Mariages Précoces et mariages Forcés: Des pratiques anachroniques à bannir

1

mariage précoceDepuis la nuit des temps, des pratiques basées surtout sur les traditions, les valeurs et les croyances socioculturelles sont faites dans nos sociétés. Cependant beaucoup de ces pratiques peuvent avoir des conséquences désastreuses, car d’une manière générale, ces pratiques ont plus d’inconvénients que d’avantages.

C’est le cas des mariages précoces et forcés qui à l’heure actuelle, malgré les désolations qu’ils causent, continuent d’être faites par certaines familles dites conservatrices. Elles ignorent ou négligent toutes les conséquences que peuvent avoir ces pratiques qui ne correspondent plus aux réalités de l’heure que nous vivons.

Aucune tradition au monde ne doit être maintenue telle une religion du moment où sa présence devient une source de désolation, de souffrance. C’est le cas des mariages précoces dont de jeunes filles sont victimes. Ce sont des mariages qui consistent à marier une fille qui n’a pas encore atteint l’âge de la maturité, qui n’est pas encore majeure. Ainsi la source de cette pratique remonte à très loin, dans les temps immémoriaux. S’accrochant à des coutumes et traditions, qui, sans aucun doute doivent être bannies et interdites, nous remarquons qu’aujourd’hui nombreux sont encore les gens qui ont une croyance profonde en ces traditions qui pourtant à cause de leur pratique et des conséquences qui en résultent méritent d’être sanctionnées à jamais. Ce type de mariage se faisait par nos ancêtres qui le faisaient pour des raisons qui sont entre autres : préserver la virginité avant le mariage, sauver l’honneur de la famille… ou dans certains cas à cause de la pauvreté. Si autrefois ces mariages avaient un quelconque avantage ou qu’ils aboutissaient au meilleur, on peut dire qu’aujourd’hui tel n’est pas le cas, car il n’est une énigme  pour personne que ces mariages apportent plus de peines, de séquelles chez la jeune fille tant sur le plan psychologique, physique que social. La jeune fille victime du mariage précoce est confrontée à plusieurs problèmes car vu son âge immature, elle n’est pas assez mature pour faire face à la vie de couple et son corps n’est pas assez prêt pour souvent accueillir une grossesse. C’est ainsi que beaucoup se retrouvent avec une scolarité brisée, l’avenir bafoué.

Entre hier et aujourd’hui

<< Avant dans nos sociétés, on donnait nos filles en mariage à un certain âge dans le but de préserver la virginité de la fille car, il était une honte sans précédant, une humiliation pour les parents d’une jeune mariée qui n’était pas  vierge. Ainsi, pour éviter cette humiliation qui souvent amène les parents à quitter leurs milieux, à être la risée  de la société, on donnait nos filles en mariage très jeunes. Et on sait aujourd’hui comment sont les filles d’e nos jours, il n’est pas rare de voire des filles de 10 à 15 ans qui n’attendent pas de grandir avant de se heurter à une vie de débauche. Ainsi les parents choisissent de les donner en mariage pour préserver l’honneur de la famille>> racontait M. K un conservateur

D’autre part Fanta Soumaré, jeune fille de 15 ans se confesse à nous  : << mon père m’a donné en mariage à un de ses amis alors que j’avais douze ans. A l’époque j’étais très jeune et je ne savais pas tellement ce que c’était un mariage. J’étais à l’école et on m’a arraché des bancs pour me donner à un vieux de 46 ans qui était un richard. Mon père disait qu’il le faisait pour mon bien et personne dans ma famille n’a rien fait pour empêcher cela. Le jour de mes nuits de noces c’était l’enfer que je vivais car j’ai été presque violée par ce vieux dégoutant qui n’avait aucun scrupule à faire du mal à une fillette de mon âge. Aujourd’hui toute ma vie est ruinée et mon avenir un vrai désastre. J’ai contractée une grossesse et tout au long de la grossesse c’était un calvaire que je vivais. Je tombais constamment malade et les médecins disaient que je n’étais pas prête pour être mère, car selon eux mon corps avait encore besoin de se développer. Et à mon accouchement j’avais une fistule, ainsi toute ma vie à été gâchée juste à cause d’une tradition qui n’a vraiment aucune raison d’être maintenue. >>

Mariam Konaté a aussi donnée son avis sur le même sujet :<< je suis très choquée et à la fois désolée quand je vois comment certains parents n’hésitent pas à réduire en cendre la vie de leurs filles. Le mariage précoce est pour moi comme un crime odieux qui doit être banni à jamais. Ce qui est triste c’est que ces mariages peuvent affecter la fille tant sur le plan mental, physique que social. C’est une réalité quotidienne qui nous voyons ou vivons tous. Je me rappelle il y’a seulement un an j’avais une fille de 13 dans ma classe, elle était brillante et aimait étudier mais ces parents ont mis fin à ses études pour l’a donné en mariage. Et aujourd’hui à chaque fois que je la vois une tristesse profonde m’envahis car elle est tout simplement méconnaissable à cause du poids qu’elle supporte au quotidien  >>

Une solution alternative

Ce qui est sûr ce qu’il est plus que temps que les acteurs sociaux, les parents, les décideurs agissent pour que ces mariages précoces et forcés cessent dans nos sociétés. Si tradition n’est pas toujours sagesse alors nous devons nous en défaire de ce genre de tradition qui apporte plus de souffrance, de mal que de bien. Ceci est une injustice sociale qui doit être bannis sans délais car la jeune fille a aussi un rôle à jouer dans la société, elle doit aller à l’école, être autonome, contribuer au développement de la nation. Il faut un plaidoyer au près des décideurs, des chefs religieux, des parents pour que de telles traditions ne gâchent plus la vie de la jeune fille qui est la femme, la maman de demain et qui mérite aussi d’avoir une vie épanouie.

Sorofing TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. nous ne sommes plus au XV éme siècle ou l’espérance de vie en Europe était de 25/ 30 ans et sans doute moins en Afrique .Donc ces mariages précoces n’ont plus de raison d’exister .

Comments are closed.