Journée mondiale du diabète : La FENADIM à l’avant-garde de la lutte contre le diabète

0

 

Cette conférence était co-animée par Dr. Abdoulaye Guindo, Directeur national de la santé, Prof. Massambou Sacko, chef de santé publique ; Mme Sidibé Assa Traoré, chef de service de médicine/endocrinologie del’hôpital du Mali ; El Hadji Balla Kouyaté, président de la FINADIM et le représentant de la FID (Fédération Internationale du Diabète).

 

Selon les conférenciers, le diabète est considéré comme l’un des principaux défis du 21ème siècle en termes de santé et de développement. Selon les statistique de l’OMS (Organisation mondiale de santé), d’ici 2035, 1/10 de personne sera infectée par la malade du diabète dans le monde. De ce fait, les populations doivent être quotidiennement informées sur l’effet néfaste et dangereux de cette maladie mortelle. Car chaque année, pas moins de 4 millions de personnes meurent du diabète et des millions souffrent de complications.

 

À les en croire, la maladie a atteint des niveaux critiques et nous ne pouvons plus attendre longtemps pour réagir, car la souffrance et la détresse humaine que le diabète provoque sont inacceptables. Donc, il faut des sensibilisations pour l’alimentation et autres.

 

Le diabète sucré, disent-ils, en constante progression, atteint plus de 330 millions de personnes dans le monde, selon la FID (Fédération Internationale du Diabète). Ce chiffre pourrait atteindre 466 millions d’ici 2030. Concernant le Mali, il atteint entre 3 et 9% de la population, selon les données locales.

 

Au cours de cette Journée proprement dite, il y aura plusieursdont, entre autres un dépistage gratuit et une consultation des cas urgents, la visite des locaux du Centre National de Lutte contre le Diabète (CNLD), une conférence-débatset une séance de nutrition diététique sur le régime diabétique.

 

Il est à noter la FINADIM compte aujourd’hui 29 associations diabétiques.

Seydou Karamoko KONÉ

PARTAGER