SOMASSO : La 5e édition de la Journée de reboisement aura lieu le 29 août prochain

0

Dans le cadre de la lutte contre la déforestation et la promotion d’un Mali vert, l’Association pour le Développement de Somasso (ADS) organise le week-end prochain la journée locale de plantation d’arbres. Comme à l’accoutumée, cette année les habitants, ressortissants et amis de Somasso planteront plus de 15 000 plants de diverses espèces.

 « Bâtir est quelquefois nécessaire, planter est toujours utile ». Ce proverbe français cadre bien avec l’implication des membres de l’ADS dans le développement de Somasso. Fort cet engagement, l’ADS organise depuis plusieurs années des activités pour promouvoir la Commune sur le plan culturel, social et économique. En plus de cela, depuis 5 ans, elle prend soin de l’environnement. A travers la journée de plantation d’arbres, l’ADS a fait de toute la population des soldats de protection de la nature et de la forêt.

Depuis 2017, les habitants et ressortissants de Somasso se retrouvent une fois dans l’année pour planter des arbres. Ces arbres sont aussi entretenus par tous. L’édition de cette année est prévue pour le 29 août prochain. Soutenu depuis le début par la Fondation Mali Vert de Cheickna Kagnassy, cette année l’ADS compte planter 15 000 plants de diverses espèces.

En prélude à l’évènement, les responsables de l’Association ont animé samedi 21 aout 2021 une conférence de presse.

« Chez nous à Somasso, nous commémorons la journée du 6 août chaque année. L’objectif est de pouvoir reverdir notre commune. De 2017 à nos jours, nous avons planté plus de 144 200 pieds d’arbres de différentes espèces. Cela s’inscrit dans le plan d’action de l’ADS. Notre souci est de rendre Somasso vert et pour que cela se fasse, il faut que cette activité soit annuelle et continuelle », a affirmé Markatié Daou, président de l’ADS.

Il ajoute : « nous luttons contre le déboisement de la zone rurale. Nous le faisons à travers la plantation d’arbres de tous types surtout les fruitiers et ceux utilisés dans la médecine traditionnelle. Cette activité développe notre économie ». Pour pérenniser ce projet et faciliter une meilleure implication des jeunes, révèle M. Daou, l’ADS a formé des jeunes de Somasso dans la production des pépinières. Un bel exemple de l’ADS qui incite aujourd’hui les organisations et associations des autres localités du pays à faire de même pour reverdir leur commune.

Grâce à cette initiative, soutenue par les autorités du pays, les forets qui entourent Somasso redeviennent verts. « Nous voulons faire une ceinture verte et le projet aidera le Mali. Chaque année, à l’occasion de la journée, des ministres en activités ou anciens ministres font le déplacement. Nous les remercions pour cela », a rappelé M. Daou.

Hamadoun B. Touré

(stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here