Crise sociopolitique dans notre pays : Le M5-RFP veut- il se passer du Chérif de Nioro et de l’Imam Dicko?

2

Apres plusieurs rounds de négociations avec le M5-RFP pour une sortie de crise sociopolitique que notre pays en pâtisse aujourd’hui, il est difficile de cerner jusqu’où veut aller ce mouvement politico-religieux. Le M5-RFP comme une récitation en classe de primaire est campé sur un seul discours : la démission pure et immédiate du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita. Le jeudi 13 aout 2020, une délégation dudit mouvement s’est rendue à Nioro chez le chérif Bouyé pour solliciter son soutien dans leur leitmotiv. Apres la prière du vendredi le Chérif de Nioro dans son prône hebdomadaire a dit ses quatre vérités. Celles relatives au fait qu’il ne soutiendra pas le M5-RFP dans ses exagérations.
Une chose est réelle, Mohamoud Ould Cheicknè dit Bouyé n’est pas l’autorité morale du M5-RFP. De sa création à nos jours, ce mouvement n’a d’autre guide que l’imam Mahmoud Dicko. Cela est clamé haut et fort par les protagonistes de ce mouvement. Lesquels, ne suivent point à la lettre les consignes de ce dernier.
Après moult actions, activités politiques et proclamation des revendications politiques, le M5-RFP, à la suite des autorités du pays, du Médiateur de la CEDEAO, Good Luck Jonathan, a finalement pris la route de la ville sainte de Nioro pour aller rencontrer le chef spirituel du Hamalisme. Il s’agit, selon les responsables du M5-RFP, d’aller recueillir les conseils et soutien du chérif de Nioro. Une manière déguisée de lui faire adhérer à leur cause. Surtout, pour une visite de courtoisie, les hôtes de Nioro ne sont pas fait priver à se faire accompagner par une cohorte de vidéastes sur les réseaux sociaux. Certains d’entre eux d’ailleurs ont été victimes d’un accident sur la route de retour, avec des blessés.
En clair, la stratégie consistait à divulguer en grande pompe et en temps réel, les relatifs propos de soutien du Chérif. Et dans le pire des cas, des menaces et malédictions contre le régime d’IBK, venant du vénéré du Nioro du sahel. Sans ambages, on peut dire que la stratégie a foiré. Cela pour la simple raison que le Chérif de Nioro, comme pour ses précédents visiteurs a accueilli les dirigeants du M5-RFP de la même manière. Même si certains pour les images, se sont versés sous ses pieds comme des Talibés, le Chérif est resté lucide et a prôné la non-violence, l’entente et la paix pour le pays.
Comme pour corroborer sa vision de la situation exprimée aux dirigeants du mouvement contestataire, il est revenu sur sa position lors de son prône hebdomadaire du vendredi. Dans son allocution, ‘’Bouyé’’après avoir salué certains bienfondés de la démarche du M5RFP, dont il affirme ne jamais s’y opposer a invité les uns et les autres à bannir la violence.
C’est dans cette lancée qu’il a évoqué d’abord la raison de la visite de l’ex président du Nigéria, Goodluck Jonathan. Selon lui, l’ex président Nigérian est allé lui voir pour trouver une solution à notre crise. Auquel, il a promis de faire tout ce qui est à son pouvoir pour l’aider dans sa mission.
D’après lui, il a dit en face des responsables du M5-RFP que Choguel est une personne qu’il connait personnellement pour la simple raison que certains de ses dignes fils dont feu M’Bouillé Siby auraient milité dans son parti. « Nous n’avons jamais rien fait ensemble car, je ne fais pas de la politique. Mais par rapport à leur mouvement je n’ai rien à y voir dedans » a-t-il affirmé, avant de déclarer, que ce n’est pas normal que lui fasse l’objet de manque de respect, voire d’injures de la part des partisans du M5-RFP, juste parce qu’il a donné son opinion sur un sujet qui d’ailleurs ne concernait pas le M5-RFP mais plutôt l’avenir du Mali.
Sur la question de la démission du président, il affirme que même s’il n’a rien contre les revendications du M5RFP, mais estime n’avoir eu connaissance d’aucune raison qui pousse le mouvement hétéroclite à demander cela. Dans la même foulée, il a indiqué que Mahmoud Dicko et Choguel Kokala Maïga sont ses amis. Qu’il leur connait personnellement pas pour la cause de leur option politique, car il n’est pas partisan. «  Je ne suis pas avec eux dans ce mouvement » a-t-il-laissé entendre. Tout en précisant qu’il est libre de donner son avis sur l’avenir du Mali.
Sans autre forme de procès, le Chérif a dit qu’il ne soutiendra pas le M5-RFP car les acteurs du M5-RFP ont attaqué injustement ses enfants et lui-même, pour tout simplement avoir dit quelque chose qui ne les arrange pas. Tout en évoquant qu’il n’est pas avec ce mouvement et qu’il le sache désormais. «  Je soutiendrai toutes les actions pouvant construire et non détruire le pays » a-t-il souligné.
A noter que sans le soutien de ces deux grands, le chérif de Nioro et l’Imam Dicko, face à sa démarche déstabilisatrice du pays, le M5-RFP se cramponne sur sa position maximaliste. En illustre, ce nouvel appel lancé pour des actions de blocage de la libre circulation des citoyens et du bon fonctionnement des services publics pour cette semaine.
Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LES DEUX RELIGIEUX CHERCHENT A NIQUER LES POLITICIENS QUI EUX AUSSI CHERCHENT A LES NIQUER CES DEUX, DONC C EST UNE COURSE EN ROND!

  2. Once we get through rhetoric decision all should come too is law should prevail. There is no law in place beyond IBK resignation to remove him from being president thus efforts would be best spent by M5 obtaining positions that would allow for creation of a law that would allow removal of a president if his mental or physical well being or competence in performance of his or her duty do not fulfill a designated criteria. That criteria should be clear plus unequivocal. In addition M5 should pursue having government in a binding plus transparent way commit to timely in steps plus stages fulfilling upgrades in living conditions. Jobs to fulfill those positions should have employment basis of proportion plus plan to timely train workers in skills needed now plus in future.
    This stale mate facilitate more corruption while mass of Malians suffer undue poverty. That create terrorists plus security problems.
    Just as when government experience protesters committing a stupid act it is not in government best interest to commit stupid act in response same is true for protesters when government commit stupid act. Actions taken should be to bring about upgrading in living conditions to a perpetual world class modern living degree.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here