Moussa Mara à propos de la transition : « Nous avons très largement le temps pour aller aux élections »

10

Moussa Mara a pris part au débat, « Café Citoyen », initié par l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD). Aux côtés de l’opérateur économique Mossadeck Bally, des acteurs de la société civile Adam Dicko et Moussa Kondo, l’ancien Premier ministre a débattu sur le thème : « un an de la transition : bilan et perspectives ».

  maliweb.net -A la Maison de la presse, ce vendredi soir du 27 août, à part Moussa Kondo qui a hésité sur la question, les trois autres conférenciers ont estimé qu’il faut tourner la page de la transition. Selon Moussa Kondo, membre de la société civile, « aller trop vite aux élections, c’est prendre le risque de retourner à la case départ ».

” La transition n’a ni le temps, ni la connaissance, ni la volonté de faire la refondation du Mali ‘’

« On ne connaît pas, nous de la société civile, la trajectoire de la transition », a indiqué Adam Dicko, présidente de l’AJCAD. Ce que nous proposons, a expliqué Adam Dicko, c’est qu’on fasse des réformes à minima pour aller vers des élections le plus rapidement possible. « La transition n’a ni le temps, ni la connaissance, ni la volonté de faire la refondation du Mali », a répliqué Moussa Mara.

Pour l’ancien Premier ministre, allez aux élections est le seul salut du peuple malien. Techniquement c’est possible, a détaillé Moussa Mara, en énumérant les activités à faire avant et après la convocation du collège électoral « 45 jours avant le scrutin ». « Nous avons très largement le temps pour aller aux élections », a-t-il déclaré. « Si on n’a pas la volonté, même dans dix ans, il n’y aura pas d’élections ».

 En 2013, a rappelé Mossadeck Bally, un accord avait été trouvé avec les groupes armés pour que les élections se déroulent partout sur le territoire national. « Un tel accord est encore possible aujourd’hui si on veut aller aux élections », a déclaré l’opérateur économique. En réalité, ce qui agace Bally, ce n’est pas tant le calendrier électoral, c’est plutôt la corruption et l’impunité qui s’en suit dans notre pays.

Tant qu’on pensera que faire la démocratie (le droit de vote) est un idéal, on élira des gens qui ne penseront qu’à leur confort. « Moi, président d’un peuple qui a faim et qui manque de santé, j’aurais du mal à m’asseoir dans un avion acheté à 20 milliards FCFA avec l’argent de ce peuple », a conclu l’opérateur économique qui a conquis le public avec son légendaire franc-parler.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Je crois qu’il va falloir patienter.
    La transition a beaucoup de choses à mettre en place avant l’élection présidentielle, le problème de sécurité de maliens doit être la priorité de tous et doit être également réglé en urgence, et tout le monde sait que cette question n’est pas à régler le jour au lendemain dans une période si courte.
    Comment peut-on parler des élections à un peuple qui n’arrive même pas aller à leurs postes de travail à cause de l’insécurité ( je parle de certaines villes et villages) ?
    Comment peut-on parler des élections à un peuple alors que des écoles sont encore fermés à cause des hommes armés ?
    Comment peut-on également parler à un peuple des élections alors que chaque jour qui passe les hommes armés massacrent l’un des habitants de nos Vilage ? J’en passe….
    Le Mali n’est pas que Bamako seulement, il faut penser aux autres villes aussi.
    Je suis convaincu que si on laisse un peu du temps aux militaires au pouvoir, au moins jusqu’à 12 mois supplémentaires, ils mettront beaucoup des choses à leurs places, et ensuite vous (M Mara) pouvez vous installer confortablement au palais de Koulouba dont vous rêvez, sinon ce qui était arrivé à IBK va certainement vous arriver, j’espère quant même que vous ne le souhaitez pas ?
    Actuellement, Seuls les militaires peuvent régler nos problèmes car c’est eux qui sont en première ligne.
    Les aux autres pays commencent à nous respecter, c’est déjà une bonne chose.
    Il faut reconnaître aussi que tout le monde ne peut pas dire NON à certains de nos partenaires qui ne sont chez nous que de profiter de notre Pays. On voit quant même de changement de tout cela.
    Je crois qu’il faut encourager et reconnaître les efforts et non le contraire.
    Bon courage et un peu de patience, ça viendrait (si)

  2. Ça c’est vrai d’ici le 31 12 2023 on a largement le temps pour remettre le pays sur les rail, 2024 sera l’année des élections, d’ici 2024 tous les partis politiques seront en vacances .

  3. Je suis parfaitement d’accord avec Moussa. S’il faut attendre la sécurisation du pays à 50/100, pour faire les élections, alors on va attendre 20 ans. Ceux qui ont fait les écoles de guerre sont dans le confort des palais et envoient les jeunes inexpérimentés au massacre. Solutions : Tenir uniquement les élections présidentielles et législatives.
    La lutte contre la corruption et autres vont prendre beaucoup de temps. Si ça dure les militaires vont s’entretuer pour les délices du pouvoir. Alors Assimou fait attention.

  4. Mon cher Assimi Goita, prenez tout votre temps, vous avez le soutient du peuple malien, pourquoi précipiter l’organisation des élections lorsqu’on sait que Moussa Mara doit aller justifier ces chiffres annoncés à la justice dans l’affaire achat avion présidentiel?

  5. Pour l’ancien Premier ministre, allez aux élections est le seul salut du peuple malien. Techniquement c’est possible, a détaillé Moussa Mara, en énumérant les activités à faire avant et après la convocation du collège électoral « 45 jours avant le scrutin ».
    IS
    OUI JE SUIS D ACCORD C EST EFFECTIVEMENT TECHNIQUEMENT POSSIBLE- ON PEUT FAIRE DEUX EQUIPES PAR JOUR QUI SE RELAIE EN 2 FOIS HUIT HEURES S IL LE FAUT POUR ACCELERER

    TOUT EST POSSIBLE TECHNIQUEMENT VU LES MOYENS INFORMATIQUES ET LOGISTIQUES D AUJOURDH HUI

    LE PROBLEME NE CE SITUE PAS A CE NIVEAU -REGARDE L EMBUSCADE A BONI DERNIEREMENT –

    IL FAUT DONC D ABORD SECURISER DAVANTAGE !!!!!!!!!!!!!

    SINON DANS QUELLES CONDITIONS SECURITAIRES VONT DEVOIR ALLER VOTER LES VILLAGEOIS DU CENTRE DANS LES ZONES RECULEES

    SURTOUT QUE LES BUREAUX DE VOTES VONT FAIRE SE CONCENTRER SUR UN ESPACE REDUIT UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES

    CE QUI FACILITERA LA TACHE AUX TERRORISTES QUI VEULENT FAIRE UN GRAND NOMBRE DE VICTIMES A MOINDRE COUT

  6. A la parole de Moussa MARA dont nous citons « Nous avons très largement le temps pour aller aux élections», nous disons à cette personnalité éhontée que le Mali est dans un trou sans limite et lui ne sait pas ça, c’est dommage et très regrettable pour cet inconscient sans foi, ni loi. C’est n’est pas des élections qui sauverons notre pays dans cette situation difficile, au cas où par des manigances, vous et vos acolytes arriverons à mettre en route ces élections comme 2012- 2013, les élus n’aurons pas le temps de sept ans comme IBK et ses élus de cette mandature législative, le peuple se soulèverait dans les trois mois qui suivrons ces élections de février 2022. Et jour là vous saurez comment le pays est dans le lambeau total. Il faut moins sécuriser les neuf (9) régions et leurs entourages immédiats afin qu’au moins nous puissions avoir le cinquième de la population actuelle comme électorat. Le peuple malien est fatigué de ses politiciens qui volent en bandes organisées, mentent, trichent, trahissent et font des comportements éhontés face à ce peuple courageux et battant depuis l&a nuit des temps. De toutes les façon Allah sauvera ce peuple en vous humiliant et en vous mettant hors d’état de nuire très prochainement.
    Il faut que nos politiciens véreux comprennent qu’il faut une armée bien équipée et dotée d’une grande couverture aérienne pour venir à bout de ces bandits armés qui se rapprochent petit à petit de Bamako. Nous aurions souhaité que ces bandits armées se focalisent sur les actuelles autorités et leurs familles, aussi qu’ils mettent l’accent sur les anciens dignitaires et leurs proches, au lieu de mettre l’accent sur les pauvres populations. Si ces bandits étaient normaux, ils allaient se mettre à brutaliser les autorités de ce pays au lieu de se focaliser sur les pauvres populations qui n’ont rien fait et qui n’obtiennent-rien dans la gestion de ces autorités. Vous bandits armés ouvrez les yeux rapidement, ce qui est certain, vous ne pourrez pas tuer tous les vingt millions de maliens, car très bientôt les populations commencerons à s’organiser et à s’équiper pour vous tenir tête, ce jour là, nous verrons comment vous vous en sortirez? Vous êtes des inco***** écervelés, des b****sans foi, ni loi.

  7. J’ai fait mes recherches en effet le choix d IBK était judicieux financièrement et en matière de souveraineté et de dignité

    VOICI LES PRIX A LA LOCATION DES AVIONS DE CE GENRE CELUI DE IBK 6 MILLIONS DE FCFA DE L HEURE !!!!!!!!!!!!!!!!

    VRAIMENT CET HOMME D AFFAIRE EST MALHONNETTE

    TU PREFERE DONC PAYER 20 000 000 000/6 091 500 A DONNE 3293 HEURES DE VOLS ET L AVION EST PAS A TOI A LA FIN

    SOYONS HONNETES

    https://aeroaffaires.fr/location-jet-prive/avions-de-ligne/

    BOEING 737- 200 / 300 / 400
    Sièges
    130-455
    Vitesse
    800 km/h
    Autonomie
    30007500 km
    Prix de location
    9 300 €/heure

  8. Moi, président d’un peuple qui a faim et qui manque de santé, j’aurais du mal à m’asseoir dans un avion acheté à 20 milliards FCFA avec l’argent de ce peuple », a conclu l’opérateur économique qui a conquis le public avec son légendaire franc-parler.mo

    Et moi j’aurais du mal mettre 3 ans de locations dans ce meme avion pour le meme prix sans que l état MALIEN en soit propriétaire

    ****

    j’invite les Maliens a fait voir ta maison et ta voiture espece et voyons l’état de la route et des ordures devant chez lui

  9. Nous esperons que Moussa Joseph sait que le territoire Malien est a 85% occupe par les Jihadistes et les terroristes et que la democratie ne se resume pas aux elections, si on ne fait pas attention le risque est d’amener les memes voleurs qui ont pille ce pays depuis 1968 et leur progeniture!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here