Camp 1 de la gendarmerie : Dr Oumar Mariko interpellé et placé en garde à vue

3

Convoqué au Camp 1 de la gendarmerie à Bamako, ce lundi 6 décembre, Dr Oumar Mariko reste en garde à vue. C’est ce qu’ont appris les collaborateurs de celui que l’on surnomme « Éternel opposant ».

 « Aucune raison ne justifie le placement en garde à vue d’Oumar Mariko », a indiqué Babarou Bocoum, secrétaire politique du parti SADI. Aux dires de Bocoum, Oumar Mariko a été interpellé à cause d’un vocal qui a futé sur les réseaux sociaux. Dans ce message, apparemment une conversation téléphonique, l’interpellé affirme que le Premier Choguel Kokalla Maïga est un « menteur ». « J’ai failli le frapper », poursuit Mariko, au fil de la conversation.

« Il s’agit d’une conversation privée », a affirmé Babarou Bocoum. Et d’ajouter : « C’est à Oumar Mariko de porter plainte contre les auteurs de la divulgation de ce message privé ». « Mariko est une personnalité, il ne va pas s’enfuir, alors pourquoi le maintenir en détention », s’interroge Dora Diarra, un des soutiens de Mariko devant le camp I.

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Qui en veut à oumar Marico , deux choses l’une , si c’est la question du vocal , sauf règlement de compte de fond politique , je ne vois pas quel intérêt choguel Maiga se permet-il de ramener les événements de. 1991 ? Est-il tenté de réhabiliter son mentor ?. Pour un premier ministre qui a mille choses à résoudre , trouve le temps de tomber dans les provocations stupides et inutiles , soit Omar Marico à été trahi par un de ses proches ou les déclarations faites par le premier ministre font que certains responsables politiques ont été placés sur écoute comme on sait bien faire dans nos pays , j’espère que les maliens seront se montrer intelligents en faisant la différence de communication ce qui relève du sphère privé et du publique

  2. Barou le fou Mariko va apprendre a respecter les etres humains, un veritable nihiliste sans dignite, sans honneur et sans vertu!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here