédiction financière de François Hollande, le thème de cette année était «Partenariat- Paix- Emergence». Existe-il encore des entreprises en Afrique ? Non et non.

Les rares entreprises qui existent sont les succursales ou des filiales  des entreprises françaises en Afrique. La quasi-totalité des jeunes qui ont participé à ce 27ème sommet Afrique-France de Bamako sont les représentants des filiales d’entreprises françaises. Ces jeunes loups aux dents longues seraient aussi les progénitures des gouverneurs noirs des colonies françaises en Afrique.

Pour bien tromper les Africains, les organisateurs de cette messe ont changé l’ordre des mots en appelant ce sommet Afrique- France en lieu et place de Françafrique ou France- Afrique. Analysons les relations France Afrique dans les faits.

Jacques Foccart est le géniteur de la Françafrique depuis 1946 sous les ordres des Gaullistes en s’appuyant sur les Services de Documentation extérieure de contre -espionnage SDECE pour faire des coup d’Etat.

Sous le général De Gaulle Jacques Foccart pris en main les affaires africaines jusqu’en 1974. La Françafrique ou Sommet Afrique-France est le résultat de la politique défaitiste des chefs d’Etat africains qui a abouti à sa création qui est devenu désormais une institution à trois piliers.

Le Sommet Afrique-France ou Françafrique est une sorte de Triangle infernal pour nos peuples, un réseau opaque parallèle de décisions stratégiques dont les acteurs sont d’une part les dirigeants politiques français (Elysée gouvernement et lobbies) et les gestionnaires d’entreprises (Bolloré, Bouygues, Dassault, Castel, El Aquitaine (Total) et d’autre part les dirigeants politiques africains.

 

Les réseaux de la Françafrique

«L’Afrique est reliée au reste du monde par une toile de relations marchandes informelles souvent frauduleuse qui ont une forte connotation ethnique», confrérique. Les chefs d’Etat africains sont liés à la France par le réseau d’hommes d’affaires français dont les filiales sont implantées en Afrique.

A ce réseau s’ajoutent les confréries et sociétés secrètes fermées (Rose croix, Ordre du grand temple solaire GLNF (Grande longe nationale française) qui sont des officines pour grands corrupteurs de la françafrique, avec la complicité des forces de l’ordre officiel établi. La grande Loge maçonnique GLNF ancien pilier du lobby colonial tout puissant est devenu celui de la françafrique civile, militaire et mercenariale. Les énormes profits qui proviennent des marchés des matières premières, des activités financières d’origine douteuse.

 

Vincent Bolloré est classé 6ème industriel de France.

Empire industriel et médiatique (TF1) pesant 600 milliards d’euros de chiffre d’affaires, il emploie plus de 20.000 personnes dans le monde .Il est présent dans trente sept (37) pays africains. C’est la plus grosse  entreprise française d’Afrique après Total Fina Elf. Le groupe Bolloré contrôle de nombreux ports, chemins de fer, routes, filiales de logistiques et de transport.

 

Martin Bouygues dirige une multinationale présente depuis 50 ans en Afrique

Acteur majeur du Bâtiment et travaux publics (BTP) sur le continent, Bouygues est présent au Mali à travers sa filiale SOMADEX. Il exploite les gisements d’or, un secteur ou les profits sont juteux et les conditions de travail épouvantables (AREVA).

Castel contrôle le marché des boissons en Afrique. Au Mali sa filiale est BRAMALI

 

La présence des francs-maçons  en Afrique

Bamako est envahi par  grand serpent maçonnique. La secte maçonnique a ses tentacules à Bamako, les présidents Amadou Toumani Touré et Ibrahim Boubacar Kéita appartiennent à ce cercle ésotérique. L’étranger qui vient pour la première fois à Bamako est frappé  par l’emprise qu’à cette organisation satanique sur la ville de Bamako.

Notre capitale est la proie d’une véritable invasion maçonnique. La présence du grand serpent  maçonnique est perceptible sur les monuments (La Tour d’Afrique).Il faut noter la présence de l’œil maçonnique sur les places publiques. Or qui dit Franc-maçon dit intrigues, complots, violence, affairisme, corruption et impunité. Inutile de rappeler tous les dégâts occasionnés par les Frères maçons dans les pays sous leur férule.

La France est une illustration parfaite dans ce domaine. Ce pays, naguère réputé par son respect des valeurs républicaines et des Droits de l’homme, a tôt fait de sombrer dans la classe des Républiques bananières, notamment à cause de  sa subordination aux dérives maçonniques. Notre pays qui n’a jamais été un exemple de sainteté en matière de droit humain, s’il faut que le péril maçonnique vienne s’ajouter aux injustices sociales déjà  existantes, la situation est plus qu’alarmante.

Bilan

Le bilan des sommets Afrique-France est  parsemé d’embûches. De 1994 à 2016 conflits, guerres et assassinats. «L’Afrique noire pour la droite comme pour la gauche est le champ privilégié des réseaux aux sources de financement, aux terrains d’expérimentation ou furent concrétisés leur soif de conquêtes et délires d’empires, au nom de la grandeur de la France, une poubelle pour nos déchets, un terrain de chasse et de loisirs pour nos dirigeants, un champ de manœuvres pour notre armée, une base arrière pour nos Mafieux.»

Safounè KOUMBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. déjà donné mais commentaire disparu. Pas apprécié l’expression blabla……..
    .

Comments are closed.