Mali: Salif Sanogo, directeur général de l’ORTM : «Ces moments ont été très difficiles»

10

Les agents de Bozola ont souffert le martyre vendredi dernier quand des milliers de manifestants ont envahi leur lieu de travail à l’appel des leaders du M5-RFP. Le directeur général relate le déroulement des événements à la fois rocambolesques et dramatiques

«Ces moments ont été très difficiles. Parce que quand la foule est venue, d’un coup, on s’est rendu compte que la cour a été envahie par 2.000 voire 3.000 personnes. En tout cas, il y avait beaucoup de monde. Donc, ils sont venus, ils ont occupé la cour et l’arrière-cour. Ils ont demandé d’abord qu’on leur donne un haut-parleur pour qu’ils puissent parler à leurs militants pour les calmer. On l’a fait.

Ils ont demandé ensuite qu’on puisse jouer la musique de Bazoumana Sissoko sur les antennes. On a dit ok, parce que quand tu es face à une foule, tu ne sais pas ce qui peut se passer.

Mais entre-temps, pendant que tout cela se faisait, certains sont passés dans les bureaux ; ils ont occupé tous les locaux de la radio, les locaux de la direction de la télé, les locaux du service marketing et certains se sont mis à dérober du matériel.
Ils ont enlevé beaucoup d’objets et du matériel de travail. Ils ont attaqué par derrière ORTM 2. C’est là qu’ils ont brûlé au moins six véhicules, saccagé au moins cinq autres véhicules en brisant leurs vitres et en emportant tous les objets qui se trouvaient à l’intérieur. Des motos ont aussi disparu.

Mais, ce qui nous a fait le plus mal, c’est qu’ils ont attaqué un des locaux techniques de la Télé où on avait nos serveurs qui conservaient la mémoire du journal télévisé et des archives qu’on avait numérisées.

Ces serveurs nous ont coûté des dizaines de millions de Fcfa. C’est surtout la valeur inestimable des images qui se trouvent dedans. Ils ont cassé la fenêtre de ces locaux, et ils ont tout emporté. Les dégâts sont considérables, on ne sait pas comment on va faire pour retrouver ces images. Mais, cela va être une perte cruelle pour le Mali et pour l’ORTM.

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Mr le journaliste, le peuple malien a une maturité intellectuelle et doté d’une grande capacité d’analyse. vous ne pourrez jamais changer l’histoire. l’histoire retiendra que le régime criminel et sanguinaire du président ibk a deployé la FORSAT et certains bandits infiltrés dans les manifestations pour bruler, saccager les locaux de l’ORTM et de l’assemblée nationale. Ce régime est habitué a cette barbarie comme il l’a fait à Sikasso. c’était juste pour décrédibiliser le mouvement M5 et aussi de tirer sur la population avec des balles réelles.
    Ces balles ont été achetées avec nos impôts et taxes pour eviter l’occupation du nord du Mali par les bandits et les terroristes. Malheureusement les terroristes appelés FORSAT sous l’ordre des généraux Salif Traoré et Diawara ont préféré tuer la population civile avec ces balles.

  2. MALHEUREUSEMENT,LE MALI N’A PAS UNE OPPOSITION CONSTRUCTIVE. NOUS AVONS UNE OPPOSITION DESTRUCTRICE. SI LES MALIENS NE COMPRENNENT CELA,LE MALI VA DROIT AU MUR.

  3. Une perte cruelle pour l’Ortm peut-être, mais pas pour le Mali…………………. Aucune de vos archives n’intéresse les maliens!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    D’ailleurs j’avais prédit le saccage de l’Ortm il y a juste 1 mois…….. L’Ortm est devenue l’instrument des présidents pour tenter de manipuler le peuple ou faire leurs campagnes électorales…… Vous avez joué avec le feu, vous vous êtes brûlés, dans le sens propre du terme!!!!!!!!!! Si vous affichez explicitement votre soutien à IBK au lieu de rester neutre, le vent de la révolte vous emportera!!!!!!!!!!!!!!

  4. Ne vous inquiétez pas Monsieur SANOGO.
    Ce sont des Patriotes, vous le verrez. Quand tout rentrera dans l’ordre, vous récupérerez tout…
    Il vous suffira de lancer appel à la Radio ou à la Télé. Ils viendront vous rendre vos Images.
    A quelles fins vont-ils pouvoir utiliser ces images sans que le Public ne s’en aperçoive et les dénonce un jour… ???
    En revanche, pour les MOTOS qui ont disparu…, ce sera plus compliqué… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  5. Nous deplorons certainement ces actes de vandalisme et de pillage. Ma compréhension est qu’il n’y avait pas de systèmes backup pour des archives que Salif qualifie de grandes valeurs? Personnllement, je ne me rappelle avoir vu ne serait-ce qu’une fois une image précieuse passer à l’ORTM. Fait-il référence aux conneries de Top Etoile ou Miss ORTM…?

    • Je pense qu’il s’agit surtout des images des Top Etoiles et Miss ORTM. Des images, de surcroît, tournées pendant que le pays est en guerre. Ça c’est le Mali mon cher !

  6. Il faut surtout que ce Salif dégage. Comment une si grande institution peut-elle conserver ses archives dans un endroit unique ? Ce Salif doit dégager. Point barre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here