Soutien aux institutions de la république : Un rassemblement historique de la CFR ce samedi

4

La plateforme « Convergence des forces républicaines » (CFR), pour apporter son soutien aux institutions de la République du Mali marchera ce samedi. L’annonce a été faite lors d’un point de presse le mardi dernier.

Face à la demande de démission du président de la République par le M5-RFP, un gigantesque mouvement est né pour soutenir les institutions. Ces soutien d’IBK veulent  montrer au monde entier que les opinions sont partagées concernant le départ du président Ibrahim Boubacar Keita au pouvoir, ont décidé de battre le pavé le samedi prochain au monument de l’indépendance. Le but de cette grande manifestation est, selon ses organisateurs, de soutenir les institutions de la république conformément aux objectifs qu’ils se sont fixés à la création de cette plateforme. Un soutien qu’ils ont d’ailleurs réitéré et promettent de le démontrer au prix de tous les sacrifices lors de ce grand rassemblement. Ils ont assuré ne plus rester les bras croisés face aux entraves envers les institutions de la république, seules garantes d’un état démocratique fort et républicain.

Selon les militants de cette plateforme, cette manifestation est un droit dans un pays démocratique où la voix de tout le monde doit compter. Ils estiment qu’une minorité ne peut pas s’exprimer au nom de la majorité. Pour donc maintenir et marquer leur présence parallèlement aux contestateurs qui demandent la démission du président de la République Ibrahim Boubacar Keita ainsi que la dissolution de toutes les institutions de la république, la convergence des forces républicaines (CFR) a déclaré par la même occasion la tenue avant le rassemblement du samedi prochain. Ce rassemblement sera gigantesque.

Mariam Samake

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Rien que du vent, on verra !!! vous aurez besoin de donner des euros ou des dollars pour que vos habituels participants acceptent de battre le pavé cette fois-ci. Ils ne veulent plus de CFA. A bon entendeur, salut !

  2. Les imbéciles là nous attendons que vous nous livrez vos héritages pour remplir la salle la prochaine fois si ça trouve que le Président salopard est toujours accroché. Rien que des apatrides pour des fanfaronnades or nous sommes fatigués de tout cela.
    Votre marche de demain, nous voulons être payé en euro ou dollars tout sauf vos sales billets de CFA volé et conditionné dans des sacs gardés dans vos chambres. Dankadenw

  3. Pendant que l’ancien ministre Goita intervenait, la salle était déjà à moitié vide!!!! Il y a eu sabotage. Les trompettistes ne voulaient rien comprendre et continuaient à siffler pour déranger et désaxer les intervenants. les 2 côtés ouest de la salle était plutôt remplis de jeunes d’au plus 15 ans qui ne comprenaient même pas ce qui se disait. Les organisateurs devaient tirer les enseignements puisque ça donne un mauvais avant goût pour la marche du samedi. Si jamais les gens ne sortent pas assez le samedi, IBK va immédiatement dissoudre et l’Assemblée et la Cour Constitutionnelle. Il acceptera sans doute de mettre en place un gouvernement consensuel qui sera piloté pour quelqu’un d’autre que Boubou. IBK n’aime pas quand les places sont vides!

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here