Formation du BESS et DEM-FS : 11 Maliens y prennent part

0

Jeudi 18 juin 2020 a eu lieu la cérémonie de clôture des cycles de formations du 6e Brevet d’Enseignement supérieur de Sécurité (BESS) et du 9e Diplôme d’État-major des Forces de Sécurité (DEM-FS). La cérémonie a été faite à l’école internationale des forces de sécurité du Cameroun. Le Contrôleur général de Police Sidy COULIBALY et le Commissaire principal Ousmane DIALLO, ont représenté le Mali, au cours d’un an. La formation consistait à décrocher un master en sécurité internationale.

11 Maliens ont pris part à cette formation au bénéfice de 39 auditeurs dont 7 militaires et 4 policiers. Ces auditeurs étaient composés de 25 membres pour le BESS et 14 du DEM-FS. La formation du 9e DEM-FS dirigé par le commandement des portions de l’Administration centrale et des Forces de propositions à la décision de l’autorité, à travers des Méthodes d’élaboration de décisions opérationnelles, a été assisté par le Commissaire principal de Police Sadio dit Konon TOMODA et celui de la police Haï DRAMÉ pendant six mois. Afin d’obtenir le Brevet d’Enseignement supérieur de sécurité, plus le Master en Sécurité internationale, à l’Institut des Relations internationales du Cameroun, ces deux jeunes Commissaires de police doivent enchaîner pour la prochaine Année académique. Selon nos sources les anciens diplômés d’État-major de la même École viennent en plus de boucler la formation de niveau de conception et de planification à travers la conception du plan d’opérations globales de gestion d’envergure nationale et internationale.

Secteur 4 de l’Opération Maliko : Des terroristes neutralisés et d’autres arrêtés

Les FAMa ont neutralisé, le 23 juin 2020, 6 terroristes près du village de Nyan (Bandiagara). Elles ont aussi fait une vingtaine de prisonniers, saisi 2 PM et 2 motos. C’était au cours de l’opération baptisée ‘’Balinan N°1’’ du Poste de commandement du Secteur 4 de l’Opération Maliko qui visait à récupérer les 2 véhicules emportés lors de l’attaque du poste de sécurité de la Gendarmerie de Wô (Bandiagara). Au cours de cette opération  les FAMa ont mené des patrouilles de reconnaissance offensives à travers les villages de Somadougou, Docoumbo, Kema, Sofara, Pérou, Sinekama entre autres. Toutes choses qui ont permis de mettre hors d’état de nuire des terroristes. Ces hommes sans foi s’adonnaient au vol du bétail, au pillage des villages et hameaux. Ils terrorisaient également les populations en les empêchant de cultiver leurs champs en cette période hivernale. La vingtaine de prisonniers a été remise à la Gendarmerie pour les enquêtes. La collaboration des populations avec les FAMa est très nécessaire pour lutter efficacement contre les terroristes et leurs complices.

Source : FAMa

 

5ème Région de Gendarmerie de Mopti : La population édifiée sur la police de proximité

 La 5ème Région de Gendarmerie de Mopti a organisé une journée porte-ouverte au profit des populations de Sévaré sous le thème : Police de Proximité, une nouvelle façon de produire la sécurité :’’ Police-Population’’. Ladite journée s’est déroulée, le 23 juin 2020, dans la cour de la Brigade Territoriale de Sévaré.

Cette initiative visait à promouvoir la police de proximité, les missions de la Gendarmerie dans la tranquillité publique ainsi qu’au sein des FAMa. La journée a été aussi l’occasion d’éclairer les participants sur la police judiciaire, administrative et militaire. Le lieutenant-colonel Daouda Fofana, commandant de la  5ème Région de Gendarmerie de Mopti, a demandé aux populations de participer à la sécurisation de leur personne et de leurs biens en collaborant avec les Forces de défense et de sécurité par le partage d’informations. Il a remercié l’UNPOL de la MINUSMA pour son appui et sa collaboration.

Selon les participants, la journée porte-ouverte  les a permis de connaître le rôle de la Gendarmerie, la différence entre la police nationale et cette corporation des FAMa.

Source : FAMa

Le réseau des femmes Parlementaires en audience à Koulouba

Le Président de la République a reçu en audience ce lundi 22 juin 2020, le réseau des femmes Parlementaires. Le but de leur visite était de lui témoigner son soutien ainsi qu’à toutes les institutions de la République. Elles ont appelé à l’apaisement et au dialogue pour une solution rapide à la crise.

La délégation de la Direction nationale du Programme de Lutte contre le Paludisme en visite chez le gouverneur de région

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme, une délégation s’est rendue auprès du gouverneur de région inspecteur général de police Mahamadou Z SIDIBE. L’objectif de leur visite était de se rassurerdes dispositions prises par le programme de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées au profit de la population. L’entretien a eu lieu le lundi 22 juin 2020.Dr Idrissa Cissé était à la tête de la délégation.

 Quatre tonnes d’équipements et de matériels médicaux pour les autorités administratives et sanitaires de Tombouctou et Taoudéni 

Lors de la signature du protocole d’accord du 06 avril 2020, pour la lutte contrer le coronavirus, 27 tonnes de matériels ont été offertes par l’ONU à la République du Mali. Une partie de ces lots ont atterrià Bamako le 17 juin 2020. Une fois à Bamako, le lot a été envoyé à Tombouctou par la MINUSMA. Quatre tonnes d’équipements et matériels médicaux ont été offertes ce dimanche 21 juin 2020 aux autorités administratives et sanitaires de Tombouctou et Taoudéni. Le matériel était composé de kits de protection du personnel médical, de kits d’hygiène et de désinfection pour une somme totale de 272 millions de francs CFA. Le but de cette solidarité est d’aider le Mali à lutter contre la pandémie de la Covid-19. La cérémonie s’est déroulée sur le tarmac de l’aéroport de Tombouctou, en présence du président de l’Autorité intérimaire de Tombouctou ainsi que quelques grandes personnalités.Salih Ag Hamada Lamine, le conseiller aux Affaires juridiques du Gouverneur de Tombouctou, nous a fait savoir que la ville de Tombouctoua franchi la barre des 400 cas positifs. Donc ces matériels vont permettre a leurs services de santé ont besoin. Selon nos sources, la Mission des Nations Unies s’est associée à la mise en place des cordons sanitaires à Tombouctou, notamment à l’aéroport, afin d’accentuer la surveillance épidémiologique. Elle a aussi apporté son concours à la décontamination des lieux publics comme les marchés, les lieux de culte et les écoles.

Un mort dans une attaque à Anakedjé

Des hommes armés non identifiés on attaqué le village de Anakedjé dans la commune de Madougou, cercle de Koro. Cette attaque est survenue le lundi 22 juin 2020, elle a fait un mort et des dégâts matériels.

SIKASSO : le  prix de la tomate en hausse

Le prix du grand panier de tomate est passé de 15.000f à 30.000f. Selon les vendeurs en gros cette situation s’explique par la baisse du taux de production de la tomate sur marché. Chose qui n’est pas trop aisée pour les acheteurs

SIKASSO : la chambre régionale des métiers a rencontré les artisans

Les artisans de Sikasso ont été reçus par les responsables de la chambre régionale des métiers. Le but de leurs entretiens était de réorganiser la chambre des métiers et guider la structure pour le bonheur des partisans. La rencontre a eu lieu le samedi 20 juin 2020 aux environs de 20h. Selon le participant cet exercice de recevabilité a permis d’aplanir certains différents

ANSONGO : une  voiture personnelle braquée  sur le pont de Tassiga

Sur le pont de Tassiga à 30 km d’Ansongo, une voiture personnelle a été braquée. Selon les victimes, elles  se dirigeaient vers le Niger lorsque des bandits ont saisi tous leurs biens. Ils ont pris la fuite au bord d’un autre véhicule après. C’est survenu le mardi 23 juin 2020.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here