Maouloud 2015 : Les Soufis du Mali pour un Islam tolérant

0

C’est parti pour les festivités de la Maouloud 2015 à la Communauté Malienne des Soufis (CMS). Dans leur antre, à Para-Djicoroni, en présence de leur guide spirituel, Cheick Soufi Bilal Diallo.

Cette communauté musulmane, qui prône un islam tolérant, a officiellement démarré ses activités pour cette fête, qui consacre la naissance et le baptême du Prophète Mohamed (PSL). L’édition 2015, qui aura comme clou le grand prêche que le guide des Soufis organise chaque année au Stade Omnisport Modibo Kéïta, sera émaillée de plusieurs activités, dont un tournoi de football qui mettra aux prises 16 équipes de la Commune IV pour le trophée de l’imam Tienta.

Cette année, le thème retenu est: «Le soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité». Intervenant dans un contexte marqué par une certaine méfiance à l’endroit des musulmans, vus par certains comme des causes de malheurs après la multiplication des attentats terroristes, ce lancement a été l’occasion pour le guide Diallo de s’insurger contre ces pratiques et de prôner un islam qui accepte la différence.

«Si nous voulons un islam respectueux, prônons les valeurs du soufisme» a déclaré Cheick Soufi Bilal Diallo. Parmi celles-ci, on peut essentiellement retenir l’humilité. Pour rien au monde la communauté musulmane des Soufis du Mali ne s’érigera en bourreau des populations, a-t-il ajouté, revenant sur les nombreuses alertes qu’elle n’a cessé de lancer depuis plusieurs années.

Au programme, il y a aussi des séances de lecture de Coran, des messages de cohésion et de stabilité et surtout des conférences, sur des thématiques comme «L’islam et le radicalisme des jeunes», animées par des experts du Mali et d’ailleurs.

Il faut noter que la commémoration de cette fête donnera l’occasion à la CMS de faire des bénédictions pour notre pays, meurtri par une crise politico-sécuritaire depuis 2012.

Yaya Samaké

PARTAGER