Désobéissance civile au Mali : Plusieurs manifestants du M5-RFP aux arrêts

11

L’horizon s’obscurcit  pour le M5-RFP, qui en plus  des querelles internes à cause  de la ligne à suivre,  fait face à une série d’arrestations au sein de son rang.  De Bamako à Kayes plusieurs jeunes manifestants ont été  arrêtés, certains jugés et condamnés à un emprisonnement ferme  « pour entrave à la liberté de travail, attroupement et trouble à l’ordre public »

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta  passe de la parole aux actes  dans le cadre du rétablissement de l’ordre  suite à la désobéissance civile décrétée par le M5-RFP, le 10 juillet dernier.  En effet, il avait averti ses détracteurs que  l’Etat s’assumera face aux violences qui  sont entrain d’être perpétrées par les manifestants  dans  la capitale malienne et certaines capitales régionales.

Ainsi, sur instruction du ministre de la justice et des Gardes sceaux, Me Kassoum Tapo,  plusieurs  jeunes  manifestants du M5-RFP   interpellés à Bamako et à Kayes  par  les forces de l’ordre et de sécurité  lorsqu’ils étaient  en train de  procéder à la fermeture de plusieurs services de l’Etat ont été mis à la disposition de la justice.

Le  Mercredi dernier,  en application de cette instruction, 5 jeunes  du M5-RFP ont été arrêtés,  jugés et condamnés à 45 jours  d’emprisonnement  ferme «pour entrave à la liberté de travail, attroupement et trouble à l’ordre public » par le Tribunal de la commune I du district de Bamako.

Sur le même sujet, le Procureur général près de la Cour d’Appel de Bamako annonce dans une interview télévisée que  d’autres arrestations ont été opérées  en commune II, IV et V du district de Bamako.  Ces jeunes manifestants interpellés feront l’objet d’un jugement immédiat  par les tribunaux de leurs communes respectives, selon le Procureur.

L’on apprend de source locale que  d’autres  militants ont été convoqués à Kayes par la Gendarmerie Nationale.  Notre source  de préciser que  ces quatre personnes des leaders d’opinions  dont l’un  est un membre du Groupe Kayira de Kayes.

« Information Judiciaire Contre X » 

Toujours dans le cadre de la désobéissance civile décrétée  par le M5-RFP, le 10 juillet, et qui  a dégénérée à des scènes de pillages contre les services publics et privés engendrant des morts d’hommes et des blessés,   le Procureur  du Tribunal  de grande instance de la Commune III, Mamadou Kassogué, a  aussi annoncé l’ouverture  « d’une  Information Judiciaire Contre X  ».

« Au cours des manifestations du 10, 11 et 12 juillet 2020, il a été enregistré des  morts et des blessés graves. Et sur la base de ces faits graves, sur instruction du Procureur général près de la Cour d’Appel de Bamako qui relayait les instructions du Secrétaire général du ministre de la Justice, une information judiciaire  a été ouverte contre X au niveau du tribunal de la Commune III pour faits de meurtre, coups et blessures aggravés et  mortels », a indiqué le Procureur Kassogué.  Ajoutant que le juge d’instruction chargé de l’enquête a déjà commencé des auditions.  Pour lui, à ce stade, il est prématuré de dire qui a fait quoi ?  «  Nous sommes à la phase de l’audition des victimes et des témoins qui peuvent nous apporter des informations à savoir : qui a fait quoi ? Qu’est-ce qu’ils ont entendu parler », a-t-il affirmé , ajoutant que les informations balistiques entreront en jeu dans cette enquête.

Il faut noter que, selon le jargon judiciaire,  une information judiciaire contre X signifie simplement qu’aucune personne n’a été identifiée comme étant l’auteur des faits objets de l’information. Il s’agit d’une enquête  qui est diligentée sous forme de commission rogatoire, sous la responsabilité d’un magistrat instructeur.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Arrestation de plusieurs militants du M5, ce n’est qu’un debut. S’ils sortent le 11 Aout qu’ils soient disciplines sinon d’autres vont rejoindre la prison. Le Mali a un president et il le reste jusqu’aux elections prochaines en 2023.

  2. Les faucons du régime ont réussi à convaincre IBK d’utiliser la méthode forte qui va pousser le MOUVEMENT SOUVERAINISTE qu’est le M5-RFP à intensifier son combat.
    IL FAUT RAPPELER QU’EN 2017,IBK A REFUSÉ LA MÊME MÉTHODE DU MÊME TAPO À LA SUITE DES CONSEILS D’AUTRES PROCHES DONT MAHMOUD DICKO.
    Le temps est seul juge.
    On sera fixé si elle permet de sauver le régime puisque c’est l’objectif assigné aux nouveaux entrants.
    En 1991,MOUSSA TRAORÉ aussi a fini par écouter ses faucons.
    Ça a fini aux massacres de la population et obligé certains très proches du régime dont AMADOU TOUMANI TOURE de sauver leurs têtes compte tenu de la détermination de la population à se débarrasser du dictateur.
    MAÎTRE TAPO NÉGLIGE LA DÉTERMINATION DE LA POPULATION PUISQU’IL PENSE QUE LE PEUPLE N’EST PAS DU CÔTÉ DU M5-RFP.
    Ce grand avocat homme d’affaires vit dans un milieu qui lui permet pas de sentir la souffrance de la population.
    Il en était ainsi aussi des faucons qui ont poussé MOUSSA TRAORÉ à adopter la méthode forte alors qu’une partie du bureau de l’UDPM était en négociation pour la formation d’un gouvernement d’union nationale.
    Ils ont été surpris de la détermination de la population inspirée d’une souffrance née de la mauvaise gouvernance du régime.
    TAPO et certains très proches du clan présidentiel qui vivent dans le luxe révoltant compte tenu de la situation sécuritaire et économique du pays, ne veulent pas qu’on n’y mette fin, pensent qu’ils peuvent empêcher la TRANSITION DÉMOCRATIQUE sensée permettre au peuple d’élire l’homme politique qui incarne la souveraineté populaire.
    EST IL DIFFICILE DE COMPRENDRE QUE LA POPULATION NE PEUT PAS CONTINUER À ACCEPTER LES TUERIES QUOTIDIENNES, LA CHERTÉ DE LA VIE….?
    Les tenants du pouvoir ne voient que la tête de certaines personnalités politiques qui étaient avec eux.
    Ils pensent les corriger en adoptant la méthode forte.
    Une erreur monumentale qu’est entrain de commettre Mr TAPO qui a pu convaincre IBK à adopter sa méthode.
    MAÎTRE TAPO va apprendre amèrement que le pouvoir n’est pas entrain d’affronter les animateurs du M5-RFP, mais une grande majorité de maliens victimes de la mal gouvernance d’IBK.
    On pense affaiblir le mouvement par l’adhésion du CHÉRIF de NIORO.
    Ce dernier va aussi très amèrement regretter d’avoir abandonné le mouvement populaire qui englobe des maliens déçus de la gouvernance de son protecteur qui ont fait confiance entre autres au CHÉRIF de NIORO en faisant leur choix sur la personne d’IBK.
    Le tsunami populaire est en cours facilité par la méthode inspirée par MAÎTRE TAPO.
    La pression populaire va faire libérer ces jeunes gens courageux comme celle des français a fait libérer les éléments du MNLA dans la prison de Bamako.
    MAÎTRE TAPO sera abandonné comme tant d’autres avant lui.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sous IBK il n’y a pas de démocratie. Il est le premier à violer la Constitution et les lois de la République. IBK est tout sauf un démocrate. Ceux qui le soutiennent sont à la recherche de leurs intérêts personnels et sordides .

      • NOUS NE SOUTENONS PAS IBK, NOUS SAVONS BIEN QUE CEUX QUI VEULENT LE REMPLACER NE LUI SONT PAS MEILLEURS !

        JMAI PAS AUTRE INTERET QUE LA PAIX ET LA QUIETUDE DU MALI QUI EST DEJA TROP SECOUE! DES MORTS SUPPLEMENTAIRES SI TU VEUX VAS LES FAIRE DANS TA PROPRE FAMILLE! AMENES TA FAMILLE AU DEVANT DES MANIFESTATIONS!

    • Les manifestants du M5 sont des patriotes convaincus . Le régime IBK croit qu’en les envoyant en prison , il s’en sortira de cette crise , il doit se détromper. La révolution est désormais en marche .

    • Le Mali de IBK est mort vivant, c’est le seul pays dans le monde qui est banni par Le bon Dieu, IBK n’arrive même pas à sécuriser les bamakois et leurs biens à plus forte raison que le Sud-et l’est, n’en parlons même pas du centre, heureusement L’Azawad a pris son destin en main.bientôt vous allez le visa inchallah pour venir à L’Azawad tant que vous continuez à vivre dans la médiocrité, la corruption, le népotisme et le favoritisme.Tout est bon pour un Azawadien, car il peut voir à tout moment IBK ou Boubou ,exemple la délégation de Taoudeni à Bamako pour quelques milliards, et c’est obligé, sinon notre allié principal va faire chié IBK .

  3. Avec ces arrestations arbitraires de ce défunt régime, notre combat va prendre beaucoup plus d’envergure.
    La prison ne fait que ragaillardir les vrais révolutionnaires.
    ——-
    C’est eux les voleurs de la république qui ont peur de la prison sinon rien ne nous empêchera de mener cette lutte contre leurs systèmes.

  4. C’est extraordinaire la celerite avec laquelle ces affaires ont ete jugees.Sinon le peuple attend avec impatience le jugement du
    Gal Sanogo,de Bakary Togola ,d’Adama Sangare et celui de tous les noms cites dans les differents rapports du vegal ,on se demande ou sont passes nos juges eclairs ???

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here