Mme Kadiatou Konaré, lors de la visioconférence ‘’Women in politics’’ : ‘’Il faut aller vers l’application stricte de la Loi no 052 !’’

1

Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Kadiatou Konaré a fait cette déclaration lors d’une visioconférence sur la thématique ‘’femme dans la politique’’ à laquelle elle a pris part le lundi  8 mars 2021. 

L’objectif de cette vidéoconférence était de réunir les femmes de divers horizons avec différents profils de la France, de l’Irlande et du Mali autour des questions d’égalité, de leadership féminin en cette période de pandémie de Covid-19. Les intervenants ont échangé sur leurs différentes préoccupations, les visions communes ainsi que leurs engagements.

En ce qui concerne le Mali, le ministre Kadiatou Konaré a mis l’accent sur son engagement social et intellectuel. ‘’Ce que j’ai mentionné, c’est que sans faire de la politique, on arrive vraiment à traduire en actes concrets ce que le politique peut faire en s’appuyant sur un engagement aussi social qu’intellectuel. J’ai aussi parlé des questions d’égalité et des batailles qui restent à mener : les batailles de l’éducation, de la culture… Les  filles ne sont pas scolarisées à hauteur de souhait, il y’a beaucoup de déperdition scolaire au niveau des filles et le problème à l’accès à l’éducation, tout court… ‘’.

A propos de la scène politique, elle a insisté sur la nécessité d’avoir plus de femmes dans cette sphère. ‘’Il faudrait qu’on aille vraiment à l’application stricte de la Loi No 052 qui réserve 30% des postes nominatif et électif aux femmes’’.

Parlant de sa vision après la Covid-19, Kadiatou Konaré s’est appesantie sur   les leçons et les enseignements à tirer de cette pandémie.

‘’Pour ce qui concerne l’artisanat et le tourisme, j’ai insisté sur le fait que cette pandémie nous oblige à réfléchir sur les ressources intérieures à développer pour promouvoir le tourisme local et, aussi, un marché local pour l’artisanat afin de mettre la culture à la portée des femmes et aller fouiller dans notre tréfonds culturel tout ce qui réhabilite la femme, tout ce qui revalorise la femme, afin qu’elle soit plus forte, plus combative, plus digne.’’

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Dans le domaine artisanal,il y a un secteur qui devrait etre deverloppe prioritairemernt par les femmes impliquees dans l’activite d’entreprise :Les bijoux,L’Inde genere des milliardds de dollars dans la vente locale et l’exportation des bijoux .Le Mali produit beaucoup d’or dans l’orpaillage.En s’entourant de bons artisans ,avec des equipements et d’outils appropries ,les femmes entrepreneuses s’adonneraient au design des bijoux :boucles d’oreille et bracelets.Puisque l’objectif principal de ces entreprises sera d’exporter leurs bijoux ,la recherche des designs, a rechercher dans les pays im[ortateurs est essentielle pour l’epanouissement de ce secteur,L’Etat devrait fournir son support au secteur “achat des outils et equipement appropries, seminaires de formation aupres de grands bijoutiers, et voyage d’ertudes dans certains pays ,comme L’Inde, Pakistan ,Mexique,etc.L’Ecole d’artsanat recruiterait des formateurs etrangers ,en Europe,( France,Italie).et guiderait less bijoutiers dans les strategies de marketing et d’exportation.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here