Suite aux propos du procureur général à l’égard de la communauté musulmane du Mali : les imams du Mali sortent de leur réserve

1

Des centaines de musulmans ont pris d’assaut la grande mosquée de Bamako  ce Samedi à l’appel de la ligue des imams du Mali.

Plusieurs leaders religieux ont répondu présent à l’appel. En première loge Mahmoud Dicko, président du HCIM, l’Imam de la grande mosquée Koké Kallé, le président de la ligue des Imams du Mali et le président du Mouvement Sabati Moussa Boubacar Bah.

Objectif : dénoncer les propos désobligeants du procureur général de la république à l’égard de la communauté musulmane du Mali, particulièrement les Imams, donner leur point de vue aux propos du procureur général et de réaffirmer leur soutien sans faille à Mahmoud Dicko.

Ce meeting  , faut il le rappeler,   fait suite aux  écarts de langage du procureur général de la république par rapport à la dernière sortie hyper  médiatisé de l’imam Mahmoud Dicko, intervenant sur l’horreur du 20 novembre de l’Hôtel Radisson.

Ces propos qui, selon Moussa Boubacar Bah, membre du bureau exécutif du haut conseil islamique, ont été  à la limite  instrumentalisés à un certain niveau de la responsabilité du Pays, notamment lors de la rentrée judiciaire.

Au cours de ce meeting, la ligue des imams du Mali a réaffirmé sa détermination à émettre son avis sur toute question d’intérêt nationale et son attachement aux respects des principes et aux symboles de l’islam et des leaders religieux.

A.G

L’Oeil du Mali

PARTAGER

1 commentaire

  1. Quand la malédiction des ancêtres d’un peuple veut s’abattre sur un pays, il s’islamise

Comments are closed.