Lutte contre Ebola : Orange Mali prend en charge le numéro vert à travers sa Fondation

1

« Responsabilité et engagement », c’est l’attitude que Orange veut faire sienne face à la pandémie d’Ebola qui frappe notre pays. Son intervention se situe à un niveau crucial, des appels d’urgence pour signaler les cas suspects d’Ebola au numéro vert à la disposition des populations : 80 00 77 77.

Selon Moussa Sacko, Directeur du Service clients Orange Mali, la saturation de ce numéro vert n’est plus qu’un mauvais souvenir. «  A l’origine le numéro vert était géré par deux agents du ministère de la santé. Pour soutenir la communication contre Ebola, Orange Mali a décidé d’offrir une prise en charge adaptée au volume d’appels. Nous avons ainsi pris l’initiative de basculer vers notre centre d’appels le numéro vert, et de prendre en charge la totalité des coûts de ce transfert vers cette structure professionnelle en créant dix positions télé conseillers formés par le ministère de la santé », a expliqué Moussa Sacko. Selon lui, ledit numéro vert reçoit près de 20 000 appels par jour, et « Orange Mali a décidé de créer vingt positions supplémentaires. Nous avons donc aujourd’hui trente télé conseillers. Le numéro vert est disponible 24h/24, le centre d’appel prend désormais en charge tous les numéros verts dédiés à Ebola », poursuit le Directeur du Service clients Orange Mali. pour une large part ceux qui appellent à ce numéro vert souhaitent s’informations sur les moyens de prévention contre Ebola.

C’est à travers sa Fondation qu’Orange Mali prend en charge l’intégralité des frais de fonctionnement du numéro vert. « Certaines organisations humanitaires nous ont communiqué leur volonté d’accompagner elles aussi les autorités ». A ce jour Orange Mali s’est engagé pour près de 50 millions de FCFA, souligne Moussa Sacko.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le CSCOM ne peut enregistrer de cas qu’il ne saurait reconnaitre et pour lesquels les instructions du Ministre sont claires…. Il faut les cacher autant que possible.. Il faut être un ‘Kon ne’ pour croire cacher le soleil avec la main…

    On recommence, après l’affaire du prix de l’avion, tantôt 7, tantôt 17, 20, voire 21 milliard……voila celle d’ Ebola, tantôt 2, 3, de ces voire 5, 6 ou plus selon notre président clown magistral…. Ou se trouve la vérité…..? forcement quelque part entre les deux….

    Il faut être exigeant peuple du Mali…. Il est temps de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard…. En fait ce gouvernement a fait la preuve a plusieurs occasions qu’il ne contrôle rien….

Comments are closed.