Mali : la Cour d’Appel ouvre une enquête sur l’arrestation de 49 militaires ivoiriens

1

-Qualifiés de « mercenaires » par les autorités de la transition du Mali

Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako a annoncé, l’ouverture d’une enquête sur l’arrestation de 49 militaires ivoiriens le 10 juillet dernier à Bamako.

« Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako informe l’opinion nationale et internationale que suite à l’interpellation de quarante-neuf (49) militaires de nationalité ivoirienne, le dimanche 10 juillet 2022 à l’aéroport international Président Modibo Keita Senou, il a instruit l’ouverture d’une enquête judiciaire pour faire toute la lumière sur cette affaire », indique un communiqué de la cour.

La même source précise que « l’évolution de la dite enquête fera l’objet de toute communication ultérieure utile ».

Cette annonce intervient alors que le président ivoirien a annoncé mardi sa disposition à discuter avec les autorités maliennes au sujet des militaires arrêtés à Bamako.

Le président de la Transition malienne, le Colonel Assimi Goïta, avait, pour sa part, annoncé lundi son ouverture au dialogue y compris par voie diplomatique avec l’Etat de la Côte d’Ivoire au sujet des 49 militaires ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier à Bamako.

« A cet égard, le Président de la transition a souhaité que le Togo mène une mission de bons offices entre les parties concernées » expliquant que « le ministre Dussey a réaffirmé la disponibilité du Président Faure Essozimna Gnassingbe à poursuivre son appui à la Transition et à aider à la résolution de cette situation ».

Le 10 juillet dernier, le Gouvernement de la Transition du Mali avait annoncé l’interpellation de quarante-neuf (49) militaires ivoiriens à Bamako, dont une trentaine appartenant aux forces spéciales, qualifiés de mercenaires tels que définis par la Convention de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) sur l’élimination du mercenariat en Afrique.

Source: https://www.aa.com.tr/fr/

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here