Déclaration du M5-RFP suite à la libération extra judiciaire du commandant Oumar SAMAKE

4
Le Comité stratégique du Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) suit avec gravité les évènements qui ont conduit à l’arrestation de l’ancien commandant de la FORSAT (Force Spéciale Anti-Terroriste) suivie de son extraction sous menace policière de la Maison d’arrêt de Bamako.

Le M5-RFP rappelle à cet égard qu’il est clairement établi que des jeunes manifestants aux mains nues ont été violemment abattus ou mutilés à vie courant 2020 à Sikasso, Kayes et Bamako pour avoir exercé leur droit constitutionnel à manifester pacifiquement.

Le M5-RFP qui a toujours demandé justice et réparation pour les victimes réitère cette exigence.

Le M5-RFP se réjouit donc de l’effectivité des poursuites judiciaires engagées et assure à toute la chaîne judiciaire et aux autorités de la Transition de son total et franc soutien dans leur noble combat pour une justice égale pour tous au Mali.

Le M5-RFP rappelle aussi qu’il a toujours exigé des poursuites contre les donneurs d’ordre qui, au demeurant, sont connus.

Par ailleurs, le M5-RFP s’inquiète vivement de la remise en cause récurrente de la discipline au sein de nos Forces de Défense et de Sécurité et invite les autorités de la Transition à y mettre promptement définitivement et énergiquement fin par toutes les mesures appropriées y compris par l’application de sanctions disciplinaires rigoureuses.

Le Comité stratégique félicite les jeunes du Mouvement pour leur engagement et leur demande de continuer à situer toutes leurs activités dans le respect de la Loi et la préservation de l’ordre public.


Le M5-RFP continue de suivre l’évolution de la situation et prendra toutes ses responsabilités, de concert avec toutes les forces acquises à l’égalité des citoyens devant la justice et à la fin de l’impunité au Mali (organisations de défense des droits humains, société civile, classe politique, syndicats…) pour l’organisation très prochaine d’un grand rassemblement de soutien à la justice au Monument de l’Indépendance à Bamako.
Bamako, le 04 septembre 2021
Pour le M5-RFP
Le Vice-président
Bouba K. Traoré

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Aziza, tu es sous influence de l’Opium Afghan c’est pourquoi tu ne peux pas voir la realite mais tu hallucines. Mais la justice va continuer son chemin et le commandant peut fuir mais il ne peut pas se cacher! Il va un jour repondre des faits de ces crimes de sang commis contre des Maliens paisibles qui reclamaient simplement la fin de la corruption et la mal gouvernance dans leur pays!

    • Kinguiranké,
      Insulter, c’est la force de ceux qui ne savent pas penser. Il s’agit d’un débat, chacun donne son point de vue. Celui qui est en manque d’argument. Mais je vois que tu n’es pas fait pour la pensée. C’est dommage

  2. Faites nous la liste des responsables du dit M5 RFP qui reclament quoi que ce soit

    🙂 MALOBALIYA ET SILAMEYAH 🙂

  3. Ceux que je vois sous les yeux sont mains nues, et pas lourdement armés comme le dit la presse. C’est la manière de procéder qui les a certainement révoltés, le seul corps dont on a arrêté les chefs alors qu’il y a tous les corps dans la FORSAT. Peux poids deux mesures. A tout cela s’ajoute que le commandant Samaké n’a pas pris sur lui d’envoyer ses hommes contre les manifestants aux mains nues, il a certainement reçu des ordres. Donc, au lieu de l’écrouer comme un vulgaire criminel, il fallait mener discrètement des enquêtes pour aboutir aux donneurs d’ordre. Et ensuite l’arrêter s’il est directement responsable des massacres.
    J’ai l’impressions que les colonels de Kati ont trouvé des petits juges qui font bien leurs affaires, lesquels convoquent et envoie discrètement le menu fretin en prison pour mieux couvrir les gros poissons

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here