Présidence de l’Agetier : Sanoussy B Sylla déposé au profit du Maire de Ségou Nounhoum Diarra

0

Taxé d’abus de pouvoir, Sanoussy Bouya Sylla n’aura connu qu’une présidence très éphémère à la tête du conseil d’administration de l’association pour la gestion des travaux d’infrastructures et d’équipements ruraux (Agetier). En effet, il a été déposé par la majorité absolue, soit 7/10, des membres du conseil d’administration. C’était, le jeudi dernier, lors d’une assemblée générale extraordinaire intervenue à la suite de sa décision de résiliation du contrat du Dg de l’agence. Cela en violation notamment des recommandations de la 31 eme session de l’assemblée générale et des textes régissant les associations en République du  Mali.

Nouhoum Diarra, maire de Ségou
Nouhoum Diarra, maire de Ségou

En effet, a-t-on appris, lors de ladite session, bon nombre de voix avaient recommandé le renouvellement de ce contrat et la signature de l’accord-cadre avec le gouvernement à travers le ministre du Développement rural afin d’éviter de tomber dans un vide Juridique. Mais, contre toute attente et au mépris du principe de la tacite reconduction expressément mentionné dans le contrat en question, Sanoussy Bouya Sylla a unilatéralement décidé de rompre avec le DG Zana Coulibaly, dont le contrat arrivait à terme le 20 mai 2021. C’est également sans l’avis des administrateurs que le PCA a, par note de service N°00004/PDT-AGETIER en date du 27 mal 2021, nommé Hamidou Diawara au poste de Directeur Général par intérim de l’Agetier. Ces deux décisions, notamment la révocation du Directeur général et la nomination du Directeur général intérimaire, ne relèvent pourtant pas de sa compétence mais de celui de l’assemblée générale, qui devrait délibérer là-dessus par vote de ses membres.

C’est pourquoi, face à cette démarche solitaire, un administrateur, dans une lettre au PCA, aurait même demandé le report des deux actes suscités et la convocation sans délai d’une assemblée générale extraordinaire pour évacuer légalement et dans la cohésion les questions en rapport avec le Directeur Général de l’Agence et la signature éventuelle de l’accord-cadre avec le Gouvernement.

Et devant le refus manifeste du président de s’exécuter, les administrateurs n’avaient probablement d’autres solution que de lancer une pétition afin de pouvoir tenir l’assemblée générale extraordinaire, qui a finalement eu raison de la présidence de Bouya. Nous ne disposons pas de toutes les décisions prises par cette assemblée extraordinaire, mais il nous est revenu, de bonnes sources, que 7 des 10 administrateurs ont décidé de déposer Sanoussi Bouya Sylla au profit de Nounhoum Diarra, Maire de Ségou siégeant à l’Agetier au nom de l’Association des Municipalités du Mali (AMM).

De sources tout aussi fiables, il nous revient également que l’Inspection du travail, devant laquelle le dossier était pendant, aurait déclaré la nullité de la révocation de Zana Coulibaly par Sanoiuss Bouya Sylla. Motif évoqué : le caractère permanent du contrat. En effet, aux yeux des inspecteurs, selon son caractère, le contrat de travail liant M. Coulibaly à l’Agetier était permanent.

 

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here