Autrement : Adieu FAMa, vive ANR !

4

Armée nationale reconstituée : nouvelle armée malienne. Qu’est-ce qu’on n’a pas entendu et employé comme appellation pour parler du retour des FAMa à Kidal. Nous parlons ici des FAMa (Forces armées maliennes). Mais, en fait, il ne s’agissait pas que des Forces armées maliennes « originelles », et tout a été fait pour que l’on comprenne cela !

 

Que l’on sache qu’il ne sera bientôt plus question que d’armée reconstituée ou de nouvelle armée malienne, conformément à l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Lequel précise que, en son chapitre 9 (article 21) relatif au «redéploiement des Forces armées et de sécurité» : «Les forces armées et de sécurité reconstituées se redéployeront, de manière progressive, à compter de la signature de l’Accord, sur l’ensemble des régions du Nord. Ce redéploiement s’effectue sous la conduite du Mécanisme Opérationnel de coordination (MOC), avec l’appui de la Minusma.

 

L’Article 22 du même chapitre est plus clair : «Les forces redéployées devront inclure un nombre significatif de personnes originaires des régions du Nord, y compris dans le commandement, de façon à conforter le retour de la confiance et faciliter la sécurisation progressive de ces régions.»

 

En réalité, l’armée telle que nous la voyons présentement est appelée à disparaître et même à changer de nom. On ne parlera plus de FAMa mais d’ANR (Armée nationale reconstituée) et les commandements et autres compétences sont précisés dans l’Accord.

 

D’ailleurs, le processus est tellement déjà en marche qu’après le bataillon de Kidal (que l’on a présenté comme symbolique), on n’a pas tardé à installer celui de Tombouctou et à grand renfort de publicité.

 

Comme pour préparer l’opinion à cette nouvelle armée composée d’éléments FAMa, de la Plateforme et de la CMA. On le dit souvent : la paix n’a pas de prix. Mais la recherche d’aucune paix ne peut et ne doit nous amener à brader notre outil de défense et à l’abandonner aux mains du premier aventurier ayant décidé (sans aucune garantie) de s’arranger du côté de l’Etat.

 

La question que l’on doit désormais se poser (la toute première et la fondamentale) est celle relative à la moralité et à la compétence de ces hommes qui sont mis à la tête de ces nouveaux bataillons de cette nouvelle armée reconstituée. Aussi, faut-il se rassurer de leur degré de fidélité, d’honnêteté et d’engagement vis-à-vis du Mali, de son territoire et de ses intérêts.

 

Makan Koné   

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. M. Koné, vous avez compris le jeu et parlé pour l’Histoire. Il s’agit ni plus ni moins qu’une stratégie d’assassinat programmée de l’Armée, outil indispensable à la souveraineté de toute Nation. Aucun pays au monde n’aurait accepté cet arrangement. Et les dirigeants en répondront devant l’Histoire.

  2. RETOUR SUR LE TEMPS DE LA PRESIDENCE D ATT AU MALI …

    Pour notre societe les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT .
    CELA S EST TERMINE , APRES 9 ANS DE BAGARRE PAR DEUX CONDAMNATIONS AU NIVEAU DE LA COUR D APPEL …
    1 CONDAMNATION SUITE A UNE LOI PRIVILEGE OBTENUE ALORS QUE LES EXPERTS AVAIENT RENDUS LEUR RAPPORT …1, 707 DUS PAR LA BANQUE …
    VOYANT CELA , LA BANQUE S’EMPRESSERA IMMEDIATEMENT DE SE FAIRE VOTER LA LOI PRIVILEGE …POUR POUVOIR IMMEDIATEMENT LA BIAISER EN NOUS SORTANT UNE DETTE DE 6, 837 MILLIARDS … !
    ET EXTRAORDINAIRE …LA BANQUE AURA L AVAL DE DEUX ELEMENTS CLEFS …LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ISSOUFI TOURE …ET DE LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT , BA AWA TOUMAGNON !
    C EST EXTRAORDINAIRE …MAIS C EST LE MALI …OU TOUT PEUT ARRIVER …LA PREUVE !
    ET VOICI CE QUI EST ARRIVE ENSUITE :
    NOUS PREPARONS UN DOSSIER DE QUELQUES 800 PAGES …AVEC EN GROS UNE NOUVELLE AFFAIRE DE VOL TOUTES LES 5 PAGES …ET 36 PAGES DE PLAIDOIERIE ….QUE NOUS PRESENTERONS , TRANQUILEMENT , A LA CCJA A ABIDJAN …
    ET LA …SURPRISE …NOS AVOCATS NE SONT PAS AUTORISES A DEFENDRE L AFFAIRE !
    LE RESUME DE CETTE NOUVELLE AVENTURE , AUSSI EXTRAORDINAIRE QUE LA PRECEDENTE EST ICI :
    https://www.lintelligentdabidjan.info/news/contentieux-a-la-cour-commune-de-justice-et-darbitragela-bms-exbhm-mise-a-nu-dans-ses-manipulations-contre-la /

    …..CETTE AVENTURE TROUVERA SA PREMIERE FIN LE 25 OCTOBRE 2018 …
    ET LE DOSSIER DEPOSE LE 19 OCTOBRE 2010 …8 ANS AVANT …SERA RE-OUVERT …
    CE JOUR LA …DONC , LA CCJA DECIDERA DE SE REOUVRIR A NOS AVOCATS …
    LA CCJA POSERA UNE PLAINTE CONTRE SON ANCIEN PRESIDENT …
    NOUS POSERONS EGALEMENT UNE PLAINTE CONTRE LUI …
    ET LE 14 MARS 2019 …QUASIMENT 19 ANS APRES LE DEMARRAGE DE LA CONSTRUCTION DES HALLES DE BAMAKO ….
    LA CCJA CONDAMNERA A PRES DE 23 MILLIARDS DE FRANCS LA BMS SA ….QUI A REPRIS LA BHM SA …
    ET CONDAMNERA DONC EGALEMENT LA BANQUE A PAYER POUR LA FAUSSE SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ….DONT ELLE , ET L AVOCAT SAVAIENT PERTINEMENT QUE LA SAISIE ETAIT « VEROLEE » ….
    ALORS …DEPUIS …JE NE VOUS DIS PAS A BAMAKO , CE QUE TOUT LE GROUPE DE COMPLICES , DECOUVERTS …FAIT POUR RALENTIR LA JUSTICE …AU MALI …PARCE QU AILLEURS LE DROIT TRIOMPHE !
    MAIS NOUS Y REVIENDRONS …..CAR ILS SONT EN PLUS TRES MALADROITS !

  3. Merci M. Makan KONE, sauf que votre appellation ne colle pas à la realitè. A Dieu les FAMAs bonjour à l’Armée Reconstituée (AR). Ne parlez pas de Nationale, puisque les rebelles viennent de partout : Libye, Mauritanie, Algerie , etc…Dans ce cas mieux vaut utiliser l’appellation Armée INTERNATIONALE Reconstituée (AIR). C’est tellement grave ! Le deploiment de ces bataillons est incontestablement le debut de la naissance de la Republique de l’Azawad. L’imperialisme qui rodait autour de nous est desormais le maitre des lieux. Nos inquiètudes vont a l’endroit des militaires maliens qui sont en mission ppur la patrie. Que va t-il reellement se passer ? Ils sont desormais miniritaires parmi ces bandits au commande avec la maitrise du terrain, sous les ordres d’aventuriers. Jamais le Mali ne sera plus unifié. Je me demande comment les hommes d’une meme armée peuvent ils avoir des uniformes et insignes differents? Les rebelles sont autorisés à porter l’insigne ou le brassard de l’Azawad? Ils ne serviront que dans ces regions là, avec le choix du lieu.

  4. Merci M. Makan KONE, sauf que votre appellation ne colle pas à la realitè. A Dieu les FAMAs bonjour à l’Armée Reconstituée (AR). Ne parlez pas de Nationale, puisque les rebelles viennent de partout : Libye, Mauritanie, Algerie , etc…Dans ce cas mieux vaut utiliser l’appellation Armée INTERNATIONALE Reconstituée (AIR). C’est tellement grave !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here