Guide du détenu : Un véritable outil de promotion des droits et devoirs des prévenus et détenus au Mali

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet GFP (Global Focal Point) Prison Mandela par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et ses partenaires, et sous le leadership de la Direction nationale de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée (DNAPES), le Guide du détenu a été produit, imprimé et mis à la disposition de l’Association DEME-SO. Conformément à son engagement de diffusion dudit guide, l’Association DEME-SO a organisé, hier, mercredi 23 juin 2021, à la Maison d’arrêt de Ouéléssébougou, une cérémonie solennelle de remise officielle du Guide du détenu à la DNAPES. Ce guide vise à promouvoir les droits et devoirs des détenus à l’intérieur des établissements pénitentiaires au Mali.

Cette cérémonie de remise du guide du détenu a enregistré la présence du directeur national de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée (DNAPES), Ibrahima TOUNKARA, du coordinateur national de l’Association DEME-SO, Ibrahima KOREISSI, de Mme Marjan Schippers de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali, du représentant du PNUD, Alfredo TEIXEIRA, des autorités administratives et traditionnelles de Ouéléssébougou (situé à quelques kilomètres de Bamako) et d’autres personnalités.

Après les mots de bienvenue des représentants du chef de village de Ouéléssebougou, Daba SAMAKE et du maire de Ouéléssébougou, Bakary SAMAKE, le coordinateur national de l’Association DEME-SO, Ibrahima KOREISSI, a fait savoir que cette cérémonie de remise du guide du détenu est hautement importante, car elle consacre la volonté du Gouvernement malien et de ses partenaires d’avancer significativement dans la promotion et la protection des Droits Humains au Mali en général et ceux des détenus en particulier. « Le guide du détenu est un outil précieux de travail pour DEME SO dont un des objectifs stratégiques est la promotion et la protection des droits des prévenus et détenus au Mali», a souligné Ibrahima KOREISSI.

Selon lui, ce guide du détenu est articulé autour des règles de Mandela, de Bangkok et de Riyad des Nations Unies et les textes du droit positif malien en matière des droits des détenus. « Il favorisera la meilleure connaissance et appropriation de leurs droits par les prévenus/détenus, le personnel du système pénitentiaire, les familles des prévenus/détenus et les organisations de la société civile.

Ce guide et ses sous-produits qui sont attendus, seront largement diffusés par DEME-SO dans les différents centres de détention au Mali grâce à l’appui financier de l’Ambassade des Pays-Bas au Mali », a conclu Ibrahima KOREISSI. A sa suite, le représentant du PNUD, Alfredo TEIXEIRA a fait savoir que ce guide a trois vocations : contribuer à l’amélioration holistique des conditions de vie des détenus ; favoriser l’accès à la justice et au droit des détenus ; préparer les détenus à leur réinsertion sociale après l’exécution de leur peine. Il a précisé que le guide du détenu a pour objectif d’informer les détenus de leurs droits et devoirs au sein d’un établissement pénitentiaire.

Pour sa part, Marjan Schippers de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali dira que ce guide du détenu, développé par le Projet Mandela avec le Ministère de la Justice, est un instrument important. « Il vise à promouvoir les droits et devoirs des détenus à l’intérieur des établissements pénitentiaires.

Le guide sera traduit en différents langues locales et mise à la disposition des personnes détenues, de leurs familles et du public partout dans le pays. Cette diffusion sera assurée par l’équipe de DEME-SO dans le cadre de son travail de sensibilisation, l’accompagnement juridique et judiciaire des personnes vulnérables », a-t-elle conclu.

Quant au directeur national de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée, Ibrahima Tounkara, le guide, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet PNUD/GFP, marque l’engagement du Gouvernement à consolider l’Etat de droit, à améliorer les conditions de détention, à respecter les droits de la personne détenue. « Le guide est principalement articulé autour des Règles Mandela, de Bangkok et de Ryad des Nations Unies et les textes du droit positif malien en matière de droits des personnes détenus et couvre les domaines pertinents tels que l’admission, la détention, le droit d’ester en justice, le droit à la vie, le droit à la formation… », a conclu Ibrahima Tounkara.

Au terme des différentes allocutions, il y a eu la remise officielle du guide du détenu au Coordinateur national de DEME-SO qui, à son tour, l’a remis officiellement au directeur national l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here