Le président des Fare dans un grain du Badialan III ” Je n’ai jamais habité un logement de fonction… ” dixit Modibo Sidibé

1

Ce samedi 15 octobre 2016 le président des FARE AN KA WULI était au Badialan III dans un Grin pour discuter avec les populations. Une fois de plus cette sortie a permis au président de continuer son travail pédagogique de bonne information. Car l’objectif fondamental de ces espaces est de permettre au président d’être en contact direct avec les populations pour leur donner les informations. En effet, comme on le sait, le président Sidibé a été l’objet de montages politiques grossiers pour salir son nom et son image pendant la dernière élection présidentielle. Alors ce travail de bonnes informations doit se poursuivre pour établir certaines vérités et dire aux détracteurs – a averti le président de la jeunesse M. Cissé – que les FARE ne vont plus jamais accepter ces manœuvres politiques ignobles.

Le président du Grin du Badialan dans son mot d’introduction, après avoir salué la disponibilité du président Modibo Sidibé, conseille à son frère de changer d’approche politique parce qu’il est convaincu que Modibo est victime de sa façon de faire la politique à savoir dans la droiture sans mensonge avec une certaine conviction et une volonté de changer les choses. Alors il le conseille de faire davantage de la réal politique pour que les populations soient avec lui, sinon pour lui cette manière de vouloir mener l’action politique dans la droiture totale est quelque peu illusoire. A la suite du président du Grin des intervenants ont posé des questions sur un certain nombre de préoccupations à savoir : comment le président est arrivé en politique ? Est-ce qu’il est facile de voir Modibo Sidibé ? Est-ce que Modibo Sidibé est un blanc ? Tout comme la récurrente question de l’initiative riz et celle de l’école ?

A toutes ces questions le président Sidibé a répondu en revenant sur ces grandes convictions qui, pour lui, sont des impératifs pour relancer ce pays. Il s’agit fondamentalement de reconstruire le citoyen malien et d’en faire un citoyen nouveau, conscient de ses responsabilités. C’est tout le sens du manifeste Modibo Sidibé ” Horizon 2030 “. Dans ce document est inventorié l’ensemble des grandes convictions de Modibo Sidibé pour reformer ce pays et en faire un pays de crédibilité, de responsabilité, de travail, de valeur, d’engagement, d’égalité de chance, de transparence… pour le renouveau de l’Etat. Pour le président Sidibé il nous faut abandonner les méthodes de gestion d’exclusion partisane qui conduisent à l’impasse et à l’impuissance pour nous engager dans des voies nouvelles d’action politique. C’est pourquoi, il est convaincu de l’urgence de réconcilier les Maliens avec la pratique politique, de sorte que la politique soit plus crédible et qu’elle apporte des solutions aux problèmes de nos concitoyens. Toujours en réponses aux questions posées Modibo Sidibé dira ceci : ”  Est-ce que votre maison peut être le lieu de rencontre des ressortissants de Bafoulabé, de Yanfolila et de Mopti et que vous soyez un être qui n’est pas sociable ou qui n’aime pas les gens… ? “. Il poursuit en ces termes : ” vous ne pouvez pas grandir dans une famille comme la nôtre et rater certaines valeurs, c’est naturel, à l’époque ce n’était même pas possible d’être à la marge du groupe… “. Le président a aussi rappelé que pendant plus de 9 ans qu’il est resté ministre de la république, il est resté habiter au Badialan dans sa grande famille avec les siens. En outre à maintes reprises des logements de fonction ont été proposées au président qui n’a jamais occupé un logement de fonction, mais il avait par finir accepté de déménager dans sa propre maison inachevée. Pour dire qu’il y a beaucoup de méchanceté et de volonté de nuire dans les rumeurs concernant Modibo Sidibé, surtout après le coup d’état stupide qui avait poursuivi ce travail de dénigrement en accentuant les mensonges, allant jusqu’à dire qu’a Koulouba des urnes bourrées ont été découvertes à l’effigie de Modibo Sidibé. Alors la question que l’on se pose aussi est pourquoi Modibo Sidibé était l’objet d’un tel acharnement de la part des adversaires politiques ? Aller savoir.

Pour ce qui est de l’accès à Modibo Sidibé, le président est formel, cette question n’a pas d’objet puisque des milliers de gens du quartier peuvent témoigner de l’accessibilité de la maison du président. La question de l’avion avait aussi été abordée et pour le président Sidibé le temps a permis aux Maliens de comprendre beaucoup de choses qui avaient été dites sur l’ancien  avion présidentiel, ce qui est déplorable de nos jours est que cet avion est en passe de devenir une épave, pourtant ce sont des millions du contribuable malien.

Pour ce qui est de la sécurité de notre pays, la responsabilité première est celle de l’Etat du Mali qui sera accompagné par les efforts des partenaires de la MINUSMA et de BARKANE dans une parfaite coordination et mutualiser aussi les efforts avec les pays du champ. Alors pour le président, cessons de mettre la balle dans le camp des autres. L’initiative riz est aussi revenue, mais le président Sidibé ne sait pas beaucoup étendu sur la question car elle a été suffisamment commentée ces derniers temps. L’initiative riz a été une parfaite réussite avec des évaluations de l’Etat du Mali à 98% et le CILSS qui donne 80% des objectifs de production atteints. Une fois de plus ce sont les détracteurs et autres adversaires politiques qui sont à la manœuvre pour saper les résultats et compromettre Modibo qui entre temps s’est lancé dans une carrière politique.

Ousmane COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.