Monument de l’indépendance de Bamako : Les forces de l’ordre délogent les manifestants anti IBK

8

Hier, mercredi 12 août 2020, dans la matinée, aux environs de 8 heures, les forces de l’ordre ont dispersé à coups de gaz lacrymogène les manifestants sur la place de l’indépendance de Bamako. Ces manifestants du Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) ont passé la nuit du 11 au 12 août 2020 au Monument de l’indépendance pour réclamer la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et son régime. Selon les responsables du M5-RFP, au cours de cette dispersion des manifestants par les forces de l’ordre, il y a eu quelques blessés, des arrestations et des motos enlevées.

 «Ils (les policiers) sont venus délogés les gens sans sommation. Il y a eu quelques blessés, des arrestations et des motos enlevées », a déclaré Ibrahim Ikassa Maïga du Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), avant de préciser que les manifestations vont continuer jusqu’à la satisfaction de leur doléance à savoir : « la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et de son régime ». Au micro de notre confrère du Joliba FM, Choguel Kokalla Maïga du M5-RFP a salué les manifestants pour leur mobilisation. Selon lui, la mobilisation du mardi 11 août 2020 est sans pareille dans l’histoire du Mali. « Hier (ndlr, mardi 11 août 2020) après le retrait de notre autorité morale, l’imam Mahmoud Dicko à qui nous  avons demandé de se retirer dès lors qu’il a fait passer le message important. Il est resté avec nous un moment, il nous a demandé de rester sur place, on est resté sur place et à partir de minuit, on a laissé rentrer les plus âgés et vers 1heure, 2heures du matin, nous sommes rentrés en faisant passer un message : demandé aux jeunes de rester sur place, demandé à la population d’amener à manger. Le matin, après la mosquée, que les gens rejoignent la place de l’indépendance, au lieu d’aller au travail pour un travail pour consolider un pouvoir illégitime de se joindre aux jeunes du M5-RFP. Et nous devrions nous retrouver tous pour continuer la manifestation. Le pouvoir a paniqué, ils ont envoyé ce matin (ndlr, mercredi 12 août 2020) contre toute attente les forces de l’ordre pour disperser nos militants à coups de gaz lacrymogène et d’eau chaude, cela montre clairement qu’ils ne sont pas dans des dispositions de négocier, contrairement à ce qu’ils nous font croire tout le temps. Nous tirons les leçons », a souligné Dr. Choguel Kokalla Maïga, avant d’ajouter que le M5-RFP va faire une réunion d’évaluation et tirera toutes les conséquences de la dispersion des manifestants. « Notre lutte va aboutir parce que la cause que nous défendons est juste et partagée par l’écrasante majorité des Maliens. Ce qui est certains, cette lutte ne s’arrêtera pas comme les autres le pensent », a-t-il dit. Selon Dr. Choguel K. Maïga, le combat du M5-RFP entamé le 5 juin dernier a permis d’obtenir des résultats comme l’augmentation du prix du coton, l’application de l’article 39 des enseignants, la signature d’un décret octroyant des indemnités aux juges. Il a fait savoir que le M5-RFP va préparer des nouvelles stratégies pour avoir gain de cause. « La prochaine fois, nous allons paralyser le pays jusqu’à ce que le pouvoir sache qu’il n’a pas le monopole du Mali. Le Mali appartient au Maliens. Tant qu’il n’y a pas un accord politique qui satisfait aux Maliens, nous allons continuer à nous battre jusqu’à ce que ce régime tombe de façon pacifique, démocratique et légale…ce pouvoir ne veut pas négocier, ce pouvoir trompe les gens. Nous allons continuer à demander la démission de ce régime. Aujourd’hui, nous sommes sous le joug d’une oligarchie ploutocratique qui a pris le peuple malien en otage. Nous voulons briser le joug de cette oligarchie », a déclaré Choguel Kokalla Maïga. A ses dires, une rencontre est prévue entre le M5-RFP et la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest). Enfin, il a invité les uns et les autres à rester mobilisés et déterminés pour obtenir la vraie indépendance du Mali.

Il faut rappeler que le mardi 11 août 2020, dans l’après midi, aux environs de 14 heures, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a tenu son quatrième grand rassemblement sur le boulevard de l’indépendance de Bamako pour « exiger la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et de son régime ». Tous les intervenants au cours de ce grand rassemblement dénonçaient la mauvaise gouvernance au Mali. Après les différentes interventions, les manifestants ont décidé de rester sur place au monument de l’indépendance de Bamako jusqu’à la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime. Ils y ont passé la nuit. Ce n’est qu’hier matin, aux environs de 8heures, qu’ils ont été délogés par les forces de l’ordre. Au passage de notre équipe de reportage vers 14heures, un impressionnant dispositif des forces de l’ordre était toujours au monument de l’indépendance pour dissuader d’éventuels manifestants.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. IBK n’a plus les facultes mentales pour reflechir sur ce qu’il doit faire, il est malade et sa famille ne veut pas le reconnaitre et pense toujours aux privileges du pouvoir, sinon en effet depuis 2013 que Boua le ventru IBK a pris le pouvoir, les Maliens n’ont vu aucune amelioration sur le plan securitaire, scolaire, economic, et developpemental en general, tous les jours du sang Malien coule, Seule la corruption et la surfacturations se sont developpes et l’impunite est devenue epidemique. Boua le ventru IBK est malade mentallement et il doit partir pour le Bonheur du Mali et des Maliens.

  2. Dans mes précédents propos, j’ai complètement oublié d’émettre que les Cadres honnêtes, justes et intègres prendront la gestion complète du Mali pour une période de Transition de 5 ou 10 ans. Cette Transition sera un véritable Test très dur. Le Mali n’a pas besoin de tapages ni effusion de sang. IL faut multiplier les Marches de Contestation à grande échelle pour obtenir l’adhésion de l’armée. Mais quand l’armée s’allie aux idéaux du Peuple, automatiquement le Pouvoir se dissipera de lui même sans Troubles et sans effusion de sang. Le Mali n’a pas besoin d’un coup d’État. Nous sommes au 21ème siècle. Et puis nous sommes dans un Pays démocratique.

  3. Depuis 1968 À nos jours, tous les Régimes se sont transformés en des véritables machines de production des personnes Multimilliardaires.Pour le cas du régime I.B.K. il suffisait d’écouter l’émission sur 《CHERIFLA TV》l’autre jour. Le sujet portait sur 《RÉALITÉS DES FINANCES PUBLIQUES 》.Ce jour là le Professeur PAUL TRAORÉ m’a convaincu à plus d’un titre. Le Monsieur a donné certains détails comment les finances publiques sont gaspillées. Voilà pourquoi je le mets dans le cercle des Cadres valables et honnêtes. Il est très très difficile d’obtenir gain de cause. JE suis pour la multiplication des marches de Contestation à grande échelle. Il ne faut surtout pas se décourager ou baisser les bras. Même l’armée va rejoindre les idéaux justes et crédibles des marches de Contestation à grande échelle. Il ne faut jamais et jamais se décourager ou baisser les bras. Moi je propose au M5 – RFP vraiment de choisir certains Cadres honnêtes et justes qui ont valablement démontré leur preuve dans la gestion de ce Pays. Vraiment. Je cite : Soumana SACKO comme Président et Premier Ministre en même temps Ministre; Bassary TOURÉ comme Ministre des Finances et de l’économie; Docteur Paul TRAORÉ comme Ministre du Budget; Mahamadou KASSOGUE Directeur Pôle économique avec rang de Ministre; Cheick Oumar CISSOKO le Cinéaste à la Culture; Moussa Sinko COULIBALY comme Chef des Armées; Dahirou DEMBELE comme Chef Adjoint des Armées; Clément DEMBELE à la Justice Garde des Sceaux etc. Vous voyez le Mali regorge des Cadres potentiels honnêtes et valables. Au Mali d’aujourd’hui, on n’a pas besoin d’un coup d’État ou coup de force. Lorsque l’armée s’allie au mouvement et idéaux automatiquement le Pouvoir se dissipera de lui même tapages et effusion de sang. C’est ça qu’on veut. ET les autorités et la CEDEAO se focalisent sur les élections. Mais il faut voir comment les 1230 Milliards de F CFA destinées pour la Loi d’orientation et de Programmation Militaire ont été gérées. Des Milliers de Milliards de F CFA sont à la merci des délinquants financiers chaque jour. Le problème des élections législatives et l’élection du Président de l’assemblée nationale a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. C’est tout. On peut pas s’asseoir et regarder des Milliers de Milliards de F CFA partir dans les mains des délinquants financiers. Outre les Religions et l’armée doivent être astronomiquement éloignées de la vie politique du Pays vraiment. L’armée dans les Casernes et les Religions dans les Mosquées et dans les Églises. Point Barre. Je ne changerai jamais de position. J’aime le Mali Point Barre. Le M5 – RFP et la presque totalité des Maliens doivent impérativement chercher à résoudre la difficile équation (RWANDA = MALI ). Que Dieu sauve notre MALI Amen AMINE YARABI. Merci beaucoup

  4. Arrêter de vous leurrez le M5 ne représente n’est pas le peuple et il ne le sera jamais . Dire à vôtre vieux hybride de montrer sa position dans cette situation , car jusqu’à présent il ne fait que s’afficher le côté l’écume de la chose pour trainer les ignorants avec lui. L’imam n’a jamais été un patriote , toute ces démarches son personnelle ça n’a rien avoir au patriotisme . C’est lui qui a amener IBK au pouvoir, en ce moment il avait aussi la main dans la pâte. Raison pour laquelle il gardait toujours le silence, et aujourd’hui le choix du premier ministre Boubou Cissé est venu de lui ,alors qu’est ce qui n’a pas marché entre lui et IBK? est ce qu’il voulait un 3eme mandat au haut conseille islamique ou parce que il est rongé par jalousie, car la personne qui occupe ce poste aujourd’hui n’est pas son goût . Comme disait l’autre on peut acheter une maison mais pas un foyer .

  5. Attention! Attention! Attention! IBK, n’occasionnez pas la violence, car ce qui reste certain le M5-RFP est entrain de s’endurcir et les prochaines sorties les rendrons plus dur et plus rationnel, et vous leur donnez le changement de stratégie sur le terrain car c’est vous IBK qui conduisez ce mouvement vers d’autres formes de combats et soyez sûr que vous ne gagnerez pas dans toutes ces batailles, cela est sans équivoque. Vous et vos acolytes croyez que le M5-RFP n’est pas le peuple, mais une portion congrue de ce peuple, c’est là où vous vous trompez, il s’agit réellement du peuple, vous vous rendrez compte lorsque le RPM et ces groupes satellites essayerons de faire le même type de mobilisation, nous restions certains que même si vous déboursez des centaines de millions de FCFA comme vous le faite d’habitude, vous n’aurez pas ce nombre, essayez et vous verrez. C’est vos comportements arrogants qui serraient à la base de la violence qui s’installe toujours plus forte dans la gestion de cette crise, il faut prendre l’habitude de respecter cette portion du peuple qui crie tous les jours au lieu d’écouter vos acolytes qui se sucrent auprès de vous sans scrupule, car même si le pays rentre dans la violence totale, ces acolytes n’accepterons pas votre posture de démission, vous aurez cette démission en plein figure quand vous serrez totalement anéantit, c’est dommage. Nous sommes dans l’épicentre d’une tornade.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here